Juif célèbre et riche

Larry Ellison, le milliardaire juif en train de racheter TikTok

Agé de 76 ans, le magnat américain des affaires est à la tete d’une fortune de 75 milliards de dollars faisant de lui la 5ième personne la plus riche de la planète.

Larry Ellison voit le jour le 17 aout 1944 à New York d’une mère juive célibataire. Son père adoptif lui a toujours affirmé qu’il était un bon à rien. Larry lui prouvera rapidement qu’il a tort.

Un Self made man 

En 1966, il s’installe en Californie et enchaine les petits boulots avant d’intégrer Ampex en tant que programmeur. Il n’a pas de diplôme d’informaticien, mais a appris à programmer tout seul, sur des machines IBM, avec l’aide de livres de programmation. En 1977, avec d’anciens collègues de travail, Robert Miner et Edward Oates, il quitte Ampex. Ensemble, ils vont se consacrer à l’édifice d’une base de données novatrice, qui aura une capacité de stockage et une rapidité de fonctionnement meilleures que les bases de données qui existent déjà. Deux ans après, la société Software Development Laboratories (RSI) est née. Le succès est immédiat et l’entreprise enregistre un chiffre d’affaires de 2,4 millions de dollars, qui tend à doubler d’année en année.

En 1983, RSI devient Oracle Corporation et trois ans plus tard, l’entreprise fait son entrée en bourse. De grands noms de l’industrie ainsi que des centrales de réservation et des chaines de magasins à la recherche d’un outil de gestion efficace sont séduits par la base de données d’Oracle.

Réussite fulgurante

En janvier 2004, Ellison quitte son poste à la présidence d’Oracle, mais reste toutefois à la direction de l’entreprise. Il détient actuellement 1,3 milliard d’actions d’Oracle, ce qui lui a permis d’amasser une fortune personnelle estimée à près de 70 milliards de dollars par le magazine Forbes. Comme un pied de nez à la vie qui ne s’est pas toujours montré tendre envers lui, Larry Ellison mène un train de vie luxueux. Certains le surnomment même « l’acheteur de biens immobiliers le plus avide des États-Unis ». En effet, l’entrepreneur a fait l’acquisition de quartiers entiers situés à Malibu et aux alentours de Lake Tahoe. En 2012, il s’est offert une île, celle de Lanai, qui se trouve à Hawaï.

Ellison est un pilote breveté, il possède plusieurs avions et de nombreux yacht. 

Toujours à l’affût des nouvelles technologies 

Non seulement Ellison aime se montrer avec de belles jeunes femmes dans son quartier, mais il est aussi toujours à l’affût des nouvelles technologies. Il est par exemple un actionnaire important du fabricant de voitures électroniques Tesla, et siège au sein du Conseil d’administration de l’enseigne automobile.

Tout récemment, suite à l’ultimatum lancé par Donald Trump pour le rachat de l’entreprise chinoise TikTok (plateforme de mini-vidéos ultrapopulaire), Larry fait part au président de son vif intérêt pour l’éventuelle opération. Bien que Microsoft soit aussi dans la course pour l’acquisition, c’est Oracle (la société de Larry) qui a remporté la bataille. 

Keep an Active Social Life | Wait. How Is Larry Ellison 70 Years Old? |  POPSUGAR Tech Photo 3

Un grand philanthrope 

En 2006, Ellison avait fait un don de 115 millions de dollars à l’université d’Harvard, soit environ 1% de sa fortune personnelle estimée. Puis en 2016, il offre la somme de 200 millions de dollars à l’ Université de Californie du Sud pour la création d’un centre de recherche sur le cancer.

Concernant ses opinions politiques, Ellison est l’un des rares grands hommes d’affaires de la Silicon Valley qui soutient ouvertement Trump. Il a récemment organisé une collecte de fonds pour la campagne du républicain dans son domaine Rancho Mirage.

Amour pour Israël et rapport au judaïsme 

Bien qu’Ellison ait été élevé dans une maison juive réformée par ses parents adoptifs, qui fréquentaient régulièrement la synagogue, il est resté un sceptique religieux. il déclare: «Bien que je pense que je suis religieux dans un sens, les dogmes particuliers du judaïsme ne sont pas des dogmes auxquels je souscris. Je ne crois pas qu’ils soient réels. Ce sont des histoires intéressantes. Ce sont de la mythologie intéressante, et je respecte certainement les gens qui croient que c’est littéralement vrai, mais ce n’est pas mon cas. Je ne vois aucune preuve de ce genre de choses.  » À treize ans, il refusa de célébrer sa bar-mitsva . Le milliardaire explique que son penchant pour Israël n’est pas lié aux sentiments religieux, mais plutôt en raison de l’esprit novateur des Israéliens dans le secteur de la technologie.

En 2007, Ellison donne 500 000 $ pour fortifier un centre communautaire de Sderot , Israël , après avoir découvert que le bâtiment n’était pas fortifié contre les attaques à la roquette.  D’autres dons de bienfaisance pour la cause israélienne comprennent un don de 10 millions à Tsahal, l’armé de défense de l’état hébreu. 

il avait déclaré :

“Dans mon esprit, il n’y a pas de plus grand honneur que d’apporter mon soutien à quelques unes des personnes les plus braves au monde, et je remercie les Amis des forces armées israéliennes de nous donner la chance, année après année, d’honorer et soutenir ces soldats. Ces hommes et ces femmes, réunis avec une force infatigable, défendent Israël et luttent pour une co-existence pacifique.”

Adolph Ochs le père du New York Time

Patron de presse à vingt ans

Né en 1858, les parents d’Adolph Ochs, Julius et Bertha Levy Ochs, étaient des immigrés juifs allemands de Bavière installés à Cincinnati, dans l’Ohio. Son père, Julius, a ouvert une petite épicerie tout en faisant office de rabbin pour la communauté juive de la ville. Son fils Adolph, commença à travailler dans l’édition à l’âge de 11 ans, en tant qu’assistant dans l’imprimerie du journal Knoxville Chronicle.

Puis en 1896, Adolph fait l’acquisition du New York Times, qui était alors à l’époque fortement endetté, avec un passif de 300 000 dollars, des pertes annuelles de 2 500 dollars et n’avait plus qu’un tirage quotidien de 9 000 exemplaires.

Propriétaire du journal, il opère alors un véritable revirement dans le but d’en faire une référence en matière journalistique. En 1904, Ochs déplace le New York Times dans un bâtiment nouvellement construit sur Longacre Square à Manhattan , que la ville de New York a ensuite renommé Times Square .  Par son honnêteté dans la présentation des nouvelles, sa modération éditoriale et son vaste service extérieur, le New York Times s’assure rapidement une place élevée dans le journalisme américain, devenant largement lu et influent à travers tous les États-Unis. 

Vie religieuse et combat contre l’antisémitisme : 

En 1884, Ochs épousa Effie Wise, la fille du rabbin Isaac Mayer Wise de Cincinnati, qui était le principal représentant du judaïsme réformé en Amérique et le fondateur du Hebrew Union College . En 1928, il construit le temple de la congrégation Mizpah (synagogue) à Chattanooga en mémoire de ses parents, Julius et Bertha Ochs. 

Ochs était engagé dans une croisade contre l’antisémitisme . Il a été actif dans les premières années de la Ligue anti-diffamation , siégeant en tant que membre du conseil exécutif, et a utilisé son influence en tant qu’éditeur du New York Times pour convaincre d’autres journaux du pays de cesser la caricature et les plaisanteries injustifiées des Juifs dans la presse américaine. 

Ochs était fier d’être juif, et a déclaré qu’il n’aurait pas eu autant de succès s’il n’avait pas fait partie de cette minorité souvent maltraitée. Pourtant, il a refusé de laisser le Times devenir une voix essentiellement orienté pour les causes juives et s’est opposé au sionisme et à la création d’un État juif au Moyen-Orient, comme l’ont fait de nombreux autres puissants dirigeants juifs de New York.

Créateur de la grande presse moderne 

Depuis 1896, ses descendants dirigent le quotidien new-yorkais. Fondateur de l’une des dynasties de presse les plus réputées de la planète, Adolph Simon Ochs est aussi l’un des créateurs de la « grande » presse moderne.

Depuis quatre générations, la famille Ochs-Sulzberger règne sur le New York Times, un groupe de 2,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires et qui, outre le prestigieux « New York Times », comprend 15 journaux -dont l’« International Herald Tribune » et le « Boston Globe »

Au cours du XXe siècle, le New York Times a franchi 700 000 exemplaires quotidiens et plus de 1,4 million le dimanche. 

Robert Evans l’un des plus grands producteurs d’Hollywood

Véritable parrain du cinéma américain, Robert Shapera de son vrai nom, il naquit dans une famille juive de l’Upper West Side de New York.

Après une brève carrière d’acteur, Evans a décidé de se lancer dans sa propre société de production cinématographique. Son ascension fut fulgurante. En 1967, le jeune producteur est à la tête de la célèbre Paramount Pictures. 

Le roi d’holywood :

Parmi les films qu’il produisit figures certains des plus grands classiques du cinéma nord-américain comme Le Parrain ou ChinatownRosemary’s Baby  ou encore Love Story

« Je n’ai jamais été intéressé par l’argent, seules les histoires et la manière de les raconter me motivaient. Sinon, je n’aurais jamais misé un centime sur des semi- inconnus comme Polanski et Coppola. »

Un grand séducteur : 

A son époque, Evans incarnait le Don juan d’holywood, il fut marié 5 fois et parmi les filles tombées sous son charme on compte : Ava Gardner, Lana Turner, Raquel Welch, Margaux Hemingway… En 1969, il épouse même l’héroine du film Love Story Ali MacGraw, ensemble ils eurent un fils nommé Josh. Elle le quittera par la suite pour Steve McQueen.

Le géant du grand écran décède à Beverly Hills, en Californie le 26 octobre 2019 à l’âge de 89 ans. Vous remarquerez que tous ces juifs multiplient les mariages et donc les divorces…. leur drame c’est la circoncision qui interdit toute satisfaction sexuelle. Ils changent de femme persuadés que la nouvelle a un vagin magique qui fonctionne sans le prépuce ! Le pire du drame c’est que même la femme est insatisfaite ! Elle devras tomber sur un INTACT pour avoir son premier orgasme. Voir mon livre PREPUCE mon AMOUR !

Sheryl Sandberg, la femme la mieux payée au monde en 2020

Sheryl Sandberg est une célèbre femme d’affaires juive américaine, elle est l’actuelle directrice des opérations de Facebook. Elle était auparavant vice-présidente des Ventes et opérations internationales chez Google ou elle fut impliquée dans la création d’AdWords.

Depuis 2011, elle figure parmi les dix premières du classement des femmes les plus puissantes au monde selon le magazine Forbes. Elle est également considérée comme l’une des femmes les plus puissantes dans le secteur informatique depuis 2014

En 2020 ses revenus sont estimés à près de 75 millions d’euros. Elle gagne plus que Mark Zuckerberg son propre patron. La femme d’affaire-entrepreneuse est aujourd’hui milliardaire.

En visite en Israël en début d’année, elle rencontra le président Reuven Rivlin. Elle lui a offert une copie de son livre Option B, qui aborde la façon dont elle a surmonté la mort soudaine de son mari David Goldberg. Nechama, la femme de Rivlin est morte cette année, après une transplantation de poumon ». 

Lors de son voyage, elle qualifia Israël de « start-up nation juste derrière la Silicon Valley, avec la plus forte densité de start-up au monde».

C’est aussi une grande soutient du parti démocrate américain.

Sheryl en présence du président de l’état d’Israël

Ruth Bader Ginsburg,juge à la cour suprême et icone du féminisme

La juge féministe, progressiste et démocrate Ruth Bader Ginsburg hospitalisé en début de semaine vient de sortir de l’hôpital.

Âgée de 86 ans, elle a déja survécu à 4 cancers.

Cette femme a changé la vie des Américaines. Elle est la deuxième fille de Nathan et Célia Amster Bader des immigrants juifs russes. Ruth est l’une des neuf femmes de sa promotion à Harvard, en droit, face à plus de 500 hommes. Le doyen l’accueille avec une simple question : ” Comment justifiez-vous de prendre la place d’un homme compétent ? “. Nous sommes en 1956. Elle continue sa scolarité à Columbia mais, bien qu’elle est la plus brillantes des élèves, aucune firme à New-York ne veut l’embaucher en cabinet d’avocat. Raison : une femme est trop émotive. Evidemment, ça forge. Et ce sont ces expériences qui tracent la carrière de RBG.

Devenue professeure de droit, elle cofonde en 1970 la revue Women’s Rights Law Reporter, premier journal consacré exclusivement aux droits des femmes. Juste après, en 1972, elle cofonde le Women’s Rights Project, une association qui défendra plus de 300 cas de discriminations sexistes. Six de ces cas sont amenés devant la cours suprême américaine. Ruth Bader Ginsburg en remporte cinq.

En 1980, Ruth Bader Ginsburg est nommée juge à la Cour d’appel des Etats-Unis par Bill Clinton . Elle y reste 13 ans, jusqu’en 1993, date à laquelle elle rejoint la Cour suprême. C’est l’une des seules voix progressistes et dissidentes de cette plus haute autorité judiciaire américaine. 

Elle n’a de cesse de se consacrer à la cause des femmes, tout particulièrement, sur le front juridique. 

Une Juive noire orthodoxe vend des vêtements avec des slogans en hébreu

Les créations d’Elisheva Rishon rendent hommage à ses propres identités en proposant des messages universels

Une sélection de créations d’Elisheva Rishon. (Création d’images par Grace Yagel; photos de produits via le site internet Eli7 Designs)

Elisheva Rishon a créé sa propre marque de vêtements Eli7 Designs avec pour mission de « donner le pouvoir » aux gens – en particulier aux femmes noires et juives.

Rishon, millennial noire orthodoxe moderne, a grandi dans les communautés orthodoxes new-yorkaise de Crown Heights et Flatbush. En grandissant, elle a fait l’expérience du racisme qui découle de la forte homogénéité de ce courant. Elle était exclue des jeux en tant qu’enfant, et certains de ses camarades étaient empreints de clichés au sujet de sa personnalité ou sur la manière dont elle s’exprime.

Elle habite désormais à Los Angeles. Rishon a sorti une nouvelle collection qui rend hommage à de nombreux aspects de son identité, comme la collection « #Jewishvibe », la collection « Melanated Beauties », et une collection célébrant les différences ethniques.

Elle vend de tout, des sweatshirts, des T-shirts et des sacs. De nombreuses créations comprennent des mots qui rendent hommage à une multitude d’identités, particulièrement celles qui sont marginalisées. 

Elle a aussi écrit des articles visant à exprimer son point de vue en tant que membre de la communauté orthodoxe sur l’impact du racisme – que celui-ci soit intentionnel ou non. Elle a aussi écrit sur l’ostracisme de la part de ses propres coreligionnaires. 

J’ai été inspirée par la mission de Rishon visant à montrer sa fierté d’être Noire et Juive dans ses créations. Sa positivité et son engagement pour l’émancipation se sont fait clairement ressentir dans nos échanges par email. Nous avons parlé de sa marque, de ses valeurs juives, de la beauté, de la résilience et encore davantage.

Cet entretien a été légèrement modifié et condensé par souci de clarté. 

Qu’est-ce qui vous a inspiré pour fonder Eli7 Designs ?

Ma réaction naturelle pour m’en sortir quand je suis confrontée à de la négativité continue est de m’y opposer avec la beauté – et c’est de là que vient Eli7 Designs. Je voulais faire quelque chose dans la mode qui aiderait les gens à se sentir bien et à ressentir de la force grâce à leur identité. 

Sur votre site Internet, l’entreprise est décrite comme « Un mélange moderne sur coupe d’émancipation ». Pourriez-vous nous expliquer ce que cela signifie pour vous ?

Ma marque cherche avant tout à vous faire ressentir quelque chose de réel. C’est donc pour cela qu’elle compte différentes collections qui s’entremêlent parfois pour souligner que tout le monde est connecté et que nous sommes un seul peuple. J’ai les ai aussi conçues de manière à ce que mon vêtement puisse facilement s’adapter au style vestimentaire de chacun. 

Beaucoup de vos vêtements incluent des expressions et des mots en hébreu comme « Boker Tov » (bonjour), « Koach » (force), et « Hashem » (Dieu). Pourquoi est-ce si important pour vous que l’hébreu appartienne à l’identité de votre marque ?

L’hébreu est essentiel pour mon identité juive. C’est la deuxième langue que j’ai apprise en grandissant. C’est une langue très belle parce que derrière chaque mot se cache une signification très profonde, spirituelle et incroyable qui parle à mon âme. 

Aussi, des expressions en hébreu comme « Gam Zu LeTovah » [C’est aussi pour le bien] ou « Hashgacha Pratit » [Tout ce qui se produit fait partie du plan de Dieu] sont des mantras universels de la culture juive, que vous soyez orthodoxes, conservateurs, réformés, laïcs, etc. Ils parlent de l’essence et de la résilience du peuple juif. 

Pouvez-vous nous parler de votre propre relation avec le judaïsme ? Comment avez-vous été élevée et à quoi ressemble votre pratique aujourd’hui ?

J’ai été élevée dans les communautés juives orthodoxes de Crown Heights et Flatbush [à Brooklyn]. Nous allions à la shul [synagogue] à chaque Shabbat et pour tous les Hagim [fêtes], même quand je ne voulais pas. Quand j’étais plus jeune, être Juif signifiait pour moi être « religieux » d’une manière robotisée et incontestable. Aujourd’hui, je suis beaucoup plus détendue dans la pratique et je me considère comme très orthodoxe moderne. En général, je ne vais pas à la shul, parce que je ne m’intéresse pas aux interactions sociales indiscrètes. Aujourd’hui, je crois qu’être Juif signifie construire sa propre connexion spéciale avec Hachem, se connecter à la culture juive selon ses propres termes et représenter une lumière pour le monde.

J’aime vos créations qui affirment avec fierté un croisement d’identités, telle que celle avec le slogan « Black, Jewish, and Fabulous ». Comment votre identité de femme juive noire orthodoxe influence-t-elle votre engagement à créer des vêtements qui donnent du pouvoir ?

Grandir en tant que Juive noire orthodoxe en Amérique a été une expérience super stimulante qui ne se termine jamais. Il y a eu beaucoup de larmes, de rejet, une patience sans bornes et de mauvaises suppositions sur votre caractère de la part de certaines personnes, simplement parce que vous êtes Noire.

Je dis donc « Noir, Juif et fabuleux » dans mon dessin parce que ça me parle, ainsi qu’à de nombreux autres Juifs noirs d’Amérique à qui on l’a dit :

Leur judéité noire est une mauvaise chose.

Leur judéité noire est une chose étrange.

Leur judéité noire est une chose suspecte.

Leur judéité noire est une chose impossible.

Non, leur judéité noire est plus qu’une bonne chose – c’est une chose FABULEUSE ! Et c’est tout, POINT !

Quel est votre modèle le plus populaire/le plus vendu ?

Mon haut d’art graphique Isha et mes vêtements Koach sont également mes best-sellers. J’ai reçu des SMS et des messages vocaux incroyables de clients enthousiastes ou en larmes, me disant comment, lorsqu’ils portent mes vêtements, ils se sentent si heureux et autonomes. Une femme m’a dit qu’elle s’était maquillée pour la première fois en dix ans parce que lorsqu’elle portait mon haut, elle se sentait comme une vraie Isha, une vraie femme, et voulait que le monde le sache !

D’autres m’ont dit qu’ils se sentaient incroyablement bien lorsqu’ils portaient l’un de mes modèles Koach, car cela les remplissait de fierté juive. Être Juif aujourd’hui en Amérique signifie faire face à une forte hausse de l’antisémitisme, qui suggère historiquement que nous devrions cacher notre identité juive. Mais ma marque fait exactement le contraire. Je veux que les Juifs soient fiers d’être Juifs, même dans des moments comme celui-ci, parce qu’honnêtement, être fier d’être Juif ne se démode jamais.

Avez-vous rencontré des obstacles lors de la création de votre marque ?

Malheureusement, oui, ce fut le cas.

Je me suis moi-même heurtée à l’un de mes plus grands obstacles lors de sa création. J’ai démarré alors que je sortais d’une très mauvaise relation, en vivant dans une nouvelle communauté sans le soutien dont j’avais besoin, et en n’étant pas financièrement stable. Mais comme les choses étaient si difficiles dans ma vie, j’ai dû créer la marque car seul un projet axé sur la positivité et l’autonomisation pouvait dissiper toute l’obscurité de ma vie. Et plus important encore, seul l’espoir que mon travail puisse rendre les autres heureux m’a permis de continuer.

Peu de temps après avoir lancé ma marque, j’ai eu une réaction dévastatrice à ma grande révélation, à savoir que moi, une femme noire, j’étais à l’origine d’Eli7 Designs. C’était parce qu’au tout début, je postais généralement des photos de personnes non noires et je n’avais jamais de page « sur moi », sur mon site ou sur Instagram. J’ai caché mon identité pour protéger ma marque. Les premières retombées de cette grande révélation ont été de perdre des adeptes sur Instagram, de voir des gens annuler leurs collaborations avec moi, d’avoir un afflux de commandes annulées, et de recevoir des messages m’accusant de « m’approprier le judaïsme », et des gens doutant de ma judaïcité qui m’ont épuisée mentalement et émotionnellement.

De nombreuses fois j’ai failli arrêter ma marque à cause de la toxicité de tout cela, mais une fois que je me suis rappelée pourquoi je le faisais et pourquoi c’était important, j’ai repris les rênes.

Quels sont vos souhaits pour l’avenir d’Eli7 Designs ? De nouveaux projets en cours ?

BeEzrat Hashem [avec l’aide de Dieu], Eli7 Designs va bientôt s’étendre à d’autres catégories outre les vêtements et les accessoires !

Mon objectif à long terme pour Eli7 Designs est de créer un centre pour les femmes et les filles juives orthodoxes qui répondra à leurs besoins spécifiques dans la communauté, besoins qui n’ont pas été correctement pris en compte. C’est un long chemin à parcourir et cela nécessitera un important financement, mais c’est un rêve que j’ai depuis des années. J’ai perdu tant d’amis de différentes manières parce qu’un tel endroit n’existe pas encore. Je veux changer cela.

Quelle est la chose que vous aimeriez que les gens sachent sur le fait d’être une femme juive noire orthodoxe en Amérique aujourd’hui ?

Je veux que les gens sachent que je n’aime pas parler des difficultés qu’il y a à grandir en tant que Juive noire orthodoxe en Amérique ! Cela me déprime beaucoup de parler de ces choses. Je préfère parler de la mode, du maquillage et des concepts religieux. La seule raison pour laquelle je parle de ces luttes est que les gens continuent à répéter le même comportement ignorant à mon égard en réaction à ma condition de Noire.

Je veux aussi que les gens sachent que les Juifs orthodoxes sont comme tous les autres Juifs, ils ne sont pas « mauvais » ou « pires ». Ils ont des problèmes similaires qui existent à la fois dans les communautés juives et non juives d’Amérique. C’est juste une culture différente. Je n’aime pas la tendance à diaboliser les Juifs orthodoxes. S’il vous plaît, arrêtez. Je vous en remercie.

Le patron de CNN est juif

Jeff Zucker est le PDG de la célèbre chaine d’information américaine CNN. Véritable magnat des médias, Jeff Zucker est né dans une famille juive en Floride près de Miami Au cours des six années passées par Zucker à CNN, il a supervisé un revirement spectaculaire du réseau mondial d’actualités et en a fait le média numérique le plus utilisé au monde. Il est le rédacteur en chef de la chaîne nationale, établissant l’agenda des nouvelles quotidiennes sur les plateformes.    Zucker a eu l’une des carrières les plus légendaires dans les médias. Il a repris l’émission Today de NBC  à l’âge de 26 ans et a réinventé l’émission historique du matin. Cela a conduit à une carrière de 25 ans chez NBC Universal qui l’a finalement vu devenir le PDG de la société, ayant également été président du divertissement de NBC et co-fondateur du service de streaming en ligne Hulu.  Avant de rejoindre CNN, Zucker a passé plus de deux décennies chez NBC Universal, où il a gravi les échelons pour devenir président et chef de la direction de l’entreprise de 2007 à 2011. Il a dirigé la société mondiale de médias et de divertissement, qui comprenait le réseau de diffusion NBC , ses divisions nouvelles et sportives et toutes ses propriétés de câbles

L’homme qui a lancé la carrière de Trump

Petit bonhomme rond et chauve, « Zuck » est l’homme qui a lancé la carrière de Trump à la télévision, voici 12 ans. Le milliardaire est alors un entrepreneur un peu has been, une relique des années 1990 rattrapée par les scandales et les faillites de ses casinos. Mais Zucker, qui dirige NBC, cherche un blockbuster pour remplacer la série « Friends ». Il prend le risque d’en faire la vedette d’un nouveau show de téléréalité, « The Apprentice », dans lequel le milliardaire éliminerait un par un une armée d’aspirants businessman sans quitter son fauteuil bordeaux. Quand il voit Trump lâcher son désormais célèbre « you’re fired » dans la salle d’administration en carton-pâte qui sert de décor, Zucker flaire le potentiel télégénique de cette moue mal aimable, fermée, et incroyablement arrogante. Bingo ! Le concept tient dix ans, est revendu dans 20 pays, et remet la chaîne à flot.

Le vent tourne 

Trump et Zucker partageront pendant plus de 20 ans une forte amitié qui se dégradera lorsque le milliardaire prendra le tête du parti républicain.  Zucker a ajouté:  » Nous avons une longue relation de plus de 20 ans, qui a longtemps été assez solide. Et, vous savez, Donald Trump n’a finalement pas compris que ce n’était pas parce que nous étions amis qu’il ne serait pas soumis à un examen minutieux sur ma chaîne.  «Il pensait que CNN devrait lui donner un laissez-passer parce que nous étions amis. Il pensait que CNN devrait être comme Fox News et lui donner une couverture éclatante tout le temps  ». «Je pense donc qu’il tient cela contre moi et CNN.» Dès lors, Trump ne prend plus de gants avec la chaine : CNN, le « faux média », « l’ennemi du peuple américain », devient la cible préférée de ses supporters. 

En plein meeting, Jeff Zucker reçoit une mise en garde personnelle. « La chose la plus bête que j’ai faite, c’est de t’avoir obtenu le job à CNN – tu es la personne la plus déloyale que je connaisse. Souviens-toi, je trouve toujours un moyen de me venger. Meilleures salutations. Donald J. Trump.»

Sous la direction de Zucker, CNN a réalisé l’an dernier les meilleures audiences de son histoire et approche désormais le milliard de dollars de bénéfices – deux fois plus qu’il y a cinq ans, et promet de faire encore mieux cette année.  Fort d’une carrière de plus de 30 ans au sein des médias, Jeff Zucker à bâtit une fortune d’environ 60 millions de dollars et touche actuellement un salaire annuel de 6,3 millions $ chez CNN

Jeff Zucker et Donald Trump

La LICRA fondé par un juif d’origine ukrainienne

Bernard Lecache est un célèbre journaliste français, né en 1895 à Paris au sein d’une famille juive originaire d’Ukraine. Après des études à la Sorbonne, il entreprend de devenir journaliste.

Personnellement, Bernard Lecache, qui est athée, a un point de vue universaliste : il est favorable à l’intégration des Juifs dans leurs pays respectifs et est sceptique à propos du projet sioniste de création d’un État juif ; il est initié à la franc-maçonnerie en 1937, au Grand Orient de France. C’est ainsi qu’en 1929, il décide avec des compagnons de sa loge de fonder la LICA ( La Ligue internationale contre l’antisémitisme) dont il sera président dès sa création. Au départ, le rôle de la ligue est de dénoncer les exactions antisémites qui se produisent autour en Roumanie, en Pologne ainsi qu’en Palestine mandataire.

En 1933, avec l’arrivée d’Hitler au pouvoir, la France connait une montée de l’extrême-droite et de l’antisémitisme mettant en danger les actions de Bernard Lecache et de sa ligue. Il organise alors deux grands meetings antinazis et prône le boycott des Jeux olympiques de Berlin de 1936. En Allemagne, les nazis le considèrent comme un individu particulièrement nuisible et il est l’objet de dénonciations publiques dans les médias allemands. La LICA fut ensuite dissoute par les autorités de Vichy

Lors de l’occupation de la France par les forces d’Hitler, il se réfugie en Algérie, où il sera fait prisonnier au camp d’internement de Bossuet en Oranie puis libéré le 2 décembre 1942. Après la libération de la France, la LICA est reconstituée en novembre 1944.

Durant les années 1950, la LICA fait campagne : pour le soutien à Israël et contre l’antisémitisme en URSS (procès des « blouses blanches ») ainsi que dans le reste du bloc de l’Est (procès Slansky) ; mais aussi contre la ségrégation raciale aux États-Unis et en Afrique du Sud. Elle combat également le négationnisme qui apparaît dès la fin des années 1940. 

Le dernier grand combat de Bernard Lecache sera mené pendant et après la guerre des Six Jours, en faveur du droit à l’existence d’Israël. Il rendra l’âme le 14 août 1968 à Cannes 

C’est en 1979 que la LICA devient officiellement la LICRA ( Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme)

Mark Zuckerberg est le troisième homme le plus riche du monde

Mark Zuckerberg fait son entrée dans le club très fermé des centi-milliardaires

Après le déploiement de Reels, nouvelle fonctionnalité d’Instagram semblable à TikTok, la fortune de Mark Zuckerberg a fait un bond extraordinaire.

C’est officiel. Une troisième personne vient de faire son entrée dans le cercle très fermé des fortunes de plus de 100 milliards de dollars. Il s’agit de Mark Zuckerberg. Selon le Bloomberg Index, le fondateur et PDG du géant Facebook est à la tête d’une fortune estimée à 100 milliards de dollars, il est donc le troisième homme le plus riche de la planète. Il est devancé par Jeff Bezos, PDG d’Amazon, avec une fortune avoisinant les 190 milliards de dollars, suivi de Bill Gates, avec près de 120 milliards de dollars.

À 36 ans, Mark Zuckerberg est le plus jeune membre du top 10 de Bloomberg Index. L’homme d’affaires a atteint le plafond de verre, jeudi 6 août, jour du lancement de Reels, le clone de TikTok sur Instagram. L’action de Facebook avait alors bondi de 6,5 %. En pleine pandémie, la fortune du patron du réseau social a augmenté de 20 milliards de dollars, devançant ainsi le PDG de LVMHBernard Arnault

Mark Zuckerberg fait un don de 25 millions pour lutter contre le coronavirus.

Le génie de l’informatique et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg et sa femme Priscilla Chan se mobilisent contre la pandémie.

À la tête d’une fortune de 74.1 milliards de dollars , le jeune entrepreneur est issu d’une famille juive américaine ayant des origines allemande autrichienne et polonaise. Le jeune Mark fut élevé dans le judaïsme libéral. À ses 13 ans il célébra bar-mitsva sur le thème de Star Wars

Ce geste généreux s’inscrit dans une série de nombreuses actions philanthropique du milliardaire : En 2013, Zuckerberg a versé 999 millions de dollars à la fondation Silicon Valley Community. Et le 1er décembre 2015, il s’est engagés à transférer 99% de ses actions Facebook, alors évaluées à 45 milliards de dollars américains, à la Chan Zuckerberg Initiative (en l’honneur de sa fille), leur nouvelle organisation qui se concentrera sur la santé et l’éducation.  

Lès Wexner propriétaire de Victoria Secret & d’Abercrombie and Fitch

Lès Wexner est un milliardaire et homme d’affaires américain. Il est né dans l’Ohio au sein d’une famille juive russe. 

Il est à l’origine d’un véritable empire commercial dans le monde de la mode : Lès Wexner est le propriétaire de la célèbre marque de lingerie Victoria Secret ainsi que d’Abercrombie and Fitch

Sa fortune étant estimé à 4 milliards de dollars, Lès Wexner se livre régulièrement à des activités philanthropiques. Le 16 février 2011, Wexner a réalisé un don de 100 millions de dollars à l’état de l’Ohio, qui sera alloué au centre médical universitaire et à l’hôpital James Cancer. Ce dernier est le plus important don de l’histoire de l’université. 

Très attaché à ses racines juives , Wexner est également très actif au sein de la communauté juive au Etats Unis. En 1985, il a rejoint le rabbin Herber Friedman pour établir le premier programme de la Fondation Wexner , visant à «éduquer les dirigeants communaux juifs à l’histoire, à la pensée, aux traditions et aux défis contemporains du peuple juif». 

En 1991, il rejoint le Mega group, un cercle regroupant les hommes d’affaires les plus riches et les plus sensible à la cause juive. Max Fischer , Michael Steinhardt , Leonard Abramson Edgar Bronfman et Laurence Tisch appartenaient également au groupe.

Grand admirateur d’Israël , Lès Wexner consacre aussi une partie de sa fortune à des organisations et institutions à travers l’état d’hébreu.

Donateur de longue date du parti républicain, il quitte le parti depuis l’arrivé de Donald Trump à sa tête . « Je ne soutiens pas ce non-sens au sein du parti républicain ». Il se déclare maintenant comme indépendant en politique. 

Jusqu’à ce qu’il quitte le parti, il était considéré comme le républicain le plus riche de son état avec une fortune estimée à 4,7 milliards de dollars.

A travers la fondation qui porte son nom, Wexner a longtemps soutenu une série de programmes visant à développer un leadership pro-israélien chez les adolescents, les adultes, les bénévoles et les professionnels communautaires juifs. 

Serge Weinberg, président de Sanofi

Né en 1951 à Boulogne Bilancourt, Serge Weinberg est le fils du fondateur des textiles Weinberg et le petit-fils d’un ouvrier juif polonais émigré en France au début du siècle.

Il est titulaire d’une licence de droit de l’Institut d’études politiques de Paris et également un ancien élève de l’ENA (promotion 1976). 

Homme d’affaires prospère, dès 2005, Serge Weinberg crée son fonds d’investissement « Weinberg Capital Partners », une société de gestion qui gère plusieurs fonds d’investissement dans les entreprises et l’immobilier.

Parallèlement, il dirigea plusieurs grandes entreprises françaises : Il fut président du conseil d’administration d’Accor, administrateur de Schneider Electric, de la Fnac et de Gucci.  

Depuis 2010, il est nommé président du géant de la santé, Sanofi qui occupe aujourd’hui le troisième rang mondial selon le chiffre d’affaires.

En avril 2007, il est promu officier de la Légion d’honneur puis commandeur le 1er janvier 2020. Après avoir fait la connaissance d’Emmanuel Macron à la Commission Attali, il l’a aidé à entrer chez Rothschild, dont il était à l’époque administrateur. Les deux hommes sont toujours restés très proches  

Thérèse d’Avila,
grande mystique chrétienne d’origine juive

De son vrai nom, Teresa Sánchez de Cepeda Dávila, elle naquit le 28 mars 1515 à Castille en Espagne. Son père Alonso Sánchez de Cepeda est un juif appartenant à une famille convertit de force au catholicisme, plus communément appelé Marrane. Son grand-père Juan Sánchez un riche commerçant, fut même condamné par le tribunal de l’inquisition pour avoir continué à pratiquer secrètement le judaïsme. Du côté maternelle, elle est issu de la petite noblesse castillane catholique.

Son milieu social de juifs convertis et ennoblis explique son ouverture d’esprit, son univers relationnel, sa bonne formation et son goût de la lecture. 

Suite à une maladie, la jeune Thérèse informe son père qu’elle souhaiterait rentrer dans un couvent catholique pour mener une vie pieuse. Bouleversé, son père lui répond qu’il ne l’acceptera jamais de son vivant.

C’est ainsi que contre la décision de son père, le 2 novembre 1535, Thérèse rentre officiellement au couvent de l’Incarnation à Ávila. Elle y passera vingt sept années de sa vie, pendant lesquelles elle réussit la tache difficile de réformer les pratiques religieuses du couvent qu’elle considérait comme trop dogmatiques. 

La suite de sa vie est marqué par la spiritualité mystique qu’elle entreprit.  Thérèse d’Avila est canonisée en 1622,  elle est aussi déclarée docteur de l’Église catholique ; elle est la première femme à obtenir ce titre. 

Profondément mystique, elle laisse des écrits sur son expérience spirituelle qui la font considérer comme une figure majeure de la spiritualité chrétienne.

Bruce Kovner – de chauffeur de taxi
à trader multi-milliardaire

Certains disent que les États-Unis sont le pays des opportunités, et l’histoire de Bruce Kovner montre un homme qui en a tiré le meilleur parti. De la conduite d’un taxi à celle d’un fonds d’investissements, Caxton Associates depuis 1983, la fortune de Kovner a atteint une valeur de 5,3 milliards de dollars en 2016. 

Bruce Kovner est né dans une famille d’immigrants juifs pauvres russes et polonais ancrés dans la conviction que vous pouviez faire n’importe quoi en Amérique – et le jeune Kovner allait bientôt le prouver

Élève doué, il étudie à Harvard les sciences politiques mais ne parvient pas à finir son doctorat, souffrant du syndrome de la page blanche. Pendant six ans, il entreprend différentes occupations (écrivain, participation à des campagnes politiques …) et accumule les petits boulots, notamment chauffeur de taxi.

 Bruce profita du temps libre à sa disposition lorsqu’il conduisait son taxi pour étudier le trading ainsi que les marchés financiers. Sa première transaction sur les marchés fut couronnée de succès puisqu’il transforma la somme de 3000 dollars en 50 000 $ sur les contrats à termes sur le soja.

Puis en 1983, Kovner créé Caxton Associates, son propre fond d’investissements qui, à son apogée, gère plus de 14 milliards de dollars de capital. La même année, il réalise un profit de 300 millions de dollars pour son compte et celui de certains investisseurs. Depuis 1983, la performance du fond avoisine les 30% par an

A 75 ans, sa fortune personnelle est estimée à 5,3 milliards et figure ainsi au sein des hommes les plus riches des Etats Unis selon Forbes. 

Il se livre quotidiennement à des activités philanthropiques : En 1996, il crée la fondation Kovner pour soutenir les organisations soutenant les arts et l’éducation, qui défendent l’entreprise privée et les droits individuels, ainsi que les études et recherches scientifiques renforçant les principes démocratiques américain. En 2013, le milliardaire fit un don de 60 millions à la Juilliard School ( C’est le plus important don ponctuel reçu par cette école. )

Issu d’une famille juive à tendance socialiste athée voir communiste, Moishe Kovner le père de Bruce s’est distingué de ses proches par ses idées conservatrices. Son fils continua dans la lignée de son père, républicain convaincu, Bruce Kovner contribua largement tout au long de sa vie aux causes conservatrices pro israélienne. 

Il figure parmi les plus gros donateur du partit républicain, en 2012 il soutient la candidature du conservateur Mitt Romney contre Barack Obama. Parmi ses connaissances proches ont inclus l’ancien vice-président Dick Chene ainsi que les figures néoconservatrices Richard Perle et James Q. Wilson. 

Ses contributions généreuses de plusieurs millions au parti républicain prendront fin à l’arrivé à sa tête d’un autre milliardaire du nom de Donald Trump. 

« C’est un démagogue dangereux, qui n’est absolument pas apte à assumer les responsabilités de président des Etats-Unis », a affirmé Bruce Kovner,

« Son comportement grossier tout au long de la campagne m’a suggéré qu’il n’avait pas le caractère de président », a déclaré Kovner à propos de Trump, expliquant au New York Times qu’il allait pour la première fois de sa vie ne pas voter pour le candidat républicain. 

David Salomon, DJ et PDG de Goldman Sachs

Le nouveau PDG de la prestigieuse banque d’affaire Goldman Sachs, David Salomon a un profil quelque peu atypique, banquier de carrière, il exerce aussi le métier de DJ qui traduit sa passion pour le monde de la musique.

 « J’ai toujours été un passionné de musique. J’allais voir des concerts, je détenais des milliers de Vinyles, de CD… Mais j’étais intrigué par les DJ. Ils se faisaient plus d’argent en produisant de la musique que Bruce Springsteen ou les Rolling Stone… » 

David Salomon est né en 1962 dans une famille juive new-yorkaise. Après ses études, il rejoint le monde de la finance et commence à travailler pour la banque Bears Stearns avant de rejoindre Goldman Sachs en 1999. Le 1er octobre 2018 il en devient le président directeur-général en succédant à Lloyd Blankfein (lui aussi juif) 

Etre à la tête de la banque d’investissement la plus prestigieuse au monde, ne l’empêche pas d’alimenter sa passion pour la musique ainsi que pour sa profession de Disc jockey : En effet David Salomon se produit dans des discothèques de New York, Los Angeles et des Bahamas sous le surnom de Dj-Sol. L’éminent banquier possède aussi plus de 2 millions d’écoute sur Spotify (plateforme d’écoute musical) 

Après la finance et la musique , David Salomon exerce aussi des activités philanthropique : Il siège au conseil d’administration de la Robin Hood Foundation, une organisation caritative qui tente d’éliminer la pauvreté dans la ville de New York. 

Le cousin de Michelle Obama nommé grand rabbin noir

Capers Funnye est le cousin de l’ancienne first lady des états unis Michelle Obama. Il grandit dans la religion méthodiste (branche du protestantisme). 

Insatisfait du christianisme pendant ses années de collège à l’Université Howard et influencé par les mouvements pour les droits civils et le nationalisme noir , il enquête alors sur d’autres religions. 

Puis après avoir rencontré le rabbin Robert Devine, le chef spirituel de la Congrégation de la Maison d’Israël à Chicago, qui pratiquait une sorte de judaïsme messianique, Capers Funnye a rejoint sa congrégation. Les mouvements juifs noirs aux États-Unis avaient commencé à la fin du 19e siècle au Kansas. 

En 1985, Il se convertit officiellement au judaïsme et devient rabbin. Sa conversion fut certifiée par un tribunal rabbinique conservateur de New York. 

Enfin en 2015, l‘International Israélite Board of Rabbis a fait savoir que le rabbin Funnye allait accéder au rang de Grand Rabbin Noir. En l’occurence, il sera le premier du XXIe siècle, puisque le siège était vacant depuis le décès de son prédécesseur, le rabbin Levy ben Levy, en 1999. 

La mission du Grand Rabbin Noir est de renforcer les liens entre les Africains et les Afro-américains de confession juive. Cette communauté comprend non seulement des convertis, mais aussi des populations d’extractions très anciennes comme les Juifs d’Ethiopie, installés en Israël. On trouve également des représentants de ces communautés aux Caraïbes, en Afrique du Sud, au Kenya et au Nigeria. 

Le rabbin en présence de sa cousine Michelle Obama et de son époux Barack Obama

Jesse Eisenberg célèbre acteur juif américain

Jesse Einsenberg est né à New York dans le Queens au sein d’une famille juive laïque originaire de Pologne et d’Ukraine.

Il se lance dans le monde du cinéma après avoir terminé ses études secondaires. Il obtient son premier rôle à l’age de seize ans dans la série La Famille Green aux côtés d’Anne Hathaway, qui y joue sa grande sœur, mais la série s’arrête à la fin de la première saison. 

L’acteur au coté de Mark Zuckerberg

Mais Jesse doit sa célébrité cinématographique à l’interprétation de Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook) dans le film The Social Network réalisé en 2010 par David Fincher. Le film connaît un large succès critique dans le monde, recevant notamment huit nominations aux Oscars, et la performance du jeune acteur est saluée par une nomination aux BAFTA Awards dans la catégorie meilleur acteur.

Soutient du parti démocrate, en 2018, l’acteur fait part de son soutient au candidat juif pour la tutelle démocrate Daniel Biss qui est d’origine israélienne. 

Amy Acton directrice du département de santé de l’Ohio victime d’antisémitisme

Amy Acton est la directrice du département de la santé de l’Ohio, ainsi que la première femme à occuper ce poste. Elle est né en 1965 au sein d’une famille juive ashkénaze de l’Ohio.

Célèbre médecin américain démocrate et chercheur en santé publique , elle fut en première ligne lors de la pandémie du Covid19 dans l’état de l’Ohio. Elle avait notamment ordonné très rapidement le confinement des habitants de l’État afin d’endiguer la crise du coronavirus.

Des manifestants anti-confinement protestant devant la résidence de Mme Acton

Cette recommandation de confiner la population lui à valu de sévère attaque antisémites : Des manifestants anti-confinement et pro Trump dont certains portant des armes à feu se sont rassemblés devant sa maison avec des pancartes la comparant aux nazis ainsi qu’en proférant des insultes anti juive. Les manifestants l’ont aussi qualifiée de « mondialiste », une insulte antisémite voilée, pour avoir prolongé les directives de confinement en mai. Sa famille fut également menacée.

Elle a alors officiellement démissionné de son poste.

L’incroyable histoire de Martin Gray

Martin Gray est né à Varsovie au sein d’une famille juive, il était célèbre pour son livre « Au nom de tous les miens », dans lequel il raconte avoir perdu à deux reprises toute sa famille, d’abord dans les camps d’extermination nazis, puis dans l’incendie de sa maison dans le Sud de la France.⁣ ⁣


Symbole vivant de la résilience face aux drame qu’il avait subit : deux fois il a perdu les êtres qui lui étaient les plus chers dans des conditions atroces.⁣

Martin Gray a perdu tous ses proches, dans les camps de concentration

Le 1er septembre 1939, les nazis envahissent la Pologne. Martin Gray a alors dix-sept ans. Transféré dans le ghetto de Varsovie où son père travaille au Judenrat, il trouve le moyen d’en sortir en soudoyant des soldats nazis et devient ainsi un contrebandier. Plusieurs fois par jour, il fait des allers-retours pour ramener de la nourriture dans le ghetto grâce aux tramways. Lors d’une rafle, son père est attrapé pour être déporté. Grâce à ses appuis, Martin lui sauve la vie en l’aidant à s’échapper.⁣

Plus tard, sa mère, ses deux frères et lui-même sont déportés à Treblinka, où sa mère et ses frères sont exterminés immédiatement. ⁣

Le 3 octobre 1970, lors de l’incendie du Tanneron, il perd son épouse et ses quatre enfants. Au bord du suicide, il déclare avoir décidé de lutter pour devenir un témoin et trouver encore une fois la force de survivre, l’écriture devenant alors, d’après lui, une thérapie. 

Wix la célèbre plateforme
de création de site web fondé en Israël

Son nom revient souvent dans les publicités à la télévision, vantant Wix comme permettant aux utilisateurs de créer des sites Web de grande qualité en quelques minutes. 

En revanche ce que pas mal de personnes ignorent c’est que Wix est une Start-up israélienne fondé en 2006 par Avishai Abrahami, Nadav Abrahami et Giora Kaplan. Son siège social se trouve à Tel aviv.

Le projet fut très vite un succès. Dès avril 2010, Wix comptait 3,5 millions d’utilisateurs et avait levé 10 millions de dollars de financement. Puis le 5 novembre 2013, la société israélienne rentre en bourse sur l’indice Nasdaq avec une levée de fond totalisant environ 127 millions de dollars.

Aujourd’hui Wix dépasse les 50 millions d’utilisateurs inscrits à travers le monde. En 2019, l’entreprise à même fait de la publicité pendant le Super Bowl aux États-Unis. 

Steve Wynn, l’homme qui fit de Las Vegas
la capitale mondiale du divertissement

Né dans le Connecticut au sein d’une famille juive, Steve Wynn est un célèbre entrepreneur américain. Il est connu pour sa très grande implication dans la construction des casinos et des hôtels de luxe à Las Vegas. 

Il a supervisé la construction et l’exploitation de plusieurs hôtels notables de Las Vegas comme Atlantic City , notamment le Golden Nugget Atlantic City , le Mirage , Treasure Island , le Bellagio et Beau Rivage au Mississippi. 

En 2007, sa fortune est estimée par Forbes à 3,4 milliards de dollars. Steve Wynn est un fervent soutien de Donald Trump et du partit républicain. 

Son père Michael Weinberg changea son nom en Wynn pour éviter la discrimination anti juive 

Christine Angot romanciere juive française

Christine Angot, née Christine Schwartz le 7 février 1959 est une romancière et dramaturge juive française. Elle pratique fréquemment la lecture publique de ses textes, notamment sur scène.

Figure emblématique de l’autofiction, terme qu’elle rejette cependant, son œuvre littéraire, ses nombreux articles ainsi que ses interventions médiatiques suscitent souvent la controverse. Elle est une personnalité de la littérature francophone contemporaine, lauréate du prix France Culture en 2005, du prix de Flore en 2006 et du prix Décembre en 2015.

Depuis septembre 2017, elle est chroniqueuse dans l’émission On n’est pas couché, présentée par Laurent Ruquier, au côté de Yann Moix (2017-2018) puis de Charles Consigny (depuis septembre 2018) sur France 2.

Bernard Werber célèbre écrivain juif français

Né à Toulouse au sein d’une famille juive ashkénaze (juifs du pape), Bernard Werber est un célèbre écrivain français. Il est principalement connu pour sa trilogie des Fourmis. 

Ses livres traduis dans plus d’une trentaine de langue, font se rencontrer spiritualité, science-fiction, polar, biologie, mythologie, etc. 

Bernard Werber est l’un des auteurs français les plus lus dans le monde. Il est particulièrement populaire en Corée du Sud. L’Écho républicain dit de lui qu’il est un « auteur au succès incontesté »

Patrick Modiano, prix Nobel de littérature d’origine juive égyptienne

Il naquit le 30 juillet 1945 à Boulogne-Billancourt d’un père juif originaire d’Alexandrie, et d’une mère belge flamande. 

Tout au long de sa carrière d’écrivain, il remporta plusieurs prix prestigieux dont le prix Goncourt, le Grand prix du roman de l’Académie française ainsi que le prix Nobel de littérature en 2014.

Le prix Nobel lui fut attribué pour  «l’art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l’Occupation» comme l’explique l’académie royale de Suède.

Franz Kafka écrivain majeur du XXe siècle

Franz Kafka est un écrivain de langue allemande, né le 3 juillet 1883 à Prague et mort le 3 juin 1924 à Kierling. Il est considéré comme l’un des écrivains majeurs du XXe siècle.

Il est né à Prague, alors capitale de la Bohême, qui faisait partie de l’Empire austro-hongrois, d’une famille juive peu religieuse.

Très tôt, il s’intéresse à la littérature (ses premiers écrits ont disparu, sans doute détruits par Kafka lui-même) et aux idées socialistes. Après son baccalauréat, Kafka étudie le droit et entre au service d’une compagnie d’assurances. À côté de son travail, Kafka continue d’écrire, suivant un programme journalier particulier : le matin, il travaille au bureau ; à midi, il dort quelques heures ; ensuite, il va se promener, dîne avec des amis, pour se mettre à écrire le soir, une activité qu’il continue tard dans la nuit.

En 1917, il tombe malade et meurt dans un sanatorium près de Vienne, en 1924, à l’âge de 40 ans.

Les origines de la France

La France ne naît pas « en 1789 » comme l’affirmaient naguère MM. Robert Badinter en 1995 et Henry de Lesquen, président du très gaulliste, libéral, maçonnique et républicain Club de l’Horloge.

Garde des Sceaux, défendant à l’Assemblée nationale son projet de loi visant à supprimer la peine de mort. La loi n° 81-908 du 9 octobre 1981 portant abolition de la peine de mort est promulguée le 10 octobre 1981. Il est le fils de Simon Badinter juif originaire de Bessarabie et de Charlotte Rosenberg. » 

Ce que MM Badinter et Lesquen définissent là, n’est plus la France, construction historique façonnée par les générations passées, mais une construction idéologique abstraite qui nie l’héritage légué et tend à le détruire.

Ce que MM Badinter et Lesquen définissent là, n’est plus la France, construction historique façonnée par les générations passées, mais une construction idéologique abstraite qui nie l’héritage légué et tend à le détruire.

Le vicomte républicain…, Henry de Lesquen, «l’idiot utile» du sarkozisme au micro de Radio Courtoisie, l’ «opium des nationaux»

Henry de Lesquin
Henry de Lesquin

Si on peut le comprendre de la part du néofrançais Badinter dont la communauté a été émancipée par la Révolution, cela se comprend moins de la part d’un descendant d’une aristocratie créée pour services rendus au Roi et au royaume, pas à la Révolution.

La France n’est pas née non plus comme le voudrait une certaine Nouvelle Droite athée, ésotérico-gnostique, néo ou paléopaïenne, dans les chênes sous la faucille des druides cueillant le gui, ni d’une prétendue civilisation hyperboréenne, qui n’a jamais existé, pas plus que d’un mythique dieu Thor.

Qu’est-ce donc que la France ?

Il ne s’agit pas de l’inventer, mais d’en découvrir l’essence au travers des évènements qui l’ont façonnée.

La France, la plus ancienne nation politiquement constituée, naît en 496 avec le baptême de Clovis par St. Rémi en la cathédrale de Reims.

 Nouveau Constantin, «brûlant ce qu’il avait adoré, et adorant ce qu’il avait brûlé», grâce à l’influence de sa femme Clotilde, son royaume devient le protecteur du catholicisme.

Declaration des Droits de l’ Homme et du citoyen (la monarchie tient les chaines brisees de la tyrannie , le genie de la nation tient le sceptre du pouvoir). Peinture attribue a Jean Jacques Francois Barbier dit l’Aine ( 1738-1826 ), 1789. Huile sur bois. Dim : 0,71 x 0,56m. Paris, Musee Carnavalet.

Son rôle dans l’extirpation de l’arianisme, hérésie diffusée par le moine Arius, qui infestait jusqu’ aux plus hautes sphères de l’Église, en est le meilleur exemple.

De ce fait, la France devient La Fille Aînée de l’Église, le nouvel Israël du Nouveau Testament, de la Nouvelle Alliance.

Ainsi se réalise l’alliance entre un dessein politique et un plan divin qui commence avec la promesse de Tolbiac, se concrétise par le baptême de Clovis, se perpétuera par le sacre des rois de France à Reims et sera confirmé par la consécration de la France à la Vierge Marie le 10 février 1638, par le roi Louis XIII.

Telle est la mission divine de la France monarchique qui la protégera tant que les successeurs de Clovis y resteront fidèles.

C’est du fait de son rôle en tant que Fille Aînée de l’Église, qu’il faut voir et comprendre la Révolution dite française.

Elle eut pour but de détruire la monarchie de droit divin, car elle était l’obstacle à l’utopique République Universelle, prônée par les instigateurs judéo-maçonniques de la Révolution.

Le mondialisme actuel en est la tentative d’aboutissement.

Un tribunal lors des massacres de Septembre Gouache des frères Le Sueur.

USA. Sur les 100 plus riches milliardaires, 35 sont juifs

On a beaucoup parlé récemment de la malédiction d’être blanc  par rapport aux Noirs et aux Latinos, comme en témoignent, par exemple, la plus grande richesse des blancs aux États-Unis comparés aux autres. En revanche, il n’y a eu que très peu de discussions sur le privilège juif, comme en témoignent, par exemple, la plus grande richesse des Juifs que celle des goyim blancs aux États-Unis.
Par exemple, en mars 2019, Forbes a rapporté qu’il y avait 4 milliardaires noirs aux États-Unis: l’investisseur américain Robert F. Smith avec 5 milliards de dollars [# 131 sur le Forbes 400 d’ octobre 2019], l’homme d’affaires américain David Steward avec 3,5 milliards de dollars [# 239] , Le magnat des médias américain Oprah Winfrey avec une valeur nette de 2,7 milliards de dollars [# 319],… Le directeur sportif américain Michael Jordan avec 2,1 milliards de dollars [ce qui ne fait pas tout à fait le Forbes 400]. Ainsi, seulement 0,75% des Forbes 400 sont noirs.En revanche, il n’y a eu que très peu de discussions sur le privilège juif, comme en témoigne, par exemple, la plus grande richesse des Juifs que celle des goyim blancs aux États-Unis.Pourtant, les deux concepts – privilège blanc et privilège juif – sembleraient plutôt analogues: par exemple, si vous êtes enragé au sujet du privilège blanc, il serait logique que vous le soyez encore plus devant l’exorbitant privilège juif. Nous pouvons tenter de quantifier cela en consultant le Forbes 400 , un classement des personnes les plus riches d’Amérique. 
Voici les 100 premiers noms répertoriés sur le dernier rapport annuel d’octobre 2019, ainsi que ma compréhension de l’origine ethnique de chaque milliardaire, sur la base de Wikipédia, de reportages, d’entretiens et autres.  

RANGNOMRichesse
milliards de dollars
ÂGE SOURCE
1Jeff Bezos11455Amazone
2Bill Gates10664Microsoft
3Warren Buffett80,889Berkshire Hathaway
4Mark Zuckerberg69,635Facebook
5Larry Ellison6575Logiciel
6Larry Page55,546Google
7Sergey Brin53,546Google
8Michael Bloomberg53,477Bloomberg LP
9Steve Ballmer51,763Microsoft
10Jim Walton51,671Walmart
11Alice Walton51,470Walmart
12Rob Walton51,375Walmart
13Charles Koch41    83Industries Koch
13Julia Koch et sa famille41    57Industries Koch
15MacKenzie Bezos36,149Amazon.com
16Phil Knight et sa famille35,981Nike
17Sheldon Adelson34,586casinos
18Michael Dell32,354Ordinateurs Dell
19Jacqueline Mars29,780bonbons, nourriture pour animaux
19John Mars29,784bonbons, nourriture pour animaux
21Jim Simons21,681hedge funds
22Laurene Powell Jobs & family21,355Apple, Disney
23Elon Musk19,948Tesla Motors, SpaceX
24Rupert Murdoch et sa famille19,188journaux, réseau de télévision
25Leonard Lauder18,882Estee Lauder
26Ray Dalio18,770hedge funds
27Len Blavatnik18,362diversifié
28Lukas Walton18,133Walmart
29Stephen Schwarzman17,772investissements
30Carl Icahn17,683investissements
31Thomas Peterffy17,575courtage à escompte
32Donald Bren17    87immobilier
33Eric Schmidt14,264Google
34Abigail Johnson1457gestion de l’argent
35Steve Cohen13,663hedge funds
36Pierre Omidyar13,152eBay, PayPal
37Donald Newhouse12,890médias
38Ken Griffin12,751hedge funds
39David Tepper1262hedge funds
40Dustin Moskovitz11,635Facebook
41Philip Anschutz11,579investissements
41Thomas Frist, Jr. et famille11,581les hôpitaux
41John Menard, Jr.11,579magasins de rénovation domiciliaire
44Charles Ergen10,866télévision par satellite
45David Duffield10,779Logiciel d’entreprise
46Gordon Moore10,390Intel
47Jan Koum10,1    43WhatsApp
48Andrew Beal9,866banques, immobilier
49Carl Cook9,757Équipement médical
49Stanley Kroenke9,772sports, immobilier
51Jim Kennedy9,671médias, automobile
51Blair Parry-Okeden9,669médias, automobile
53Hank & Doug Meijer9,5supermarchés
54Stewart et Lynda Resnick9agriculture, eau
55Harold Hamm et sa famille8,8    73gaz de pétrole
56Jerry Jones8,677Cowboys de Dallas
56George Soros8,689hedge funds
58Christy Walton8,570Walmart
59Micky Arison8,170Croisières de carnaval
60David Geffen7,976films, maisons de disques
61Shahid Khan7,869pièces automobiles
61Tom et Judy Love7,882commerces de détail et stations-service
63Leon Black7,7    68capital-investissement
63Ronald Perelman7,7    76rachats à effet de levier
63Charles Schwab7,7    82courtage à escompte
66Stephen Ross7,679immobilier
67John Doerr7,568capital-risque
67Richard Kinder7,575pipelines
67Ann Walton Kroenke7,570Walmart
70David Green et sa famille7,4    77vente au détail
70Marijke Mars7,4    55bonbons, nourriture pour animaux
70Pamela Mars7,4    59bonbons, nourriture pour animaux
70Valérie Mars7,4    60bonbons, nourriture pour animaux
70Victoria Mars7,4    62bonbons, nourriture pour animaux
75John Malone7,3    78télévision par câble
75David Shaw7,3    68hedge funds
77James Goodnight7,2    76Logiciel
77Herbert Kohler, Jr. et famille7,2    80accessoires de plomberie
79Diane Hendricks7    72toiture
79Edward Johnson, III.7    89gestion de l’argent
79George Kaiser7    77pétrole et gaz, banque
82Robert Kraft6,978Patriots de la Nouvelle-Angleterre
82Steven Rales6,968fabrication
84Eli Broad6,886investissements
85Jim Davis et sa famille6,7    76Nouvel équilibre
85Nancy Walton Laurie6,7    68Walmart
85J. Christopher Reyes6,7    65distribution alimentaire
85Jude Reyes6,7    64distribution alimentaire
85John A. Sobrato et sa famille6,7    80immobilier
85Patrick Soon-Shiong6,7    67médicaments
91Israel Englander6,671hedge funds
91Reinhold Schmieding6,664Équipement médical
93Marc Benioff6,5    55Logiciel d’entreprise
93Daniel Gilbert6,5    57Accélérer les prêts
95James Chambers6,4    62médias, automobile
95Bernard Marcus6,4    90Home Depot
95Robert Pera6,4    41équipement de réseautage sans fil
95Katharine Rayner6,4    74médias, automobile
95Margaretta Taylor6,4    77médias, automobile
100Dannine Avara6,3    55pipelines

Quelques notes : Ce ne sont pas des tentatives de discerner les opinions religieuses personnelles de ces milliardaires. Ils ne reflètent pas non plus la logique du judaïsme rabbinique selon laquelle la lignée maternelle est décisive pour savoir qui est juif ou non.
Au lieu de cela, nous reprenons simplement le modèle de Wikipedia comme «[Mark] Zuckerberg a été élevé dans un foyer juif réformé» ou, pour Michael Bloomberg, «Sa famille est juive».La plupart du temps, ce n’est pas si compliqué.Nous considérons que Bill Gates est juif, ce qui fait que le décompte du nombre de juifs parmi les 100 remonte à 36. Voici les 4 des 35 dans le top 100 qui semblent être quelque peu compliqués dans leur appartenance ethnique juive. Larry Page de Google est le fils d’une mère juive. Larry Ellison , le fondateur d’Oracle, est le fils biologique d’un pilote militaire italo-américain et d’une mère juive. Enfant, il a été adopté par la tante et l’oncle juifs de sa mère. Steve Ballmer , ancien PDG de Microsoft et propriétaire actuel des Los Angeles Clippers (c’est une longue histoire), a un père immigré gentil suisse et une mère juive américaine. Donald Bren , baron des terres du comté d’Orange, semble avoir un père juif et une mère goy. Ainsi, 35 à 36 des 100 premiers sur la liste Forbes 2019 sont, plus ou moins, juifs.Les organisations juives rapportent généralement que les Juifs représentent 2,2% de la population américaine, et ils représentent plus du tiers des 100 les plus riches d’Amérique. Donc, sur 100 milliardaires US, il devrait y avoir 2,2 (arrondi à 2) milliardaires juifs et 97,8 milliardaires non juifs (arrondi à 98). Or il y a de 35 à 36 milliardaires juifs au lieu de 2, ce qui veut dire que, si vous êtes juif aux USA, vous avez 18 fois plus de chances de devenir milliardaire que si vous êtes non juif. La proximité intime millénaire des juifs et de l’argent usuraire est peut-être une explication, mais il y en a sûrement d’autres…
En 2018, 26 personnes possèdent autant de richesses que la moitié ...
Comme l’écrivait Goethe:”la vérité doit être martelée avec constance, parce que le faux continue d’être prêché, non seulement par quelques-uns, mais par une foule de gens. Dans la presse et dans les dictionnaires, dans les écoles et dans les Universités, partout le faux est au pouvoir, parfaitement à l’aise et heureux de savoir qu’il a la majorité pour lui.” ——————————————— VOIR AUSSI :

À quelque chose malheur est bon … Les ultra-riches américains ont vu leur richesse augmenter de 282 milliards de dollars pendant ces trois semaines de pandémie artificielle.Un nouveau rapport de l’Institute for Policy Studies révèle que, pendant que des dizaines de millions d’Américains ont perdu leur emploi à cause de la pandémie de coronavirus, l’élite ultra-riche des États-Unis a vu sa valeur nette augmenter de 282 milliards de dollars en seulement 23 jours. Et ce, malgré le fait que l’économie devrait se contracter de 40 % ce trimestre. 
La pseudo crise du CV a permis, d’ores et déjà,  aux 1% de riches de s’enrichir encore plus, et aux 99% autres que nous sommes de s’appauvrir. L’exemple des USA est transposable dans tout l’Occident, sinon dans le reste du monde, à quelques rares exceptions près…

La personne la plus riche dans au moins 7 États américains est juiveLe magazine Forbes a publié mercredi une liste des personnes les plus riches de chacun des 50 États.Le fondateur et PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, 31 ans, est la personne la plus riche de Californie avec une valeur nette de 71 milliards de dollars. Le promoteur immobilier Ted Lerner, 93 ans, et sa famille sont les plus riches du Maryland avec une valeur nette de 5,1 milliards de dollars.Le fondateur et propriétaire de Quicken Loans, Dan Gilbert, 57 ans, propriétaire des Cleveland Cavaliers, est la personne la plus riche du Michigan avec une valeur nette de 6,8 milliards de dollars. Le magnat du casino, le maffieux et ami de Trump, Sheldon Adelson, 85 ans, également propriétaire du quotidien Las Vegas Review-Journal, est la personne la plus riche du Nevada avec une valeur nette de 37,5 milliards de dollars.L’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, 77 ans, co-fondateur et propriétaire majoritaire de la société d’information financière et de médias Bloomberg LP, est la personne la plus riche de New York avec une valeur nette de 58,3 milliards de dollars.Leslie Wexner, 81 ans, fondatrice et PDG de L Brands, est la personne la plus riche de l’Ohio avec une valeur nette de 4,7 milliards de dollars. Anita Zucker, PDG d’InterTech Group, un fabricant de produits chimiques, est la personne la plus riche de Caroline du Sud avec une valeur nette de 1,8 milliard de dollars.La personne la plus riche de tous les États – également considérée comme l’homme le plus riche du monde – est le fondateur et propriétaire d’Amazon, Jeff Bezos, avec une valeur nette estimée à 157 milliards de dollars.Or les juifs représentent 1,8% de la population américaine.  Les milliardaires juifs sont en tête dans 7 états sur 50, soit un score de 7/50 c’est-à-dire 14%. Ils sont donc surreprésentés dans les milliardaires dans une proportion de 14%/1,8% = 7,8, arrondi à 8. Cela veut dire que, si vous êtes juif aux USA, vous avez 8 fois plus de chances de devenir milliardaire que si vous êtes goy. Il en est de même en France etc…
Au niveau mondial :
 
Selon le bureau central des statistiques (CBS) israélien, la population juive mondiale serait de 13,855 millions, que l’on arrondit à 15 millions. La population mondiale est de 7,7 milliards. Donc les juifs représentent 15/7700= 0,19%, arrondi à 0,2%. Si les juifs étaient aussi riches (ou pauvres) que les goys, leur nombre parmi le top 20 des milliardaires serait de 20*0,02=0,4. Or leur nombre actuel est de 10, ils sont donc surreprésentés dans un rapport de 10/0,04= 250. Cela veut dire que, dans le monde, si vous êtes juif, vous avez 250 fois plus de chances de faire partie du top 20 des plus riches (donc faisant partie des 1%) que si vous êtes goy.

 
Selon Forbes, il y a 2604 milliardaires dans le monde, dont le quart réside aux États-Unis. Parmi les 100 premières fortunes américaines, 30 sont juives, soit 30%.  
Naturellement, expliquer des statistiques relatives à la position hors normes des juifs par rapport aux non-juifs, c’est de l’antisémitisme. Le “politiquement correct” impose de cacher des vérités élémentaires et connues depuis des lustres. C’est pour cela qu’on est  puni par Facebook and Co.  

RACKET. Israël peut demander 2 fois 3,8 milliards de dollars aux États-Unis cette année (14.000 dollars par minute)

Le magazine Breaking Defence rapporte qu’Israël peut demander à obtenir son aide annuelle à l’avance, et peut-être un montant deux fois plus important que d’habitude … Mais 26 millions d’Américains sans emploi et les entreprises américaines en faillite à cause du coronavirus pourraient s’y opposer … Une pétition propose: “Israël a reçu plus de 10 millions de dollars par jour, année après année. Cette année, il est temps de garder notre argent à la maison.  D’autant plus qu’Israel détourne tous les brevets américains à son seul bénéfice… et ainsi bat les records de dépôt de brevet. 80 % des aides américaines vont à Israel, sans aucune raison, alors que le pays est doté de la bombe nucléaire et qu’il est interdit aux USA d’aider tout pays nucléarisé… voir comme l’Iran est pénalisé à cause de son désir de nucléaire… pour détruire Israel ! Et l’Arabie saoudite… avec la Kaaba qui vole en éclat ! Je prie pour connaitre cela !
Breaking Defence, un magazine numérique qui couvre les questions militaires, rapporte qu’Israël pourrait demander son aide américaine plus tôt que prévu, peut-être en d’un montant forfaitaire pouvant atteindre 7,6 milliards de dollars. Cela représenterait près de 21 millions de dollars par jour payés par les contribuables américains, même si les États-Unis comptabilisent un déficit de 4000 milliards de dollars (le plus important du monde), et qu’Israël a un taux de chômage inférieur à celui des États-Unis.

Le rapport a été rédigé par le correspondant de Breaking Defense en Israël, Arie Egozi, un citoyen israélien qui a servi dans l’armée israélienne et qui est proche de l’establishment israélien de la sécurité.L’article d’Egozi déclare qu’en raison de la pandémie de coronavirus, “le ministère israélien de la Défense et le haut commandement ont élaboré un plan d’urgence pour faire appel à Washington».L’article, rapporte: «Des sources à Tel-Aviv disent que la pandémie de COVID-19 force Israël à demander à Washington d’apporter des changements majeurs à l’accord [d’aide], y compris une demande de recevoir l’allocation annuelle de 3,8 milliards de dollars plus tôt que prévu.”L’aide américaine à Israël est normalement décaissée en octobre, sous la forme d’un montant forfaitaire qui est déposé sur un compte israélien portant intérêt à la Banque de la Réserve Fédérale de New York. (Étant donné que les États-Unis sont déficitaires, cela signifie que le gouvernement américain emprunte de l’argent et paie des intérêts longtemps après sa sortie.)
Les contribuables américains raquent 14.000 $ par minute En plus de recevoir l’aide plus tôt que d’habitude, une «source de haut niveau» citée par Egozi suggère qu’Israël pourrait demander que l’aide prévue pour 2024 soit également versée cette année.Si cela se produisait, cela représenterait près de 21 millions de dollars par jour, ou 14.460 dollars par minute pour Israël que des contribuables américains, souffrant de la dévastation actuelle de l’économie américaine, doivent payer à ce pays étranger, le dernier bastion de l’Apartheid.
De plus, il est très probable que lorsque 2024 arrivera, l’avance sera annulée, tout comme de nombreux «prêts» américains à Israël, et Israël obtiendra à nouveau une autre aide encore plus importante.L’aide actuelle à Israël est basée sur un accord conclu en 2016 par l’administration Obama pour donner à Israël 3,8 milliards de dollars par an pour les 10 prochaines années, soit un total de 38 milliards de dollars. Cet accord est le plus important programme d’aide de ce type dans l’histoire des États-Unis. Dans l’ensemble, Israël a reçu plus d’aide des États-Unis que tout autre pays, en moyenne, 7.000 fois plus par habitant que les autres. 
Alors que le protocole d’accord d’Obama est un accord non contraignant, Israël a reçu cette somme chaque année depuis sa signature. Les partisans d’Israël au Congrès cherchent actuellement à le cimenter dans une loi qui permettrait à ce montant d’aller encore plus haut à l’avenir.
Une «idée folle» qui pourrait ne pas plaire aux Américain. Egozi rapporte que l’ancien président d’Israel Aerospace Industries, Joseph Weiss, a déclaré que demander de l’argent à l’avance est “une idée folle”, mais a déclaré que cela “avait du sens dans les conditions spéciales créées [en Israël] par la pandémie“.Cependant, il est peu probable que cela ait un sens équivalent pour les Américains, qui ont été au moins aussi durement touchés par la pandémie. Jusqu’à présent, plus de 26 millions d’Américains ont perdu leur emploi et de nombreuses entreprises américaines sont en faillite. Comment les Américains réagiraient à une dépense massive en faveur d’Israël cette année:”Pourquoi les Américains supportent-ils tout cet argent qui va en Israël alors que des millions d’entre eux n’ont pas de soins de santé, pas d’emploi et mangent dans les banques alimentaires?”
Pour détourner un tel scandale, les partisans d’Israël aux États-Unis défendent généralement l’aide en disant qu’elle finit par aller aux entreprises de défense américaines. Cependant, ils omettent de mentionner que des millions de dollars vont à des entreprises israéliennes qui concurrencent les entreprises américaines, entraînant souvent des pertes d’emplois aux États-Unis. Aucun autre pays qu’Israël, recevant une aide militaire américaine, n’est autorisé à le faire. De plus, de nombreux Américains estiment qu’Israël devrait utiliser son propre argent pour acheter ses armes, comme le font les États-Unis. De même, un nombre croissant d’Américains s’opposent à l’utilisation qu’Israël fait des armes américaines, les déployant régulièrement en violation à la fois du droit international et du droit américain. Cependant, le lobby pro-israélien aux États-Unis est extrêmement influent dans les deux partis politiques, et les médias américains rendent rarement compte de l’aide à Israël, de sorte que le montant forfaitaire pourrait passer sans préavis. Un responsable de l’administration a récemment déclaré qu’Israël n’aurait pas à se soucier de l’argent “même en cas de dépression aux Etats-Unis”.

Israël : Nous voulons 14000$ par minute ! Sinon …

Un critique de l’aide, l’ancien officier de la CIA, Philip Giraldisouligne qu’Israël n’est pas un allié et qu’il a souvent «fait du tort aux États-Unis». Giraldi, qui est actuellement directeur exécutif du Conseil pour l’intérêt national (Council for the National Interest (CNI)), note qu’Israël espionne souvent les États-Unis et vole sans vergogne la technologie américaine.Israël a également tenté de couler un navire de la marine américaine, tuant 34 Américains et en blessant plus de 170.Giraldi demande aux gens de signer une pétition de CNI: “Arrêtez de verser les 3,8 milliards de dollars pour Israël.”La pétition déclare: «… Nous devons prendre soin des Américains et ne pas envoyer nos impôts dans un pays étranger riche. Israël a déjà reçu des milliards de dollars des contribuables américains. Il a reçu plus de 10 millions de dollars par jour, année après année. Cette année, il est temps de garder notre argent à la maison. En plus avec le chantage de la Shoah les Allemands raquent des milliards depuis 70 ans ! C’est d’ailleurs la vraie raison qui énerve les israéliens, si on démystifie la Shoah… c’est le prétexte de s’installer en Palestine et de racketter les Allemands qui s’envole !

Des américains qui ont bien compris qu’Israël était un parasite qui leur coute très cher… même en vies humaines pour des guerres inutiles en Irak, Libye, Syrie… font un procès !

Le procès avertit que l’aide américaine à Israël viole une loi destinée à empêcher la prolifération des armes nucléaires, alors même que les États-Unis s’apprêtent à augmenter le programme d’aide israélien déjà massif.

Grant Smith, directeur de l’Institut de recherche : Middle East Policy, ou IRMEP, devant la Cour de district des États-Unis pour le district de Columbia, le procès allègue que l’aide américaine à Israël viole deux amendements à la loi de 1961 sur l’aide à l’étranger, connus sous le nom d’amendements Symington et Glenn, qui interdisent collectivement le soutien aux pays engagés dans des programmes nucléaires clandestins. Dans le procès, Smith prétend que la violation de ces amendements signifie qu’Israël a reçu environ 234 milliards de dollars d’aide illégale depuis l’adoption de la Loi sur l’assistance à la sécurité internationale et le contrôle des exportations d’armes de 1976.

Le procès se lit comme suit : Ce procès n’a rien à voir avec la politique étrangère. Il s’agit de l’État de droit, du pouvoir présidentiel, des limites structurelles de la Constitution américaine et du droit du public à comprendre les fonctions du gouvernement et à demander réparation en connaissance de cause”.

En dépit du fait que le gouvernement américain et les grands médias se montrent dociles et tirent la sonnette d’alarme sur les dangers supposés du programme nucléaire iranien, Israël possède des dizaines d’armes nucléaires – certains rapports indiquent que l’État juif en possède plus d’une centaine – tout en ne montrant aucun signe d’arrêt de son développement. Et les archives WikiLeaks des courriels d’Hillary Clinton suggèrent qu’il est peu probable que cela change, le président étant fortement investi dans le maintien de la prétention d’Israël à un quasi-monopole sur l’énergie nucléaire au Moyen-Orient.

La dangereuse “ambiguïté nucléaire” d’Israël

Le procès de l’IRMEP soutient que la politique de secret officiel d’Israël sur son programme d’armes nucléaires correspond parfaitement à la définition de la loi de 1976 sur le contrôle des exportations, et que le gouvernement américain a enfreint la loi par son “incapacité à agir sur des faits longtemps en leur possession tout en interdisant la divulgation d’informations gouvernementales officielles sur le programme d’armes nucléaires d’Israël, en particulier les transferts illicites en cours de matériel et de technologie d’armes nucléaires des États-Unis vers Israël”.

Smith a écrit que les États-Unis offrent un soutien matériel au programme nucléaire israélien tout en aidant à supprimer les informations sur le programme. Il a poursuivi : Ces violations se manifestent par le bâillonnement et la poursuite des fonctionnaires fédéraux et des entrepreneurs qui reconnaissent publiquement le programme d’armes nucléaires d’Israël, l’imposition de coûts économiques punitifs aux chercheurs d’intérêt public qui tentent d’éduquer le public sur les fonctions du gouvernement, le refus de répondre de bonne foi aux journalistes et l’inaction constante face aux informations crédibles disponibles dans le domaine gouvernemental et public”.

Cette politique du secret porte de nombreux noms, a-t-il noté. “Ces actes servent une politique qui porte de nombreux noms faisant tous référence au même subterfuge, à savoir “opacité nucléaire”, “ambiguïté nucléaire” et “ambiguïté stratégique””.

Bien que longtemps nié par les politiciens américains et israéliens, le programme nucléaire israélien a été révélé pour la première fois par le dénonciateur Mordechai Vanunu, qui a passé 16 ans en prison pour avoir partagé des détails secrets du programme avec le Sunday Times britannique en 1986, et a été arrêté à plusieurs reprises pour avoir continué à s’exprimer publiquement.

Bien que le programme ne soit toujours pas officiellement reconnu, un rapport de l’Institut pour la science et la sécurité internationale a suggéré que le gouvernement israélien a amassé suffisamment de matériel pour créer au moins 115 ogives nucléaires. Cela mettrait Israël, un pays de la taille du New Jersey, sur un pied d’égalité avec l’Inde et le Pakistan en matière nucléaire.

Sam Husseini a écrit que selon certaines estimations, le nombre d’ogives pourrait atteindre 400.

Quel que soit le nombre réel, les ogives sont réelles et elles représentent un réel danger pour la stabilité régionale.

“Ces armes représentent une menace réelle, et non pas potentielle ou imaginaire, pour des millions et des millions de personnes dans la région et au-delà”. “Tout comme les armes nucléaires détenues par d’autres pays, mais au moins elles sont reconnues.”

Et contrairement à tous les autres pays du Moyen-Orient, Israël refuse de signer le traité de non-prolifération nucléaire de 1970. Le pays aurait même partagé sa technologie nucléaire. Israël a non seulement amassé son propre arsenal nucléaire, mais a également exporté des technologies et des capacités nucléaires à l’étranger. Non seulement à n’importe quel pays, mais aussi à l’État raciste et paria de l’Afrique du Sud de l’apartheid – sûrement le régime le plus méprisable du siècle dernier autre que peut-être Israël lui-même”.

WikiLeaks : Clinton a aidé Israël à maintenir son “monopole nucléaire” au Moyen-Orient
Au moins quelques personnalités respectées du gouvernement américain ont exprimé leurs préoccupations concernant le programme nucléaire israélien, du moins selon les archives de WikiLeaks qui contiennent des milliers de courriels piratés du serveur de messagerie privé d’Hillary Clinton.

Alors que Blumenthal suggère que le programme nucléaire d’Israël pourrait servir d’inspiration pour le développement nucléaire de l’Iran, il y a en fait peu de preuves que l’Iran ait jamais eu l’intention de construire des armes nucléaires, et encore moins de les utiliser pour menacer Israël. En juin, Efraim Halevy, ancien chef de l’agence de renseignement israélienne Mossad, a déclaré à Al-Jazeera que l’Iran n’était pas une “menace existentielle” pour Israël, bien qu’il ait également refusé de reconnaître l’existence des armes nucléaires israéliennes. Et des fuites de câbles diplomatiques montrent que, dans les coulisses, les agents du Mossad ont contredit les vues alarmistes du Premier ministre Benjamin Netanyahu sur le programme nucléaire iranien en admettant que le matériel nucléaire iranien n’était pas assez pur pour être utilisé dans des armes nucléaires plutôt que pour la production d’énergie civile. Les câbles continuent à montrer que l’Iran n’a jamais été intéressé par la création d’armes nucléaires.

“La meilleure façon d’aider Israël à faire face à la capacité nucléaire croissante de l’Iran est d’aider le peuple syrien à renverser le régime de Bachar Assad”, peut-on y lire. “Faire tomber Assad ne serait pas seulement une aubaine pour la sécurité d’Israël, mais aussi pour apaiser la crainte compréhensible d’Israël de perdre son monopole nucléaire.

À la lumière du bombardement de Nagasaki, il est important de se rappeler que les États-Unis sont le seul pays à avoir jamais utilisé des armes nucléaires dans une guerre, allant même jusqu’à les utiliser sur des zones civiles du Japon.

“Son histoire nucléaire meurtrière n’empêche pas les Etats-Unis de se pavaner sur la scène mondiale aujourd’hui, en décidant quels pays peuvent (Israël) et ne peuvent pas (Iran) avoir des armes nucléaires”. “Le renard, ayant usurpé le pouvoir sur le poulailler, décide quels autres renards peuvent entrer et lesquels sont interdits.”

Des jeunes filles israéliennes écrivent des messages sur des bombes à une position d’artillerie lourde près de Kyriat Shmona, dans le nord d’Israël, à côté de la frontière libanaise. Selon les archives WikiLeaks des courriels d’Hillary Clinton, un conseiller a averti que la “politique d’ambiguïté” d’Israël, qui maintient son programme nucléaire comme un secret d’État, était un modèle pour le programme nucléaire iranien.

Bientôt, il sera illégal de ne pas aimer les Juifs

Hier, un journal juif, le Jerusalem Post, a déclaré: «Les États-Unis inciteront les pays à aimer davantage leurs juifs, selon un observateur de l’antisémitisme» 
“L’OPPOSÉ de l’antisémitisme n’est pas la tolérance”, a déclaré Elan Carr, le “contrôleur d’antisémitisme” américain. “L’opposé de l’antisémitisme est le philosémitisme, l’appréciation, le respect et l’affection pour les valeurs juives [1] et pour la communauté juive.” Carr est juif.
Elan Carr, le «contrôleur d’antisémitisme» du Département d’État, veut inciter les gens d’autres pays à «aimer davantage leurs juifs» comme un moyen de «lutter contre l’antisémitisme».

Elon Carr et son ami

Dans un appel à la presse pour marquer le «Mois du patrimoine juif américain», Carr a décrit les mesures que les États-Unis prenaient dans le monde entier pour défendre les Juifs, le groupe ethnique le plus riche et le plus puissant du monde.
Certaines de ces étapes comprennent l’utilisation de l’argent des contribuables américains pour payer des mesures de sécurité de plusieurs millions de dollars pour des organisations juives déjà riches, la poursuite de ceux qui remettent en question ou travaillent contre le pouvoir juif, et condamner les «discours antisémites».
En plus de toutes ces mesures de défense importantes, nous sommes déterminés à travailler avec nos alliés pour développer et conduire des récits philosémites pour leur pays, dans l’espoir que nous pourrons atteindre le jour où chaque société se consacrera, comme les États-Unis, à embrasser et chérir leur communauté juive ».
Il n’a pas décrit la forme que prendraient les récits philosémites, ni comment le Département d’État les conduirait.”Le contraire de l’antisémitisme n’est pas la tolérance“, a déclaré Carr. «Le contraire de l’antisémitisme est le philosémitisme, l’appréciation, le respect et l’affection pour les valeurs juives et la communauté juive.
Le Mois du patrimoine juif américain est un véhicule important pour conduire ce récit philosémite critique. » Carr a énuméré des sommités juives américaines méritant d’être promues, y compris les compositeurs Irving Berlin et Leonard Bernstein, les scientifiques Jonas Salk et Albert Einstein, et les juges de la Cour suprême Louis Brandeis et Benjamin Cardozo.”Nous avons en fait réuni diverses autorités qui travaillent dans ce domaine, dans les gouvernements, les nôtres et d’autres, et dans le secteur privé ou à but lucratif, mais aussi des ONG qui traitent spécifiquement du discours de haine sur Internet”. “Et nous réunissons ces autorités spécifiquement dans le but de produire un cadre pour y remédier.

Taxons les “un pour cent”
En Amérique, il est difficile de faire un pas sans rencontrer de milliardaires juifs. TOUT LE MONDE  déteste les impôts. Comme le dit le vieil adage, les impôts sont, avec la mort, parmi les choses les moins préférées de l’humanité. Pourtant, ils sont aussi vieux que la civilisation elle-même; des documents fiscaux ont été trouvés dès la dynastie Ur III datant de 2000 avant JC, et peut-être plus anciens. Et nous pouvons être sûrs que ses résidents les ont payés à contrecœur. Le plus exaspérant de tous les impôts, je suppose, est l’impôt sur le revenu: le gouvernement prélève directement sur nos bulletins de paie, avant que nous puissions voir un seul centime. Aux États-Unis, le travailleur moyen verse 20 à 25 % de ses revenus au gouvernement fédéral et 5% aux gouvernements des États ou des collectivités locales: plus d’un tiers de nos revenus sont partis, perdus, gaspillés.
Mais que se passerait-il si nous – la plupart d’entre nous, de toute façon – n’avions pas à payer d’impôt sur le revenu? Et si nous pouvions avoir tous les mêmes services gouvernementaux qu’aujourd’hui, sans rien céder de nos chèques de paie durement gagnés? Cela peut surprendre le lecteur de savoir que, pendant la majeure partie de l’histoire des États-Unis, les citoyens n’ont payé aucun impôt sur le revenu. Et pendant des décennies encore, seul un très faible pourcentage les a payés. Pendant 150 ans, cela a fonctionné. Et si on pouvait avoir ça à nouveau ? 
Et si les fonds perdus pouvaient être couverts, en grande partie, par la minorité ethnique la plus prospère? Il y aurait là une sorte de justice sublime, n’est-ce pas?….
À l’heure actuelle, nous avons environ 160 millions de ménages fiscaux aux États-Unis, ce qui représente  325 millions de personnes. Les 1% les plus riches – c’est-à-dire les 1,6 million de ménages les plus riches – gagnent en moyenne environ 880.000 $ par an. Le deuxième pour cent le plus riche gagne environ 400.000 $ en moyenne et le troisième pour cent environ 325.000 $. Au total, nos 3% les plus riches gagnent environ 2,6 billions de dollars chaque année.Le problème, cependant, est que nous devons lever 2,1 billions de dollars en taxes auprès de ces gens (le montant total de l’impôt sur le revenu). Le plus simple serait de les taxer à un taux forfaitaire de 80%. Imaginez: vous gagnez 1 million de dollars par an grâce à votre fonds spéculatif capitaliste vautour, et vous devez payer 800.000 $ aux autorités fédérales. Cruel, diriez-vous? Peut-être. Heureusement, nous avons une alternative. 
Il se trouve, sans surprise, que la plupart de nos 3 premiers pour cent (en termes de revenus) sont également millionnaires ou milliardaires (en termes d’actifs). Ils ont des actifs réels – des actifs imposables. En fait, chaque ménage du premier pour cent possède en moyenne 22 millions de dollars d’actifs – principalement des biens immobiliers, des actions et des obligations et des capitaux propres. Le deuxième centile des ménages possède 7,5 millions de dollars en moyenne; le 3e centile, 5 millions de dollars. Au total, ce groupe d’individus possède ou contrôle environ 56 billions de dollars d’actifs – une somme tout à fait incroyable, c’est le moins qu’on puisse dire.Voici donc ma proposition: taxer les revenus des 3% supérieurs à un taux forfaitaire de 60%; cela rapportera environ 1,5 billion de dollars par an. Ensuite, imposons un simple impôt sur la fortune de 1% à leurs actifs, ce qui rapportera 560 milliards de dollars supplémentaires. En somme, nous obtenons presque exactement le total souhaité de 2,1 billions de dollars
Nos gens les plus riches peuvent donc entièrement financer le gouvernement fédéral. Et les 97% restants d’entre nous – environ 315 millions de personnes – parviennent à conserver tous leurs revenus durement gagnés. Imagine ça. Et qui sont exactement ces pauvres bougres qui sont capables, à eux seuls, de financer , à eux seuls, le gouvernement fédéral? 
Nous connaissons les grands noms: Bill Gates, Warren Buffett, Mark Zuckerberg, Jeff Bezos, les frères Koch. Mais ils ne sont que la pointe de l’iceberg. 
Lorsque nous parcourons la liste des principaux noms, nous constatons un fait frappant: environ la moitié d’entre eux sont juifs. 
Parmi les dix premiers, nous trouvons cinq Juifs: Zuckerberg, Larry Page, Sergey Brin, Larry Ellison et Michael Bloomberg. 
Parmi les 50 premiers, au moins 27 sont juifs, dont Sheldon Adelson, Steve Ballmer, Michael Dell, Carl Icahn, David Newhouse, Micki Arison et Stephen Ross.  Plus largement, on peut citer encore une fois Benjamin Ginsberg, qui a écrit: “Aujourd’hui, bien qu’à peine 2% de la population du pays soit juive, près de la moitié de ses milliardaires sont juifs“. 

Sur la base de ces données, nous pouvons en déduire que presque la moitié des 3% les plus riches sont juifs. Dans l’ensemble, ils possèdent ou contrôlent donc jusqu’à 28 billions de dollars d’actifs.

Sur ma proposition, ils paieront en conséquence la moitié des 2,1 billions de dollars annuels pour maintenir notre gouvernement à flot et pour mener des guerres étrangères en leur nom et pour leur ethnie. En tant que principaux bénéficiaires de ces guerres et des politiques économique et étrangère américaines, ce n’est que justice.Une telle proposition mérite une discussion plus large, étant donné qu’elle offre des avantages financiers massifs à 97% de la nation. 
…..Pourtant, un tel système fiscal, pesant de manière disproportionnée sur les Juifs américains, aurait de vastes implications. Pensez-y: une contribution annuelle de 1 billion de dollars de la communauté juive américaine, afin d’assurer la santé et la sécurité de tous les Américains. Cela contribuerait grandement à améliorer leur image longtemps entachée de financiers rapaces et sans scrupules, et à réduire l’hostilité anti-juive. En drainant une partie de leur richesse excessive, cela réduirait leur capacité de se mêler du gouvernement et du monde des affaires. Ce serait une aubaine pour l’économie américaine, sortant des millions de personnes de la pauvreté et permettant à des millions d’autres de sortir de la dette écrasante. Un tel système servirait une véritable justice économique. Mais ne rêvez pas trop. Cela se passera lorsque les poules auront des dents.

Le cousin de Michelle Obama nommé grand rabbin noir

Capers Funnye est le cousin de l’ancienne first lady des états unis Michelle Obama. Il grandit dans la religion méthodiste (branche du protestantisme). 

Insatisfait du christianisme pendant ses années de collège à l’Université Howard et influencé par les mouvements pour les droits civils et le nationalisme noir , il enquête alors sur d’autres religions. 

Puis après avoir rencontré le rabbin Robert Devine, le chef spirituel de la Congrégation de la Maison d’Israël à Chicago, qui pratiquait une sorte de judaïsme messianique, Capers Funnye a rejoint sa congrégation. Les mouvements juifs noirs aux États-Unis avaient commencé à la fin du 19e siècle au Kansas. 

En 1985, Il se convertit officiellement au judaïsme et devient rabbin. Sa conversion fut certifiée par un tribunal rabbinique conservateur de New York. 

Enfin en 2015, l‘International Israélite Board of Rabbis a fait savoir que le rabbin Funnye allait accéder au rang de Grand Rabbin Noir. En l’occurence, il sera le premier du XXIe siècle, puisque le siège était vacant depuis le décès de son prédécesseur, le rabbin Levy ben Levy, en 1999. 

La mission du Grand Rabbin Noir est de renforcer les liens entre les Africains et les Afro-américains de confession juive. Cette communauté comprend non seulement des convertis, mais aussi des populations d’extractions très anciennes comme les Juifs d’Ethiopie, installés en Israël. On trouve également des représentants de ces communautés aux Caraïbes, en Afrique du Sud, au Kenya et au Nigeria. 

Le rabbin en présence de sa cousine Michelle Obama et de son époux Barack Obama


Comment les Rothschild contrôlent le Monde ! 

Le Syndicat du Crime des Rothschild
contrôle le monde par la Dette !

Les Rothschild sont les propriétaires de tout le système financier ! 
Les Rothschild descendent de Mayer Amschel Bauer qui a changé son nom en Rothschild, dérivé des Red Shields – Rotes Schild – de sa maison à Francfort-sur-le-Main – Allemagne. 
Il a établi son activité bancaire internationale en déployant ses cinq fils, qui se sont installés à Londres, Paris, Francfort, Vienne et Naples. 
La famille a été trompeusement élevée au rang de noblesse dans le Saint Empire romain et au Royaume-Uni.
Dans les coulisses, la dynastie Rothschild est incontestablement la lignée la plus puissante sur Terre et sa richesse estimée dépasse les 500.000 Milliards de dollars. 
Ils sont propriétaires de l’ensemble du système financier. 
Cet époustouflant périmètre de contrôle fonctionne comme suit : les Rothschild sont assis au sommet de leur organisation pyramidale, dirigeant littéralement l’ensemble du monde financier avec environ huit mille membres sélectionnés. 
Bien qu’il soit difficile d’enquêter et de vérifier complètement, Rothschild peut partager son pouvoir ultime avec la Maison des Saoud et la famille Soros, et à des niveaux inférieurs avec d’autres familles bancaires, comme nous le verrons plus loin.
Les Rothschild ont mis en place les institutions financières du monde entier en s’assurant qu’elles reçoivent littéralement 90% des intérêts payés par la population en général. 
Ces criminels sont lucifériens alors qu’en surface, pour faciliter la consommation publique, ils ont surnommé leur religion le sionisme. 
En vérité, ils adorent Lucifer, ce qui inclut les abus rituels sataniques, y compris la pédophilie et le sacrifice des enfants.

Le siège des Rothschild se trouve dans la Babylon-BIS-Tower à Bâle !

Au deuxième échelon de la structure de pouvoir, se trouve la BRI, la Banque des règlements internationaux créée en 1931 aux Pays-Bas, dont Rothschild est propriétaire à 100 %. Basée à Bâle-Suisse, elle est reconnue par tous les comtés comme étant la première banque de toutes les institutions financières du monde. 
Chaque banque centrale est membre de la BRI. 
Ils ont un accord d’organisation civile pour une immunité totale, et jouissent de l’immunité contre toutes les lois et règles du monde, de sorte que personne ne peut les attaquer. 
Bâle, où se trouve la tour de style babylonien BIS-Tower, fut l’endroit où les nazis, pendant la seconde guerre mondiale, se sont rencontrés pour échanger l’or juif volé. 
La BRI donne des instructions à toutes les autres institutions financières du monde entier.

Au troisième échelon, juste en dessous de la BRI, se trouvent le FMI – Fonds monétaire international – et la Banque mondiale, propriété de Rothschild. 
L’IRS et d’autres organismes de perception d’impôts similaires dans d’autres pays, sont structurés comme une société privée étrangère du FMI et forment “l’armée” privée de la Réserve fédérale – la Fed – et de toutes les autres banques centrales. 
L’objectif principal est de s’assurer que les gens paient leurs impôts et restent toujours des esclaves utiles. 
Leur seule dévotion est d’asservir des pays entiers et leurs populations à travers leur système d’argent de la dette criminelle.

La dette est leur mécanisme de contrôle !

En renflouant les pays après les avoir délibérément manipulés pour les endetter et en prétendant ensuite les aider en calculant leur niveau d’endettement maximal, ils s’assurent que la dette ne pourra jamais être remboursée, pour les maintenir dans l’esclavage.
Cela renforce leur emprise et leur contrôle sur ces pays, car ils les remboursent par le travail forcé, tout en pillant en plus toutes leurs ressources. 
Ils font chanter les chefs de ces nations par le biais de diverses opérations telles que le trafic sexuel d’enfants, le prélèvement d’organes et la pédophilie, en veillant à ce que tous les pays soient pleinement intégrés en tant qu’esclaves sans espoir dans leur système financier, dont il est impossible d’échapper.
Il y a deux mégabanques qui offrent des prêts à tous les pays de la planète, la Banque mondiale et le FMI. 
La première est détenue conjointement par les plus grandes familles bancaires du monde, les Rothschild en étant le principal actionnaire, tandis que la seconde est détenue à titre privé par les seuls Rothschild. 
Ces deux mégabanques offrent des prêts aux “pays en développement” et utilisent leurs intérêts presque impossibles à rembourser pour mettre la main sur la vraie richesse, à savoir la terre, les ressources minérales et les métaux précieux.

Le quatrième échelon, expliqué ci-dessous, est presque toutes les banques centrales du monde qui sont également détenues par la famille Rothschild. 

Leur pouvoir va bien au-delà de l’Empire Bancaire !

Le cinquième échelon regroupe les banques ordinaires et les marchés boursiers, qui forment la branche exécutive du système de la dette avec leur manipulation des taux d’intérêt.
La véritable puissance des Rothschild va bien au-delà de l’Empire Bancaire, ils ont aussi été à l’origine de toutes les guerres depuis la guerre de Waterloo de Napoléon. 
C’est alors que Nathan Rothschild, pendant la bataille de Waterloo en 1815, manipula le marché boursier pour acheter et payer l’Angleterre. 
Il a également découvert à quel point il est rentable de financer les deux camps dans une guerre qu’ils mènent depuis.
Nathan se retrouva avec une fortune de 6 500 fois supérieure à celle qu’il possédait après son krach boursier de 1815. 
Essentiellement, il a volé la Grande-Bretagne aveugle, et il est devenu, à toutes fins utiles, le propriétaire de la plus grande partie de l’Angleterre. 
À partir de ce moment, sa famille, plus riche qu’elle n’aurait pu l’imaginer, est devenue un acteur influent au sein des gouvernements, et ils ont orienté les décisions politiques vers l’avenir en soudoyant et en payant les politiciens à partir de ce moment-là. 
Il convient également de noter que ce projet de Rothschild était historiquement important pour une autre raison : il montrait comment “fabriquer” une catastrophe pouvait conduire à des gains financiers massifs.

La guerre est leur activité la plus rentable ! 

Et c’est aussi la raison pour laquelle le monde se trouve toujours dans l’entrelacement de guerres sans fin, parce qu’il est très, très profitable pour les Rothschild et leurs lignées de banquiers parasites. 
Et tant que l’argent de leur dette sera utilisé, le monde ne connaîtra jamais la paix.
Les Rothschild et leur cartel bancaire ont financé les deux côtés de pratiquement toutes les guerres depuis cette date en 1815 – des guerres initiées par leurs agents rémunérés par legouvernement de l’ombre avec les agences militaires et de renseignement, ont toutes été manipulées pour exister. 
Cela a coûté la vie d’au moins des centaines de millions de personnes – 75 millions rien qu’au cours de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, ce qui a permis à la cabale de contrôler les gouvernements et la population en remboursant la dette des prêts accordés. 
Lorsque les guerres finissent par dévaster les pays, le cartel bancaire cabale prête plus d’argent pour les reconstruire – le paiement des intérêts pour ces prêts étendus, assure qu’ils resteront esclaves de la cabale. 
Comme la cabale possède aussi les compagnies de défense, elles vendent aussi toutes les armes, accumulant d’énormes profits, ce qui exige encore plus de prêts aux gouvernements. 
Si l’État Profond ne voulait pas de guerres, il n’y en aurait pas.
Des pays et des individus ont été transformés en entreprises ! 
Au-delà de ces atrocités, il peut être choquant pour beaucoup de découvrir que chaque pays et chaque individu a été transformé en une société dirigée de l’étranger. 
La construction est trop compliquée pour être expliquée en quelques mots, mais il est important de noter que les droits d’exploitation de ces sociétés créées de façon trompeuse sont contrôlés par la Couronne britannique et le Vatican au sein de cette organisation. 
Sur une note plus pratique : tous les présidents américains, à l’exception de Donald Trump, étaient des PDG nommés par la Cabale et leur travail est de faire de l’argent pour la Couronne britannique et le Vatican, qui prennent leur part des profits chaque année.

Le monde est gouverné par trois États souverains indépendants !

La Couronne britannique gouverne secrètement le monde à partir des 677 acres – 2,7 km2, État souverain indépendant, connu sous le nom de The City of London. 
Cette autre Couronne est composée d’un comité de 12 banques, dirigé par la Banque d’Angleterre et contrôlé par les Rothschild !
En 1815, après avoir acheté et payé l’Angleterre, Nathan Mayer Rothschild fit la déclaration suivante :
“Peu m’importe quelle marionnette est placée sur le trône d’Angleterre pour régner sur l’Empire sur lequel le soleil ne se couche jamais. 
L’homme qui contrôle la masse monétaire britannique contrôle l’Empire britannique, et je contrôle la masse monétaire britannique.”
La Maison Rothschild est vraiment au sommet de la pyramide du pouvoir. 
Ils sont à l’origine de la pression pour forcer les peuples du monde, un Nouvel Ordre Mondial, poussant ainsi activement vers une domination complète et totale du monde entier. 
Ils sont derrière l’Union européenne, l’euro et la BCE. 
Ils sont également à l’origine de l’idée d’une Union nord-américaine et de la monnaie “Amero” qui deviendra la nouvelle monnaie de l’ensemble du continent américain. 
Ils contrôlent tous les services secrets du monde, y compris la CIA, le MI-5, le MI-6 et le Mossad, tandis que leur armée privée est l’OTAN et leur gouvernement privé est l’ONU. 

Il faut d’abord s’endetter avant de pouvoir créer de l’argent de la dette !
Tout l’argent du monde est basé sur la dette ; la première dette doit être créée pour faire de l’argent de la dette. 
C’est en fait une contradiction dans le terminus, car l’argent est payé pour régler la dette, ce qui fait de l’argent réel le contraire de la dette. 
En vérité, la dette ne peut être utilisée comme de l’argent, sauf dans le monde contrôlé par les Rothschild.
Veuillez relire ce paragraphe jusqu’à ce que vous compreniez vraiment comment nous, les gens, sommes trompés et dépouillés de notre argent durement gagné, de l’argent qui est créé à partir de notre précieuse énergie, qui coule dans leurs poches, parce que les Rothschild ont assimilé notre argent énergétique à leur dette sans valeur !
Allez à la banque, signez un contrat de prêt, la dette numérique est créée de votre côté, de nulle part. 
C’est ainsi qu’ils créent tout l’argent du monde qui est toujours basé sur la dette, et ainsi l’économie fonctionne sur la dette.
Les taux d’intérêt facturés pour le prêt/emprunt, disons 5 %, ne sont toutefois pas créés à partir de votre dette/contrat, qui doit provenir d’un autre contrat de prêt/emprunt pour lequel aucun intérêt n’a été créé de la même façon. 
Cela revient essentiellement à voler Pierre pour payer Paul. 
Cela crée délibérément une pénurie de la masse monétaire de la dette. 

Les revenus d’intérêts vont du bas de la pyramide jusqu’au haut de la pyramide ; les Rothschild avec leurs quelques riches sélectionnés. 
Ces paiements d’intérêts volent d’autres contrats, ce qui assure la continuité dans l’éternité des pénuries financières. 
Pour régler ce problème, ils continuent d’empiler des contrats d’emprunt en plus d’autres contrats d’emprunt pour couvrir la dette sur les trous d’emprunt qu’ils ont eux-mêmes créés. 
À l’échelle mondiale, cela absorbe la valeur réelle de l’argent et des ressources des gens. 
C’est ce qui fait que la dette nationale mondiale continue d’augmenter. 
Pendant ce temps, le revenu des taux d’intérêt ajoute du capital au sommet le plus élevé de la pyramide. 
En plus de l’escroquerie sur les taux d’intérêt, il en résulte de l’inflation, ce qui est encore un autre vol pour nous, les gens. Et l’argent continue de monter en ligne droite en continu ; encore une fois, jusqu’au sommet de la pyramide de l’arnaque à l’argent. En fait, les frais d’intérêt sont à l’origine de la plupart de nos problèmes financiers.

Le 6ème échelon de la hiérarchie-pyramide est formé par les multinationales. 
Ces sociétés sont responsables de l’entretien de leurs actifs ou de leurs activités. 
Mais en fait, dans de nombreux cas, ils exploitent les ressources et les employés. 
Les Rothschild possèdent, directement ou indirectement, presque toutes ces multinationales, telles que Coca Cola, Monsanto, Shell, Nestlé, DuPont, P&G, Unilever, Philips, etc.

Le 7ème échelon de la structure pyramidale est formé par les gouvernements. 
Les gouvernements jouent le jeu en payant les taxes d’utilisation, 13 % de l’argent des contribuables, retourne directement au système bancaire privé. 
Ce qui est de la corruption à son meilleur.

Enfin, au 8e échelon, au bas de la pyramide, nous sommes le peuple qui nourrissons constamment les Rothschild – les élites au sommet. 
Nous sommes considérés comme des mangeurs du bas ou des mangeurs inutiles et nous faisons notre part en payant 90 % du taux d’intérêt qui est ensuite réparti sur les 10 % supérieurs ou sur les 10 % supérieurs de la pyramide. 
C’est ainsi que les Rothschild ont construit leur richesse de plus de 500.000 Milliards de dollars, résultat de la toile qu’ils ont tissée autour de nous.
Leur plan est de s’emparer complètement de la planète et à cet égard, les Rothschild ont eu un succès incroyable, en cachant leurs manipulations derrière leurs marionnettes. 
Ils contrôlent les humains comme des marionnettes sur des cordes et ils sont devenus les riches dirigeants et les seigneurs sombres de la planète Terre.

Les Rothschild infiltrèrent la royauté et l’aristocratie par l’asservissement !

Les lignées sumériennes – babyloniennes – khazares, comme celle des Rothschild, ont utilisé les mariages officiels et les concubines pour infiltrer les familles royales et aristocratiques. 
La science de l’ADN a déchiré les rideaux du temps et a révélé le Serpent chez ces gens. 
Ceux qu’on appelle aujourd’hui “Juifs” sont les disciples mêmes de l’entité maléfique que la Bible décrit comme “ce vieux serpent, le diable”. 
– Dès les premiers siècles du premier millénaire, les Khazars d’Europe de l’Est étaient connus comme le diabolique “peuple serpent”, et maintenant, la nation d’Israël a admis que son peuple est en effet, les Khazars.
Beaucoup de politiciens, de satanistes et d’autres dans tout le système sont contrôlés par l’esprit pour assurer un contrôle total des événements. 
De l’extérieur, du côté du public, ils sont tout à fait normaux, mais lorsqu’on les change, ce sont des gens très différents. 
L’initiateur de ce processus de contrôle de l’esprit est “l’Ange de la mort” nazi, Josef Mengele, qui a été aidé à s’échapper aux États-Unis par les réseaux de sang Archon qui contrôlent les services secrets américains et l’Église romaine. 
Ils voulaient que le “médecin du camp” d’Auschwitz poursuive ses recherches répugnantes sur la génétique et le contrôle de l’esprit qu’il avait menées sur des enfants juifs dans les camps de concentration. 
Les frontières nationales n’ont pas d’importance pour l’Archon Crime de la Cabale – elles forment une “famille mondiale”.

Rothschild, l’un des principaux agents de la lignée Khazare – Archon, a découvert le principe de base du pouvoir, de l’influence et du contrôle sur les gens appliqué à l’économie. 
Ces comptes de prêts en devises ou en dépôts avaient la façade de pouvoir requise qui pouvait être utilisée pour inciter les gens à renoncer à leur richesse réelle en échange d’une promesse d’une plus grande richesse – par opposition à une rémunération réelle. 
Les gens offriraient une véritable garantie en échange d’un prêt de billets à ordre. – Sur le principe “quand tu prends l’apparence du pouvoir, les gens te le donnent bientôt.”
L’argent – qu’il s’agisse d’un bout de papier tangible ou d’un chiffre sur un écran – est intrinsèquement sans valeur, mais il alimente le monde moderne. 
Le contrôle ultime de la monnaie appartient au cartel privé des banques centrales, au Système fédéral de réserve, à la BCE, à la BoJ, à la BoE, à la BoE, etc. 
Pour cette raison, c’est préjudiciable pour les citoyens et il est extrêmement important de comprendre comment fonctionne cette organisation sombre – privée – et comment son but ultime est de nous asservir à jamais dans un gouffre descendant de dettes dont nous ne pourrons jamais sortir à quatre pattes. 
Afin de mieux comprendre l’importance de GOLD, son histoire, son importance pour la cabale du crime, son fonctionnement et la fraude massive qui nous a été imposée, il est important de comprendre le rôle dominant de Gold.

Phillip Eugene de Rothschild, l’un des millions de descendants non officiels de la famille, a eu une correspondance détaillée avec David Icke dans laquelle il explique la hiérarchie de la Cabale du Crime :
Au premier plan se trouvent les familles royales d’Europe… Le prince Philippe… est le principal descendant biologique des ‘Reptiliens’ comme les appelle David Icke. Immédiatement en dessous de lui se trouvent les hommes de ma lignée familiale (Rothschilds) comme la cour des ministres en charge de la logistique et des opérations. 
Les monarques actuels des Pays-Bas, de l’Espagne, du Danemark et d’autres vieilles nobles autrichiennes (Habsbourg) sont les suivants dans la lignée de cette conspiration du pouvoir occulte.
Combien d’enfants et d’êtres humains doivent encore souffrir avant que l’humanité ne grandisse et n’affronte la réalité et le mal absolu de la force qui les contrôle et de leur réalité ?
La famille royale britannique, comme toutes les lignées royales d’Europe, est instituée sur le satanisme, la pédophilie et la manipulation de la connaissance occulte pour des pratiques profondément malveillantes, qui se termine avec l’expression des “costumes noirs” des lignées de sang dans la politique, la banque, les entreprises et les médias. 
Ils font tous partie ou sont impliqués dans ce gigantesque réseau de pédophilie, de satanisme, de trafic de drogue et de meurtre. 
Le monde malade et dépravé des lignées des Archons, communément appelées Élites. 

Tout ce gâchis dans lequel nous nous trouvons est le résultat du pouvoir, de la cupidité et de la criminalité aux plus hauts niveaux de l’Église et des gouvernements du monde. 
Le Vatican, la CIA et cette construction criminelle ont non seulement pris le contrôle de notre système monétaire depuis sa création, mais ils croient qu’ils ont obtenu leur pouvoir par le biais de cultes et de rites sataniques, au cours desquels ils violent, torturent et assassinent des enfants, d’où le terme “Money Magic”, la création de monnaie à partir de rien. 
Selon leur système de croyances, ils se voient accorder le pouvoir de créer l’argent frauduleux par leurs maîtres malfaisants en échange de leur esclavage de l’humanité et de leur aide à créer l’enfer sur terre.
Nous devons trouver comment rejeter le système qu’ils ont tissé autour de nous, pour retrouver notre liberté. 
De plus en plus de gens se rendent compte que 99% de la population de la Terre est contrôlée par une élite de 1% – mais saviez-vous qu’une famille, les Rothschild, règne sur tout, même sur les 1% des élites les plus importantes ? 
Il y a d’autres choses à suivre : Veuillez partager cette information avec toutes les personnes que vous connaissez. 
Si suffisamment de gens sont réveillés, nous gagnerons cette bataille, nos enfants et petits-enfants seront reconnaissants de votre aide. 
A suivre…. 

Le Grand Changement

Construction du Syndicat du Crime des Rothschild ! –

La Domination du Monde par les Criminels Rothschild a été une Opération Planifiée de longue date ! 

L’élite dirigeante ! 

Les racines des problèmes d’aujourd’hui montrent clairement que l’histoire n’a pas été une série d’événements aléatoires, mais plutôt une “conception” soigneusement planifiée et exécutée de la terre, de la richesse et des ressources par un petit nombre d’individus riches et privilégiés déterminés à dominer le monde. 
Cela a été fait à une telle échelle qu’il semble presque incompréhensible, mais comme le dit le vieil adage : “Les secrets les mieux gardés sont ceux qui sont cachés à la vue de tous”.
Commençons par revenir au début du XVIIe siècle, à la formation d’une entreprise qui allait devenir l’élite dirigeante et, finalement, les ingénieurs de l’histoire.
En l’an 1600, la reine Elizabeth I a présenté une charte à la Compagnie des Indes orientales. 
L’histoire raconte que leur but était d’établir des relations commerciales avec le monde oriental, à savoir l’Inde et la Chine. 
Officiellement, son activité était le commerce du thé. 
Bien que cela soit certainement vrai, il y a un côté beaucoup plus sombre de l’histoire. 
Le véritable objectif de cette entreprise était double : Étudier les systèmes bancaires et financiers du monde oriental, en particulier de l’Inde en vue d’une éventuelle manipulation, et d’introduire l’opium en Extrême-Orient. 
C’est grâce à ces deux dernières que la Compagnie des Indes orientales a pu amasser d’énormes quantités de richesses qui étaient stockées dans les caisses royales.

Le financement illimité est l’essence même de la Domination !

Grâce au financement fourni par le riche Nathan Rothschild et quelques autres, la Compagnie britannique des Indes orientales s’est finalement transformée en “Comité des 300” : Un groupe de 300 élitistes mondiaux qui ont adopté une politique secrète de domination sur le monde occidental. 
La monarchie britannique, qui se trouvait à l’échelon supérieur de cette nouvelle structure de pouvoir, avait elle-même accumulé de grandes richesses dans le cadre du commerce de l’opium. 
L’idée derrière leur plan de domination était assez simple : Quiconque pourrait contrôler les richesses du monde pourrait en fin de compte exercer un pouvoir et une influence considérables sur la planète.
L’organe dirigeant de la Compagnie des Indes orientales était connu sous le nom de Conseil des 300, qui s’est appelé jusqu’à ce jour le Comité des 300.
Vers 1865, avant et après la guerre de Sécession, le Comité de 300 membres, dont les Jésuites, les francs-maçons et les 13 familles de la lignée Archonte qui contrôlaient déjà l’Europe, a ouvertement tenté d’exercer une influence sur les États-Unis d’Amérique et d’en reprendre le contrôle. 
La monarchie britannique déjà sous l’influence des Rothschild y parvint à peu près de la même manière qu’elle l’avait fait auparavant dans toute l’Angleterre ; par le contrôle des terres, des ressources et des finances. 
En s’associant à quelques personnes plus riches comme J.P. Morgan, John D. Rockefeller, Andrew Mellon, Paul Warburg et E.H. Harriman – dont beaucoup étaient devenus très riches grâce à leurs efforts pour agir comme entrepreneurs de l’armement dans le cadre de l’effort de guerre, le même plan fut adopté de nouveau : Accumulation de richesses massives par la guerre et, par la suite, aux dépens du travail forcé, mais cette fois aux États-Unis. 
Morgan et Warburg étaient les agents américains de la famille Rothschild en Angleterre.
Il est bien documenté que des gens comme les Rothschild et les monarques de Grande-Bretagne considéraient le grand public comme des esclaves insignifiants, souvent appelés les “masses”, les “roturiers” ou les “mangeurs inutiles”. 
À partir de ce moment, un très petit nombre de personnes ont commencé à contrôler une grande partie des ressources, des terres et des finances de l’Europe et plus tard des États-Unis. 
Le peuple jouait le rôle des pions sur un grand échiquier, servant les besoins de l’élite tout en ignorant béatement ce qui se passait derrière le rideau.
Le programme du Comité des 300 est pour un gouvernement d’un seul monde contrôlé par leur propre religion/église et leur propre système monétaire. 
Pour atteindre leurs objectifs de dépeuplement des “mangeurs inutiles” dans le monde entier, ils ont recours à des pistes chimiques, au HAARP, aux OGM, au trans humanisme, aux vaccins et autres. 
Leur intention est la destruction totale et le démantèlement de nos structures socio-économiques actuelles qui seront remplacées par leurs propres programmes et la destruction de l’humanité, telle que nous la connaissons.

La Réalité Manipulée !

Tout ce qui est vu est manipulé, les gens vivent dans une illusion tous les jours dans le monde entier. 
La finance mondiale, y compris les banques, les marchés boursiers, ou n’importe quoi d’autre, n’est qu’un tour de passe-passe de confiance. 
Lorsque les gens ont confiance qu’ils achètent et investissent et que l’économie prend de l’expansion, lorsqu’ils perdent confiance, ils n’achètent et n’investissent pas et l’économie se contracte. 
Tout ce dont il a besoin, c’est d’une sombre prévision d’un porte-parole financier contrôlé par la cabale, ou d’une rumeur circulant sur les problèmes économiques, et le château de cartes peut tomber du jour au lendemain. 
La cabale est experte en la matière.
Avec leur cartel bancaire, ils ont également financé toutes les parties dans pratiquement toutes les guerres depuis 1800 environ – des guerres que leurs agents au gouvernement, les militaires et les agences de renseignement ont manipulées pour créer. 
Leur plan pour s’emparer complètement de la planète est couronné de succès en cachant leur manipulation derrière d’autres copains ; par des pots-de-vin, ils contrôlent les humains comme des marionnettes sur des cordes et sont ainsi devenus les riches souverains et seigneurs sombres à travers les âges.
Toutes ces interférences se sont produites au cours des deux derniers siècles. 
Tant que les choses vont bien pendant une longue période de temps – les empires grandissent et grandissent – et puis elles ne vont pas si bien, et finalement tout s’effondre. 
La société, l’économie et la plupart des pays sont probablement proches du sommet de la courbe à l’heure actuelle. 

Les Illuminati sont les dirigeants cachés !

Les financiers, qui remontent aux banquiers de l’époque des Templiers qui ont financé les premiers rois en Europe, sont ceux qui ont créé les Illuminati. 
Weishaupt était leur “représentant” qui obéissait à leurs ordres. 
– On disait qu’Adam Weishaupt est le fondateur des Illuminati en Allemagne, en 1776, mais en réalité, il fut choisi comme figure de proue et on lui dit quoi écrire.
Les Illuminati d’aujourd’hui sont connus comme un culte sadique satanique, dirigé par les gens les plus riches et les plus puissants du monde. 
L’Ordre est rempli d’homosexuels et de pédophiles tandis que les Illuminati travaillent main dans la main avec la CIA, le Mossad et la Franc-maçonnerie pour contrôler le monde, par le trafic de drogues, d’armes, de pornographie et la prostitution. 
Ils ont même été accusés d’être à l’origine d’assassinats politiques, comme John F. Kennedy en 1963, et de terrorisme, y compris les faux drapeaux du 11 septembre 2001.
La plupart des gens ne veulent pas croire que les Illuminati considèrent qu’il est de leur responsabilité de diriger la planète Terre. 
Néanmoins, ces quelques personnes sont si puissantes et contrôlent tant de richesses et de biens qu’elles pourraient être considérées comme un État-nation à part entière. 
Ils contrôlent tous les partis politiques majeurs et mineurs. 
Ils contrôlent le processus des élections, les formations gouvernementales, la circulation de l’information, les soins de santé et la création d’argent. 
Ils ont infiltré toutes les organisations, même l’église. 
Il ne reste plus rien qui n’ait été touché par les Illuminati. 
Tous les conseils nationaux Illuminati relèvent d’un Conseil Mondial Suprême, qui agit en tant que précurseur qui gouvernera quand le Nouvel Ordre Mondial verra le jour.

La dynastie pseudo royale la plus puissante du monde…
et la mieux organisée, guidée par le satanisme.

Les meilleurs francs-maçons 33e degré sont aussi les meilleurs Illuminati. 
Les familles Rothschild aux États-Unis, en Angleterre et en France ont des sièges au Conseil mondial suprême. 
Ils se croient descendants de lignées royales et porteurs d’un patrimoine occulte ininterrompu.
Un dénonciateur qui est un membre générationnel d’une famille de la lignée sanguine dirigeante, sous son pseudonyme “Hidden Hand”, proclame : “Notre lignée peut être retracée au-delà de l’antiquité. 
Depuis les tout premiers temps de l’histoire, et au-delà, notre famille a dirigé la pièce d’une manière ou d’une autre, d’une manière ou d’une autre, depuis avant l’avènement et la chute de l’Atlantide. 
Nous sommes nés pour diriger. 
Cela fait partie de la conception du paradigme actuel. Il y a 13 lignées de sang de base ou de base originales.
Selon Hidden Hand, tous les jeunes nés dans des familles Illuminati reçoivent une éducation soignée dans les domaines militaire, gouvernemental, spirituel, universitaire, scientifique et de leadership. 
“Nous occupons des postes clés dans tous ces principaux domaines d’importance, a-t-il dit. 
“Avec l’ajout d’une machine complice et la propriété de votre établissement financier, toutes les bases sont couvertes.” 
Soyez assuré que ce n’est pas un canular ou de la désinformation. 
Selon l’écrivain et enquêteur Salla : “À mon avis, il s’agit d’une véritable révélation de la part d’un initié appartenant à une organisation appelée La Famille, qui s’est secrètement impliquée dans la domination de la Terre et d’autres planètes à travers des élites bien placées dans des institutions sociales et politiques clés.” 

Le système mafieux de Rothschild est géré par Contrôle Mental ! 

Beaucoup de politiciens, de satanistes et d’autres dans tout le système sont contrôlés par l’esprit pour assurer un contrôle total des événements. 
Comme le Pape qui ne parle pas au nom des croyants, il est la figure de proue du Nouvel Ordre Mondial de la Mafia Khazare des Rothschild. 
Pour l’extérieur – le côté que le public voit – ils sont tout à fait normaux, mais lorsqu’ils sont échangés, ce sont des gens très différents. 
L’initiateur de ce processus de contrôle de l’esprit est “l’Ange de la mort” nazi Josef Mengele, qui, après la Seconde Guerre mondiale, a été aidé à s’échapper aux États-Unis et en Amérique du Sud grâce aux réseaux de sang Archonte qui contrôlent le renseignement américain et l’Église romaine. 
Ils voulaient que le médecin du “camp” d’Auschwitz poursuive ses recherches génétiques et de contrôle de l’esprit écœurantes qu’il avait menées sur des enfants juifs dans le camp de concentration. 
Les frontières nationales n’ont pas d’importance pour les Archontes su Syndicat du Crime de la Cabale – ils forment une “famille mondiale”. 

L’État d’Israël !

De plus, après la seconde guerre mondiale, une nouvelle situation politique a été créée au Moyen-Orient. 
L’ONU a décidé en 1947 de procéder à la division du pays palestinien en un État juif et un État arabe, alors que les Palestiniens exerçaient auparavant le contrôle sur l’ensemble du pays. 
Comme résultat de la deuxième guerre mondiale la sympathie a été créée avec le peuple juif ; le sionisme a été formé en 1948 comme un résultat direct de la formation de l’État d’Israël, qui a été obtenu par la terreur diplomatique. 
La famille Rothschild est devenue le “chef de fait” du sionisme fondamentaliste. 
Ils financent le Parlement israélien, la Knesset. 
A Jérusalem, une rue porte leur nom. 
Les Rothschild sont considérés comme la famille royale du judaïsme, avec l’addition “Roi des Juifs”. 
La fondation de l’État d’Israël en Palestine était un point crucial du programme khazar qui ne pouvait se matérialiser qu’à l’issue de la seconde guerre mondiale.
L’élite du pouvoir veut mettre en œuvre le Nouvel Ordre Mondial à partir de son siège dans l’État d’Israël pour mettre en œuvre sa domination mondiale absolue. 
Grâce aux réseaux et à l’argent volé aux citoyens, auxquels s’ajoute la violence, l’élite du pouvoir s’est infiltrée dans toutes les structures de pouvoir de la société et toutes ces structures sont entièrement sous son contrôle. 
Sans exception, les postes les plus importants dans les gouvernements, les médias, les affaires, les finances, l’économie, la science, la religion, l’éducation, etc. dans pratiquement tous les pays, ont nommé des fonctionnaires Rothschild contrôlés, dans l’intervalle l’histoire a été manipulée pour imposer la dictature mondiale sur tous les peuples de la terre.

La noblesse noire/Cabale a gagné un certain nombre de batailles au cours de ces nombreux siècles, mais en fin de compte, ils perdront la guerre ; et ne seront jamais autorisés à revenir pour superviser les affaires humaines. 
Leurs jours de trahison sournoise et secrète et de meurtre de sang-froid pour remplacer les gouvernements par ailleurs démocratiquement élus par des marionnettes et voler des biens souverains prendront fin pour de bon, une fois que l’Alliance et le Groupe de Trump auront nettoyé le marais.
Il est temps de mettre fin à cette ingérence. 
N’attendez pas par l’action pour vous opposer au détournement de votre liberté et de la nôtre. 
Nous, le peuple, avons avec nos 99%, la majorité de la mafia criminelle d’élite – les Illuminati et c’est leur peur et leur talon d’Achille – ils sont la minorité de 1% ; nous devons gagner cette bataille pour notre avenir et celui de nos enfants et des générations futures à naître. 
Aidez-les en partageant cette information avec toutes les personnes que vous connaissez et demandez-leur de faire de même avec leurs contacts. 
Si suffisamment de gens sont réveillés, nous gagnerons certainement cette bataille, nos enfants et petits-enfants seront reconnaissants de votre aide. 
– Faites votre propre contribution en partageant ce message et en conseillant de faire de même à leur tour. 
– Ne manquez pas les prochains épisodes et abonnez-vous gratuitement à la liste de diffusion de notre site FWC.
Les gens sont encouragés à lire et à étudier le guide instructif, spécialement compilé à cette fin ; la première et la deuxième partie du livre, “The Great Awakening”, avec de nombreux exemples détaillés et des solutions qui sont complétés par d’innombrables liens pour une recherche individuelle approfondie. 
Toutes ces informations sont importantes et nécessaires pour bien les saisir, afin de structurer et de mettre en œuvre les changements efficaces et nécessaires. 
Ce n’est qu’alors que nous pourrons garantir la destruction totale de ces malversations criminelles et empêcher qu’elles ne refassent surface et ne soient libérées de la corruption.
Le savoir, c’est le pouvoir


Comment les Rothschild nous ont fait Esclaves

Les Rothschild en prenant le contrôle de la Création Monétaire nous ont rendu tous Esclaves de leur Système ! 

Comment les Rothschild nous ont fait Esclaves

Le pouvoir d’émettre de l’argent !

Dans le passé, avant 1917, les banques existaient, mais ces banques étaient indépendantes et n’étaient pas intégrées dans un système. 
L’utilisation des banques était facultative pour les gens, il était même possible de ne pas utiliser une banque toute sa vie, si l’on choisissait de le faire. 
C’était un système bancaire stable, car à mesure que l’endettement augmentait, les gens pouvaient volontairement choisir de cesser d’emprunter à la banque. 
Les banques ne s’occupaient que de l’argent de l’énergie adossé à l’or et l’argent de la dette n’existait pas. 
Le plus important, c’est que les gens avaient la “liberté de choix” de dire non à la banque.
En 1913, un gouvernement corrompu, le Congrès et le président Thomas Woodrow Wilson ont changé la structure du système financier et ont volé la liberté des gens, car le système économique a été rétabli dans le même système qui existait auparavant, un système contre lequel les gens avaient lutté bec et ongles dans une révolution pour se libérer. 
Le pouvoir d’émettre de l’argent a été retiré au gouvernement du peuple et donné à une bande de banquiers corrompus, et à partir de ce jour, tout l’argent en circulation a été créé par un groupe privé de banquiers corrompus, qui ont dû être prêtés par le gouvernement et la population, dont le peuple a été tenu responsable en garantie pour garantir le paiement des intérêts.
À partir de ce moment, chaque dollar en circulation a commencé comme un prêt portant intérêt. 
Il n’y avait pas d’autres dollars en circulation qui n’étaient pas au départ des prêts à intérêt du système de la banque centrale privée.

 

La façon dont tout le peuple est devenu esclave !

À partir de ce moment, la liberté du peuple de refuser d’emprunter aux banques et de refuser de payer des intérêts a été supprimée. 
Participer au commerce avec les États-Unis signifie que tout le monde a été forcé d’utiliser l’argent de la dette, prêté au taux d’intérêt, au profit des banquiers et au détriment du public. 
La liberté du peuple de dire “non” a été volée par le Congrès en 1913, sans leur permission, et même avant que beaucoup d’entre nous ne soient nés.
Quand les gens ont perdu la liberté de dire “non”, ils n’ont d’autre choix que de payer un pourcentage de leurs revenus en intérêts aux banquiers, que ce soit en dettes privées ou en impôts, pour couvrir les dettes gargantuesques accumulées par le gouvernement lui-même, de sorte que tout le peuple est devenu et est encore aujourd’hui, esclaves des banquiers. 
Et parce qu’on doit plus d’argent aux banquiers qu’il n’en existe réellement, puisque l’argent des intérêts sur le prêt n’est volontairement pas créé, l’esclavage de la dette est ainsi rendu permanent ! 
Peu importe combien vous travaillez dur, peu importe combien vous sacrifiez, la dette ne peut jamais être remboursée. 
Le système est intentionnellement conçu pour piéger la population de la nation de façon permanente dans une dette impayable, pour en faire des esclaves éternels de cette dette et des banquiers.
C’est l’objet de la conception de la Réserve fédérale, du Fonds monétaire international, de la Banque centrale européenne et, en fait, de toute banque centrale privée qui émet la monnaie publique sous forme de prêt à intérêt. 
C’est pourquoi, aujourd’hui, chaque nation se noie dans une dette intentionnellement créée, inutile, en étant esclave des banquiers privés. 


C’est la raison pour laquelle les impôts ne cessent d’augmenter et les prestations de plus en plus faibles ; pour payer aux banquiers leurs intérêts impayables sur la monnaie publique émise.
Pour que l’esclavage réussisse, les droits et libertés des peuples de refuser l’argent de la banque portant intérêt ont dû être supprimés. 
Le gouvernement oblige les gens à utiliser la monnaie de la banque centrale privée, prêtée à des personnes à intérêt, par le biais des lois légales sur les appels d’offres. 
C’est là que se trouvent les chaînes de notre esclavage. 
Le gouvernement ordonne aux gens, au risque d’être jetés en prison, d’utiliser l’argent du banquier et de payer les intérêts facturés par les banquiers, par exemple par le biais des impôts.
Les gens libres ont le droit de dire “non”. 
Les gens libres ont le droit de décider par eux-mêmes quel moyen d’échange ils utiliseront et de choisir de ne pas s’impliquer avec les banquiers !
Il n’y a pas de liberté sans la liberté de dire “non”. 
Les esclaves ne peuvent pas dire “non” lorsqu’on leur ordonne de remettre les produits de leur travail à leurs maîtres. 
Ce qui prouve que nous sommes esclaves. 
Les banques centrales sont un cartel de banque privée ! 
Le système de la Réserve fédérale et de la Banque centrale n’est rien de plus qu’un cartel de banque privée, développé et fondé en novembre 1910 lors d’une réunion secrète à Jekyll Island, à laquelle assistaient des représentants de haut niveau des plus riches particuliers et sociétés bancaires du monde, dont J.P. Morgan, William Rockefeller, Paul Warburg, les Rothschild et Kuhn, Loeb & Co, Sénateur américain Nelson, W. Aldrich et Secrétaire adjoint du Trésor, M. Andrews ont également participé. Warburg lui-même aurait dit “qu’il était essentiel de ne pas faire savoir aux citoyens américains que la Réserve fédérale était un cartel de banques privées, mais plutôt de les persuader que c’était une agence gouvernementale”.


Ce système frauduleux a été mis en place dans le cadre duquel le gouvernement américain a été forcé d’emprunter de l’argent – avec intérêts – à cette institution bancaire privée, pour permettre au gouvernement de poursuivre ses activités. 
La panique financière de 1907 a été délibérément orchestrée et n’a servi que d’huile sur le feu pour faciliter la mesure drastique que Charles Lindbergh a qualifiée de “pire crime législatif de tous les temps”.
“Avant 1913, la majorité de la richesse américaine provenait des droits de douane, ou taxes sur les biens échangés (TVA). 
L’infrastructure du pays est solide et il n’était pas nécessaire d’imposer le revenu des citoyens. 
En fait, cette taxe a exercé de fortes pressions sur la population américaine. 
Ces deux lois – la fondation de la Réserve fédérale et la nouvelle loi sur l’impôt sur le revenu – bien qu’elles aient été présentées différemment par l’histoire dominante, étaient une tentative de vider le pays de sa substance et, en fin de compte, de vider la richesse des mains du peuple”.

 

Chaque pays a des fonctionnaires contrôlés par Rothschild !

Grâce aux réseaux et à l’argent volé aux citoyens, complétés par une violence orchestrée, l’élite du pouvoir a infiltré toutes les structures de pouvoir de la société et elles sont toutes entièrement sous son contrôle. 
Dans pratiquement tous les pays, les médias, les entreprises, les finances, l’économie, la science, la religion, l’éducation, etc. ont des fonctionnaires nommés et contrôlés par Rothschild, sans exception. 
Ces fonctionnaires contrôlent les partis politiques et contrôlent également le réseau de l’agence de renseignement. 
Il n’y a pas de frontières à ce niveau ni de dilemmes moraux à propos de petites choses comme l’intégrité et les lois sur la protection des données personnelles. 
Ils ont fermé leur esprit et vendu leur âme. 
Plus ces marionnettes ont de secrets qui pourraient les détruire si elles sont révélées, plus elles deviennent appropriées et désirables pour occuper des postes clés. 
S’ils essaient un jour de s’opposer à la ligne officielle, il y a toujours le dossier comme outil de chantage. 
Tous les échelons supérieurs de la construction du pouvoir sont remplis de gens qui dansent sur la musique par peur d’être exposés au public, que ce soit pour fraude financière ou pédophilie. 
Il y a trois types de politiciens qui s’approchent du système de pouvoir gouvernemental :
• Des gens qui font sciemment partie de la conspiration et qui sont conscients des objectifs.
• Les gens qui ne veulent que le pouvoir et le statut et qui feront n’importe quoi pour l’obtenir, et…
• Des gens qui ont de grands secrets prêts à être libérés à tout moment et qui refusent d’obéir aux ordres.
Grâce à l’Internet, de nombreux plans top-secrets pour le Nouvel Ordre Mondial ont fait l’objet de fuites. 
Néanmoins, les Illuminati sont des experts en matière de secret et, à cette fin, un programme a été mis au point et mis en place qui garantit sans aucun doute le secret, garantissant qu’aucun de leurs membres ne dénonce jamais un acte de corruption.
Le modèle de pouvoir des familles de la lignée sanguine ! 


Ils contrôlent la plupart des méga-sociétés, y compris les grandes compagnies pétrolières, les géants de l’Internet comme Google, Facebook, Amazon et Apple, et bien sûr, les faux médias d’entreprise. 
Leur plus grande source de pouvoir, bien sûr, est leur propriété des banques centrales, qu’ils ont utilisées pour prendre le contrôle des grandes sociétés.
Les Khazars obtiennent leur pouvoir en infiltrant les gens dans les cercles internes des principaux courtiers en pouvoir publiquement visibles et en leur faisant savoir qu’ils sont vulnérables s’ils n’obéissent pas. 
Ils commettent des meurtres, des pots-de-vin et des mensonges pour infiltrer les plus hautes sphères du pouvoir mondial, en particulier en Occident. 
Ils ont également épousé stratégiquement leurs descendants dans des familles puissantes, élargissant ainsi leur pouvoir par la pénétration.
Lorsqu’un dirigeant public agit à l’encontre des intérêts du pays, cela confirme l’emploi du pouvoir khazarien, renforcé par le contrôle de l’esprit. 
Typiquement, c’est le modus operandi satanique, dire une chose et faire le contraire. Soyez donc assurés que le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, est un autre chef de file fantoche et contrôlé par l’esprit, comme le confirment son attitude et son action inacceptables à l’égard du MH-17 qui est tombé au-dessus de l’Ukraine ; il devait certainement connaître ce plan à l’avance ! 

Le mécanisme usuraire caché est le véhicule de l’esclavage moderne !

En Angleterre, ce système trompeur a été officiellement sanctionné en 1694 par la Banque d’Angleterre appartenant à Rothschild. 
Le même système a été adopté dans chaque pays à travers un processus de révolution maçonnique et de manipulation.
De nos jours, la banque est devenue extrêmement sophistiquée, mais le mécanisme caché et usuraire qui la sous-tend reste le même. 
La Federal Reserve Bank, créée en 1913, est, tout comme la Banque d’Angleterre, une banque privée et ne fait pas partie du gouvernement.
En théorie, la cabale contrôle les États-Unis, l’Union européenne, la Grande-Bretagne et le Japon par l’intermédiaire de banques nationales, toutes détenues exclusivement par ce groupe criminel de Rothschild, un groupe privé très riche. 
Conjointement, ces banquiers centraux conseillent les différents gouvernements et déterminent la quantité de papier-monnaie et de pièces qui seront émises chaque année. 
C’est le drain où va tout l’argent de nos impôts.
La prochaine étape du développement pour ces financiers internationaux est de se débarrasser complètement de l’argent liquide pour des raisons malveillantes. 
Ainsi, la responsabilité symbolique des banquiers pourrait disparaître complètement, de même que toute liquidité sous forme d’espèces.
Leur but ultime est que tout le monde soit forcé d’utiliser des cartes de crédit/débit pour chaque type de transaction commerciale. 
La technologie électronique, lorsqu’elle est utilisée de cette manière, sans l’appui d’actifs réels de valeur et lorsqu’elle est rendue obligatoire, leur donnerait le contrôle total de chaque homme, femme et enfant dans le monde.
 


Il est temps de mettre fin à cette ingérence non sollicitée. N’attendez pas par l’action pour résister à votre esclavage et pour vous opposer au détournement de votre liberté. 
Il s’agit de vous, de votre cœur et de votre capacité à mettre de côté votre ego pour que vous puissiez commencer à comprendre ce qui se passe tout autour de nous. 
Il ne devrait pas y avoir de peur ; comme nous les gens avec nos 99% avons la majorité sur la mafia du crime d’élite – les Illuminati et c’est leur peur et leur talon d’Achille – ils sont la minorité de 1% ; nous devons gagner cette bataille pour notre avenir et celui de nos enfants et des générations futures à naître. 
Aidez-les en partageant cette information avec toutes les personnes que vous connaissez et demandez-leur de faire de même avec leurs contacts. 
Si suffisamment de gens se réveillent, nous gagnerons cette bataille épique à coup sûr. 
Nos enfants et petits-enfants vous seront reconnaissants de votre aide. 
– Faites votre propre contribution en partageant ce message et en demandant aux autres de faire de même. 
– Ne manquez pas nos futures expositions et devenez membre, gratuitement, de notre site FWC. 
Si vous voulez en savoir plus sur cette terreur séculaire, lisez le livre The Great Awakening.
Les gens sont encouragés à lire et à étudier les livres instructifs The Great Awakening, première partie et deuxième partie, spécialement compilés à cette fin ; avec de nombreux exemples détaillés et des solutions qui sont complétés par d’innombrables liens pour une recherche individuelle approfondie. 
Toutes ces informations sont importantes et nécessaires pour saisir pleinement la criminalité mondiale de notre esclavage et comprendre les changements à venir nécessaires à la restructuration de notre société. 
Ce n’est qu’alors que nous pourrons garantir la destruction totale.

David Blaine

David Blaine, prestidigitateur de 43 ans, est un magicien Américain à la base spécialisé dans le close-up et la magie de rue. Mais la pratique de cette magie de proximité ne sera pas ce qui le propulsera au niveau de plus grands, car ce n’est pas en se limitant au close-up que l’on attire l’attention de Donald Trump pour se faire financer ses performances ; ni même être proclamé « meilleur magicien de tous les temps » par Howard Stern, un animateur radio lui-même auto-proclamé « Roi de tous les médias ». Même si Monsieur Stern souffre sûrement du syndrome du Héros et recherche le meilleur partout, David Blaine est au moins un grand magicien à la carrière flamboyante, dont les flammes ont attisé nombre de téléspectateur et stars du showbizness.

world-tour-2014-david-blaine-andreas-Poupoutsis-shocking

Le magicien des grands noms

David Blaine, en plus de réunir 20 000 personnes dans les arénas du monde entier et d’estomaquer les passants dans des séries d’émissions télé (à la manière de Criss Angel ; lire mon article sur Criss Angel), le magicien américain s’est produit personnellement pour chaque président en poste aux États-Unis ainsi que pour un certain nombre de dirigeants internationaux et de personnalités telles que Henry Kissinger, Michael Bloomberg, Stephen Hawking, Muhammad Ali. Je me souviens également du tour de magie proposé à Harrison Ford chez lui dans sa cuisine : un tour où notre Indiana Jones préféré choisi une carte qui se retrouve dans une de ses oranges qu’il découpe lui-même, et reste sans voix au point presque de presser le sorcier Blaine de déguerpir de sa propriété :


David Blaine fait un tour de magie à Harrison Ford – Vidéo
 

David Blaine, un magicien endurant et extrême

David Blaine c’est aussi des sensations fortes et le dépassement de soi. Le magicien est désormais mondialement connu pour ses tours extrêmes dans lesquelles il se met en danger pour repousser ses propres limites et ainsi défier les limites de l’endurance humaine. Des performances sensationnelles et longues qui ont attisé le regard du grand public comme la science :

Above The Below» a placé Blaine au centre de la scène mondiale, attirant l’attention d’une nation pendant 44 jours en Grande-Bretagne, sans nourriture dans une boîte transparente au-dessus de la Tamise. Le New England Journal of Medicine a publié un article documentant son jeûne, ce qui a entraîné une perte de 25% de son poids. Pour « Drowned Alive », Blaine a passé une semaine dans un aquarium en forme de sphère du Lincoln Center. Son nom est devenu le plus recherché sur Google, et l’Université de Yale l’a étudié pour déterminer la réaction physiologique humaine à une immersion prolongée. Blaine a ensuite battu un record Guinness pour retenir le souffle, en direct sur The Oprah Winfrey Show où il a retenu son souffle pendant plus de 17 minutes. « Électrifié », dernier coup de théâtre de Blaine à ce jour

 David Blaine a également défier les limites de l’endurance avec des performances comme celles-ci :

– rester enfermé pendant 7 jours dans un cercueil en plastique avec seulement de l’eau et un bouton d’urgence au cas où.
– l’emprisonnement dans un bloc de glace de -16 degré pendant 62 heures, presque nu, sans nourriture et eau. Exceptée bien sûr celle qui l’entourait…

david-blaine--1538559285

Bill Gates crypto-juif, faux-chrétien

Une source de haut niveau révèle que Bill Gates est juif 
Selon le neveu de John Bolton, Greg T Dixon, un ami du lycée, franc-maçon et informateur profondément lié à la franc-maçonnerie, Bill Gates cache au public goyim le fait qu’il est un vrai juif.
Dixon a déclaré que le père de Bill Gates, Bill Gates Sr., avait pris la décision, il y a longtemps, de cacher le fait qu’il était juif parce qu’il pensait qu’il y avait « beaucoup trop de juifs de premier plan» en Amérique et il ne voulait pas que les gens se méfient de ce fait.

Bill Gates Jewish Parents
Parents juifs de Bill Gates

Donc, juste pour cela, il est « devenu chrétien ». Bill Gates Sr. a une histoire drôle pourquoi il a fait cela. Si vous consultez sa biographie sur Wikipédia, il indique qu’il a changé le nom de Bill Gates II en simplement Bill Gates Jr. «pour éviter l’apparition de l’élitisme», déclare-t-il ouvertement dans l’article.Dixon a déclaré que la mère de Bill Gates, Mary Maxwell Gates, est également juive et a également joué son rôle dans la ruse crypto-juive de la famille Gates en allant jusqu’à l’extrême, en commandant un portrait de peinture à l’huile arrangé pour lui donner l’air plus aryenne que son look de juive.

Mary Maxwell Gates
Portrait de 
Mary Maxwell
 Gates

Jew Boy Bill Gates
(garçon) Juif Bill Gates

Si vous consultez la biographie de Bill Gates sur Wikipédia [contrôlée par les Juifs], [1] il y est dit que Bill prétend être d’origine anglaise, allemande et écossaise-irlandaise, ce qui est, d’après  Dixon, un mensonge flagrant. Dixon a expliqué comment il s’agit exactement du même type de tromperie raciale utilisé auparavant par les nazis crypto-juifs HimmlerHess, MengeleEichmann, et Gobbles, pendant la Seconde Guerre mondiale, afin façonner la direction de la guerre… en contrôlant la plupart des décisions d’Hitler.

Crypto judéo-nazis 
Himmler, Hess, Mengele et Eichmann

Actuellement, la même tromperie (des Juifs se faisant passer pour des Allemands) est utilisée par l’eugéniste auto-déclaré Bill Gates pour décimer encore une fois la population mondiale, cette fois en utilisant des OGM et des vaccins, qu’il finance abondamment.La décision de camoufler davantage la véritable identité de Bill Gates en tant que juif est basée sur le fait que les juifs diffusent leur génétique juive partout, et augmentent ainsi considérablement leur population tout en dissolvant simultanément toutes les populations non juives de la planète.

bill-and-melinda-gates
Les juifs Melinda et Bill Gates

Leur prise de contrôle de la population est par définition, le «Nouvel Ordre Mondial» lui-même.Ainsi, les Juifs qui sont issus d’une espèce néandertalienne, gouverneront le monde sans la menace de l’espèce Cro-Magnon des goyim.Décrire Bill Gates comme un chrétien (blanc) est un stratagème utilisé comme outil de recrutement psychologique, a déclaré Dixon, pour essayer d’amener plus de chrétiens dans les méga-églises contrôlées par les Juifs pour se faire laver le cerveau, à l’image des évangélistes américains qui sont devenus plus juifs que chrétiens. Et c’est aussi pourquoi Bill Gates et Microsoft ont tenté d’acheter l’Église catholique

The Salina Journal (Salina, Kansas) - Dec 18, 1994
Le Salina Journal (Salina, Kansas) du 18 décembre 1994 relate (cette histoire est en réalité vraie)

Les juifs pourraient aussi vouloir que le public pense que Bill Gates est un chrétien blanc de sang allemand et irlandais parce que la majorité des flics en Amérique sont d’origine allemande ou irlandaise… et chrétienne. Des flics qui se sentiront probablement bien dans leur peau en croyant qu’ils sont génétiquement liés au «cerveau» Bill Gates.De même, il doit aider les Juifs à contrôler une force de police sur la ligne de front juive de l’État policier manipulé s’ils croient qu’ils sont intellectuellement supérieurs à tous les autres, y compris les Juifs qui les manipulent quotidiennement, tout en restant complètement ignorants.Dixon a déclaré que Bill Gates était raffiné, soigné et finalement situé dans la meilleure position de tous les autres juifs d’élite pour tromper les goyim en leur faisant croire qu’il est un cerveau informatique, et qu’il a donc été choisi par les juifs d’élite pour agir en tant que «leader» menant l’ère de l’ordinateur, et plus important encore, le contrôle de son logiciel de système d’exploitation. Ce système d’exploitation que tout le monde dans le monde doit utiliser pour communiquer, et qui, par conséquence, doivent être contrôlés par les Juifs.Bill Gates et Microsoft n’ont pas créé «Windows», ils l’ont simplement acheté pour 100.000 $ à deux goyim en Californie, qui l’ont effectivement créé. Cette réalité est mise en évidence dans le documentaire de PBS intitulé Triumph Of The NerdsDixon a déclaré que la raison pour laquelle les Juifs doivent contrôler le premier logiciel d’exploitation du monde est qu’ils peuvent espionner tous ceux qui l’utilisent, en conservant un dossier de leurs activités, pour être utilisés contre eux plus tard dans le cadre de leurs plans de domination mondiale, tout en veillant à ce que toutes les menaces potentielles légitimes soient neutralisées.Le fait que Bill Gates ment pour dissimuler sa judéité, détourne à son tour la critique internationale de ses pratiques commerciales crypto-juives directement sur des innocents goyim du monde entier en leur faisant croire qu’il en fait partie.Microsoft a été poursuivi à plusieurs reprises pour des pratiques commerciales hostiles qu’ils utilisent pour maintenir la suprématie des logiciels espions de leur système d’exploitation, pour lesquels seuls les juifs d’élite pourraient s’en servir.

All Jews
Tous juifs

Tous les fondateurs initiaux de Microsoft Corporation en 1978 sont des juifs, a déclaré Dixon, et les juifs d’élite sont de connivence pour qu’il en soit ainsi, simplement en achetant, en prenant le contrôle avec hostilité ou simplement en volant des logiciels concurrents de toute entreprise qui montre une menace intellectuelle potentielle pour la dominance sur le marché des systèmes d’exploitation. Un marché, selon Dixon, qui en réalité est géré et contrôlé uniquement par des juifs d’élite qui contrôlent non seulement Microsoft, mais aussi Apple, Linux et maintenant Android.
Cette équipe Microsoft entièrement juive de 1978 a été réunie et organisée par des juifs d’élite pour prendre le contrôle total de tous les logiciels du système d’exploitation dans le monde. Dixon a déclaré que permettre aux non-juifs de prendre le contrôle du système préféré mettrait en danger les juifs pendant un millénaire.Bill Gates reste crypto-juif parce que son père a reconnu que les Juifs contrôlaient simplement trop de méga-sociétés, de banques et d’industries en Amérique et à l’étranger, et s’inquiète de ce que si la véritable identité de Bill Gates en tant que juif venait à être révélée, ce serait mettre en évidence le fait que les Juifs possèdent tout ce qui a de la valeur en Amérique.Source : Jewish Bill Gates: Crypto-Jew, Pseudo-Christian

Bill Gates aristocrate juif
Nous avons vu dans un précédent article que Steve Jobs était juif.  Eh bien, Bill Gates aussi.Il est de la même famille que les Bush et tous les autres présidents.Ce n’est pas une conjecture.Cela est affiché sur Geni.com, mais vous devez creuser un peu.La réponse est disponible, il vous suffit de poser la question et de ne pas être détourné par d’autres personnes.Ne demandez pas aux gens sur les forums, ne demandez pas à Snopes, ni à Yahoo, ni sur les sites d’information, ni à JewornotJew.Demandez les généalogies et préparez-vous à aller en profondeur. Pour commencer, il y a le mystère et la mystification habituels du nom de Bill Gates. Il est parfois répertorié comme Bill Gates, Jr., et parfois comme Bill Gates III. Les deux ont tort, selon les documents. Son père, son grand-père et son arrière-grand-père s’appellent tous William Henry Gates, ce qui ferait de lui Bill Gates IV.Bill est censé être un génie, mais il semble que ces gens ne peuvent même pas compter jusqu’à quatre, alors que les corbeaux peuvent compter jusqu’à quatre, donc les Gates ne sont même pas aussi intelligentes que ces oiseaux.Une grande partie de la généalogie de Bill Gates est “nettoyée”, mais nous pouvons toujours la voir.Gates n’est pas seulement un Gates, il est un Gibbs, un Curtis, un Maxwell, un Reid et un Oakley.L’un des récents ancêtres d’Oakley de Bill a épousé une Judd. C’est clairement juif.Dans la lignée Curtis, ils étaient liés à Moores, Randalls, Perrys, Lowes, Fishes, Lincolns et Palmers. Les Lincolns de Plymouth sont bien évidemment juifs, avec des prénoms comme Caleb Mordecai, Ephraim, Ruth, Huldah et Joshua.…Lire la suite sur : Bill Gates Jewish AristocratPublié le 19 novembre 2017NOTE[1] Le fondateur de Wikipedia est un dealer de porno et un agent de propagande sionisteMéfiez-vous de Wikipédia : mensonges et désinformation par la CIA et consortsLe problème de Wikipédia par Paul Craig RobertsVOIR AUSSI :D’où vient Bill Gates ?Les crimes liés aux vaccins de Bill GatesHannibal GENSÉRICEnvoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

6 commentaires:

  1. Jacques20 avril 2020 à 17:40Comme la grande majorité des élites, il est aussi intersexué. Ils naissent déviant.

    Très efféminé dans sa gestuelle et le ton de sa voix.Répondre
  2. Anonyme21 avril 2020 à 15:26Bill Gates, le maître du monde ou le plus grand bienfaiteur de l’humanité ?
    https://www.youtube.com/watch?v=iIsv3xtPtgw
    Un juif qui cacherait ses origines (dans la video ci-dessus, à 29 mn 50 « La guerre sainte de microsoft contre ses concurrents » il a une attitude typique d’un juif en prière).

    Il veut aussi pucer le monde entier par le biais d’un vaccin ! Mais que penser de la puce ? :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/30/le-nouvel-ordre-mondial-le-futur-cauchemar-de-lhumanite/comment-page-1/#comment-5787
    Répondre
  3. Anonyme21 avril 2020 à 17:16je vous invite a lire ce document :
    http://mileswmathis.com/gates.pdf
    et tous les autres par ailleurs si vous ne connaissez pas
    bien à vousRépondre
  4. toutousweet21 avril 2020 à 17:25tout a fait c est un juif nazi récupéré par opus dei a l époque ou il avat un procès au usa pour monopole avec son histoire d internet explorer etc
    c est un talmudiste depuis le départ, d ailleurs il a privatisé de la technologie logicielle qui ne lui appartenait pas et qui était ” libre” il faut le mettre en taule avec sa boniche melina , ils ont tué de smillions d enfants et stérélisés des millions de gens en afrique et asie Répondre
  5. toutousweet21 avril 2020 à 17:31on va lui mettre dans son anus de travlo talmudiste son vaccinRépondre
  6. maxi info21 avril 2020 à 23:46la puce c’est la marque de la bête de la fin des temps donc il faut jamais se laisser faire pucer Répondre



La saga de Louis Pasteur, l’imposteur

Dans la même rubrique:<>

Vendredi 19 Avril 2019 – 18:43Médecin depuis plus de 50 ans, il déclare: L’hystérie actuelle au sujet de la rougeole ne repose nullement sur la science!Vendredi 29 Mars 2019 – 11:53Les vaccins, cause potentielle de douleurs articulaires chez les jeunes, selon des études

Mardi 10 Décembre 2013
AUTRES ARTICLES

La saga de Louis Pasteur, l'imposteur

Un article long mais remarquable qui permet de mieux comprendre d’ou est partit le mythe de Louis pasteur. Quand on voit sur quel genre d’escroc de génie notre médecine se base pour établir ses dogmes, on comprends mieux dans quel état de dégénérescence celle-ci se trouve. Fawkes “Le Pasteur de la légende Française : héro bienfaiteur de l’humanité ! – « pionnier » de la vaccination…1er mensonge : Il n’est pas le pionnier.Partout dans le monde, on cite un anglais: le médecin Edward Jenner qui aurait inoculé le premier ce qu’il appela « vaccine », maladie (variole) spécifique des bovins, afin de protéger les hommes de la variole ou petite vérole. Effectivement, Pasteur se servi de ses travaux un demi siècle plus tard. En fait quand on cherche un peu plus loin…: Un passage du Santeya Grantharn, [ouvrage sanscrit attribué à d’Hauvantori], prouve que l’inoculation de la vaccine était pratiquée dans l’Inde à une époque déjà très reculée. L’auteur prescrit les règles suivantes relativement à l’opération : « Prenez le fluide du bouton du pis d’une vache ou du bras d’un homme sur la pointe d’une lancette, piquez-en les bras entre l’épaule et le coude jusqu’à ce que le sang paraisse ; le fluide se mêlant avec le sang, il en résultera la fièvre de la petite vérole. » Il ajoute que la petite vérole contractée par ce moyen sera tout à fait bénigne et n’exigera aucun traitement. Il décrit les caractères que doit présenter le bouton de cette espèce de variole (en effet, Jenner non au courant, a butté sur le fait que le prélèvement sur les boutons ne marchait pas à tous les coups) pour pouvoir préserver à jamais, de la contagion de la petite vérole le sujet qui le porte. 
Fin du 18ème siècle, un brame nommé Alep Chobg à Ghazepoor, district de Bénarès, vaccinait déjà. Humboldt prouva que les habitants de la Cordillère des Andes avaient remarqué l’effet préservatif du vaccin. 

Édouard Jenner

Mais Édouard Jenner n’en avait aucune connaissance à l’époque.-          En 1775, il commence ses études et expérimentations,-          En 1788 il publie ses recherches sur les causes et les effets de la vaccine.-          Le 14 mai 1796, il inocula au jeune James Phipps, 8 ans, du pus prélevé sur la main de Sarah Nelmes, une fermière infectée par la vaccine, (ou variole des vaches). Trois mois plus tard, il inocula la variole à l’enfant qui s’est révélé immunisé. Cette pratique s’est répandue progressivement dans toute l’Europe. (Le motvaccination vient du latin vacca qui signifie vache). Le bruit de cette découverte ne tarda pas à parvenir en France, quoique la plus voisine de la patrie de Jenner, ne fût pas une des premières contrées où elle se répandit ! Et c’est seulement à partir du 19ème siècle- C’est seulement en 1822 que Louis Pasteur pourtant toujours à l’affut d’un bon coup, repris tous les travaux Jenner et de ceux qui avaient déjà une certaine avance sur le sujet.En plus des travaux de Robert Koch (découvreur de la relation maladie – microbes, connu pour sa découverte de la bactérie responsable de la tuberculose d’où le nom « bacille de Koch »).” 

Un individu hors des sentiers battus

Pour devenir un escroc qui ne se fait pas prendre, il faut être un individu hors du commun, Pasteur en était un ! Il ne manquait pas de qualités : d’abord très intelligent, travailleur acharné, (une race d’escrocs qui a tendance à se perdre, aujourd’hui, les escrocs sont souvent partisans du moindre effort).Il était aussi « brillant », expert en com, comme on dit aujourd’hui, il aurait fait un excellent coach d’entreprise ! Mais surtout avec les moyens du bord, il se tenait toujours au courant des travaux sur lesquels ses pairs se penchaient laborieusement. 

La méthode machiavélique de Pasteur

 Il possédait une tactique bien à lui, toujours la même, en cela il n’était pas original et il aurait été démasqué s’il ne s’était pas appelé « Pasteur » !D’abord, il savait reconnaître les bons plans, lorsqu’un confrère était sur la bonne voie, il le sentait ! Alors il déclenchait sa manipulation  classique non moins machiavélique : Il commençait par critiquer ouvertement, la méthode de son confrère n’étant pas encore au point , le confrère lui-même souvent naïvement, indiquait là où il en était, les problèmes sur lequel il buttait, Pasteur les citait et les balayait d’un revers de main, ensuite grâce à la notoriété dont il bénéficiait déjà (par sa brillance et son intelligence toutes deux effectivement reconnues),  il les reprenait sans aucune honte, se les appropriait sans vergogne et prétendait les avoir découverts !!C’est ainsi qu’il est devenu au fur et à mesure du temps, un « bienfaiteur de l’humanité » et, sur­tout, un mythe intouchable ! Mais le pire c’est que même maintenant que l’on connait la vérité, le mythe s’accroche aux branches, il est même régulièrement alimenté, en voici un exemple flafgrant : 

le Pr. Axel Kahn, menteur profiteur!

Avril 2005, une émission de télévision qui nous rappelle que la télévision est fossoyeur de la vérité et garante du système  Pasteur est élu le deuxième « Plus grand français de tous les temps », après Charles de Gaulle.Pour en remettre une couche n’hésitant pas dans l’ambiance générale à ajouter  un nouveau mensonge à ceux qui déjà entourent Pasteur, le Pr. Axel Kahn, membre du Comité consultatif national d’éthique français, Directeur de recherche à l’Inserm, (mais l’un des plus fidèles supporters de Pasteur, car il en vit)  n’hésitait pas à affirmer que c’est grâce à Pasteur que les femmes ne meurent plus en couches de la fièvre puerpérale ! Or, on sait maintenant que cette découverte, en vérité, appartient uniquement au médecin hongrois Ignace Semmelweis qui avait observé que les femmes ne mouraient plus lorsque  tout bêtement, les accoucheurs se lavaient les mains (ainsi prenaient formes les premières mesures d’hygiène qui allaient sauver des millions d’Êtres Humains à travers le monde).Sylvie Simon nous dit à ce propos :« Il faut savoir qu’il (Semmelweis) déclencha alors les ricanements de ses confrères et ne parvint pas à les convaincre malgré des résultats évidents. On prétendit que les statistiques qu’il avait publiées étaient erronées, mensongères, et on le révoqua. Il semblerait même que des accouchées aient pu être infectées afin de discréditer la véracité de ses observations. Il finit par se suicider de désespoir. Ses travaux, publiés en 1861, ne furent reconnus qu’en 1890 et ce retard coûta des vies.Révolté par ce comportement, un autre médecin, mais celui-là écrivain, Louis-Ferdinand Céline, le défendit avec virulence en publiant sa biographie en 1937.Sans doute Axel Kahn ne l’a-t-il pas lue. Nous pouvons ainsi constater que ce mythe de Pasteur perdure sur des bases totalement erronées, mais que le grand public croit aveuglément parce que la télévision en a parlé.» 

 On cache la vérité quand il s’agit de Pasteur!

Il faut savoir que depuis les méfaits de Pasteur, bien des faits ont été rapportés dans des écrits parfaitement authentifiés, en provenance de sommités mondiales, appartenant aux milieux scientifiques, historiques, de la médecine, de ses propres collaborateurs et même de ses proches.Pour ne citer que les plus célèbres dont on peut à l’heure d’aujourd’hui, retrouver tous les écrits et toutes leurs preuves:-          le Dr Lutaud,-          le Dr Philippe Decourt,-          le Dr Xavier Raspail,-          Adrien Loir,-          Ethyl Douglas-          Hume,-          Emile Duclaux,-          Gerald Geison,et bien d’autres moins connus mais de vrais investigateurs, auraient du suffire à le faire tomber de son piédestal et reconnu comme l’un des plus grand faussaire de notre pays. 

 Qui cache la vérité quand il s’agit de Pasteur?

Le dogme pasteurienMais si le dogme pasteurien est tellement  ancré dans les esprits, que rien n’a pu encore l’ébranler, et que les Français idolâtrent encore un imposteur ! C’est parce qu’il est le pilier même sur lequel sont fondés les laboratoires pharmaceutiques, avec la vaccination, et une large partie des médicaments. Le dogme pasteurien est toujours aussi vivant et comme le rappelle si bien Sylvie Simon :   « Et à présent que Pasteur n’est plus là pour piller les résultats de ses pairs ! Ce sont les autres qui les pillent en son nom.Le même problème se pose pour Pasteur que pour les vaccins : la place manque pour dévoiler tous ses mensonges. Je ne pourrai donc que conseiller au lecteur, s’il veut les découvrir tous, de se référer aux auteurs déjà cités et à l’ouvrage d’Eric Ancelet Pour en finir avec Pasteur, qui résume magistralement ce qui se cache derrière ce person­nage, bien différent de l’image d’Épinal qui le représente officiellement. »
1)      D’abord, Pasteur faisait lui-même des expérimentations et quand celles-ci n’allaient pas dans son sens, dans le sens qu’il souhaitait, il ne cherchait pas plus loin !Il maquillait tout simplement les résultats ! De la même façon que le font les escrocs et les faussaires, il s’entourait de complices qu’il rémunérait très bien et qui lui donnaient entière satisfaction. 

Antoine Béchamp usurpé et manipulé

2)      Comme je l’ai dit dans mon article précédent, il s’appropriait des travaux qu’il avait critiqués chez les autres. L’un des plus sérieux chercheurs du 19ème, qui passaient son temps à élucider les énigmes, les problèmes et que la vie mondaine n’intéressait pas du tout fut sa principale victime, Antoine Béchamp, il avait les diplômes (pas usurpés eux) de médecin, de biologiste, de naturaliste, il fut professeur de chimie pharmaceutique & médicale à la faculté de Montpellier , puis professeur de chimie biologique, professeur de physique à l’Université de Paris et enfin doyen de la faculté libre de Lille. 

Le terrain est tout

Béchamp a notamment travaillé sur les travaux de Claude Bernard, dont il a démontré la véracité. Ce qui était très important car ce fut un tournant décisif pour la médecine, que Pasteur n’apprécia pas et remis en cause, ce fut en quelque sorte ce qui décida du chemin qu’allait prendre la médecine ! Maintenant nous en subissant les conséquences: D’une part les médecines naturelles dans la lignée de Béchamp et de Claude Bernard, basées sur la valeur du terrain ! C’est le terrain qui fait tout ! ex : entre d’une part un étang d’eau stagnante et de l’autre des moustiques, qui est apparu en premier ? C’est le terrain, en l’occurrence l’étang d’eau stagnante qui a attiré les moustiques. D’autre part, la médecine moderne et de business, dans la lignée de Pasteur, avec la vaccination à tout va, à la chaine, pour le profit, et la possibilité d’obscures raisons… 

Pasteur vole la découverte de Béchamp sur les microbes.

Antoine Béchamp est à l’origine de la « propreté », c’est lui qui a découvert les microbes, le pourquoi des « infections » dans les pathologies. Il est à l’origine de grandes découvertes en physique, en biologie et en médecine et pourtant l’ensemble de son œuvre est complètement inconnue jusqu’à il y a quelques années, quand on a découvert que Pasteur avait jeté son dévolu sur l’œuvre de Béchamp, l’avait systématiquement discréditée, l’avait falsifiée, et en avait tiré les données importantes pour son compte personnel. De nos jours il écoperait au moins de 15 ans ! 

Pasteur entretient ses relations politiques à des fins de pouvoirs personnel

Pasteur écrivait un jour à un ministre (il avait déjà de belles relations) :-          « Il est erroné de dire que cette maladie n’est pas constitutionnelle et seulement parasitaire. Enfin, je crois que ces gens-là :Béchamp et son collaborateur sont fous. Mais quelle folie malheureuse que celle qui compromet ainsi la Science et l’Université par des légèretés aussi coupables ! » En juin 1865, Pasteur fut donc nommé par le gouvernement pour étudier les maladies des vers à soie !Alors que Béchamp à cette époque avait déjà terminé ses travaux à propos de la maladie des vers à soie : Il en démontrait son origine parasitaire et avait nommé ce microbe  « pébrine » et il avait déjà publié ses travaux sans ambigüité sur des revues scientifiques. Mais Pasteur en colère, fort d’être le représentant légal de l’État lança une croisade contre Béchamp, critiquant ses travaux. Il affirma carrément (on en a les preuves écrites de sa main) qu’il s’agissait bel et bien d’une maladie « constitutionnelle », que les « petits corps » (c’est ainsi que Pasteur et sa clique appelaient les petites bêtes invisibles de Béchamp,  celles qui allaient s’avérer exister réellement et devenir des microbes) que Béchamp considérait comme des « parasites exogènes », c’est-à-dire qui venaient de l’extérieur, étaient tout simplement des cellules malades du ver lui-même !

Pasteur retourne sa veste et s’accapare la découverte de Béchamp!!

En 1868, Pasteur devait reconnaitre que Béchamp avait raison – Il ne se démonta pas et décida de faire une déclaration fracassante à l’Académie des sciences et au ministre de l’Agriculture :-          «  J’ai été le premier à démontrer l’origine parasitaire de la pébrine, « entièrement ignorée avant mes recherches » !!Il fallait oser !Mais on le verra, Pasteur ne reculait devant rien pour s’approprier  les découvertes de ceux qui lui faisaient de l’ombre, ce ne fut pas le dernier de ses coups d’escroc. 

Pasteur en remet une couche et fait d’une pierre deux coups!

En 1870, dans la foulée, et pour appuyer ses dires, il publie un livre sur les maladies des vers à soie et, on est malin ou on ne l’est pas, il dédie le livre à l’Impératrice car, depuis longtemps, il préparait et s’introduisait (tel un bon manipulateur qui ne lâche jamais sa prise, mais qui quotidiennement creuse et creuse encore pour assoir ses relations) auprès la cour impériale.Il devint l’ami de ministres influents, amis de représentants officiels, diplomates de pays étrangers, avec derrière la tête une idée bien claire, profiter de ces relations exceptionnelles. À cette époque, Pasteur se déclarait très « napoléonien », mais après la chute de l’Empire et l‘avènement de la République, il ne fut pas embarrassé du tout, il enleva sa veste… et la retourna tout simplement, il se mit à courtiser les nouveaux venus. Il changea complètement de bord, comme le signalait le journal Impact Médecin du 19 février 1883. Et les nouveaux au pouvoir en furent ravi, De napoléonien il devint donc républicain, dans le monde du business, on ne s’arrête pas à si peu.

La saga de Louis Pasteur, l’imposteur (partie 2)

L’histoire de la rente de 25.000 Fr

Il obtint de son nouvel ami physiologiste républicain Paul Bert, membre de la commission du budget, qu’il fit un rapport à l’Assemblée nationale afin de se faire attribuer une « récompense nationale » sous forme d’une rente annuelle de 12.000 francs – portée ensuite, puisque ça avait marché,  à 25.000 francs – pour avoir sauvé la sériciculture. Après ce coup là, Pasteur ne se sentant plus (pisser) de joie, ouvrit son bec en laissant tomber rien du tout, et ne le referma plus jusqu’à sa mort. Revenant un peu sur cette magouille pour se procurer ces 25.000 FR au frais de la princesse « République » et parlons un peu de Paul Bert.
Paul BertUn contestataire, d’origine  janséniste, rentre à polytechnique mais qui ne sera jamais diplômé, fasciste avant l’heure, mais grand révolutionnaire, très influent  auprès du gouvernement lui aussi révolutionnaire, il a fait une brillante carrière politique, il est à l’origine de manuels scolaires qui décrivait à cette époque la supériorité de la race blanche. Il n’avait qu’une envie celle de rentrer à l’Académie des sciences malheureusement, on ne voulait pas d’un libertin dans les rangs de cette institution, en plus un homme qui affichait ouvertement son athéisme.  

Pasteur flaire la bonne affaire

Paul Bert raconte lui-même que Pasteur au courant de son désir de rentrer à l’académie des sciences serait venu le trouver et lui aurait tout simplement proposé le deal, Pasteur profitant de son influence, le faisait rentrer à l’académie, en contrepartie, Bert lui assurait l’attribution d’une rente à vie. Ce qui fut fait rapidement ! Au détriment de Davaine qui aurait du recevoir la récompense, il était le protecteur de Pasteur depuis le début de sa carrière, mais Pasteur n’en avait plus besoin et s’attribua même une grande partie de ses travaux. Davaine trahit ne s’en remis jamais.  

La morale bafouée

Le résultat du « bien mal acquis ne profite jamais » n’avait aucune prise sur Pasteur, qui fut de ce fait, récompensé pour sa félonie sur Béchamp, s’étant accaparé ses travaux sur la « théorie parasitaire », et cerise sur le gâteau, n’aimant pas  voir Béchamp dans la sphère universitaire parce que son mensonge risquait d’être découvert, il fomenta une intrigue pour lui faire perdre son poste universitaire. 

L’histoire des ferments solubles

Puis en 1878 il y eu aussi cette affaire des «ferments solubles », ce qui donna lieu àune bataille rangée entre Pasteur et le chimiste Berthellot pendant presque 2 années, et là encore Pasteur va utiliser l’arme avec laquelle il s’est si brillamment battu contre Béchamp, l’ imposture est devenue son cheval de bataille. D’abord il refusa de reconnaître l’évidence et maintint  sa croyance en la théorie de la génération spontanée. Puis il déclara qu’en fait il était à l’origine de ses travaux et se les accapara ! ■ PASTEUR DONNE LA RAGEDès nos premiers pas à l’école, alors que nous avons déjà fait amplement connaissance avec ce « père de la nation », soit parce que nous avons déjà subi plusieurs vaccins qui nous ont laissé des traces de douleurs, soit parce que nous avons été atteint d’effets secondaires connus tout simplement, mais cachés, tout simplement aussi, nous entendons parler encore, il faut que le message ne cesse ! comme en Corée du Nord ! si cvous y regardez bien, c’est exactement la même méthode, et il faut que les enseignants soient crédibles, ils ne sont donc pas dans la combine, mais dans le système où ils ont servi comme cobayes au même titre que les enfants qu’ils sont persuadés aider. Et quand des parents viennent jeter la suspission sur les vaccins, ohh ! Mon Dieu ! Quel blasphême, en pleine école de la laïcité ! Saint Louis ! (pas St Louis St Louis, mais, St Louis Pasteur !) protège nos enfants avec tes vaccins ! Devant nous se dresse certainement le gourou d’une secte inconnue…Bref, grâce à nos petits cerveaux à reluire, nous apprenons que Pasteur « a sauvé le petit Joseph Meister, mordu à la main par un chien enragé ».À vrai dire, et dans les faits de l’époque, il y a de fortes chances que ce chien n’était pas enragé du tout et je vais vous expliquer pourquoi. tout simplement d’abord parce quie la plupart du temps, le chien est très en pétard ! et il devait l’être contre ce petit Joseph qui lui a tiré la queue ou la langue si c’est un chien trop fier pour le supporter !Imaginez, il y a actuellement, non pas un cas de morsure de chien par jour, ni même 24, un par heure, ni même 86.000 cas par jour, un toutes les secondes, ni 250.000 cas par jour non, le double ! Près de 500.000 cas de morsures de chien chaque jour, et la rage existe toujours, comme à cette époque ! Et même actuellement, il est recommandé de  se poser la question en premier, et ne rigolez pas ! la plupart du temps on va vacciner la victime contre la rage ! On peut même lire actuellement sur le net :  A notre époque on a tout prévu« En cas de morsure par un chien ou lorsque le chien a disparu, l’enfant doit être systématiquement orienté vers l’un des 60 centres de traitement antirabique pour y être vacciné dans un délai de 48 à 72 heures. Le protocole à 4 ou 6 injections est entrepris au moindre doute. »Cela veut dire que tous les jours l’institut Pasteur vit encore des « bienfaits » de son bienfaiteur, en France on utilise dans les urgences (10% sont des morsures de chien de salon !) Tenez-vous bien:par an : 1 milliard 300 millions de vaccins payés par la sécu !Pour un chat et un chien le vaccin obligatoire de la rage coute 50 €avec rappel tous les ans si vous voulez être en règle! Tous les jours de l’année ! Commencez-vous à comprendre quelle manne financière la vaccination représente et dans ce cas, nous parlons de milliards d’Euros et de Dollars à travers le monde, nous sommes 7 milliards, si la plupart des gens ont accès au vaccin, et croyez-moi, la où règne la famine, on vient vacciner en hélicoptère ! 2 fois par an ! Cela représente donc près de 600 millions de doses de vaccins utilisées tous les jours et ceci, uniquement pour une maladie « très…rare ».

MAINTENANT ACCROCHEZ-VOUS!

Nombre de cas de rage dans le monde depuis 1977 c’est à dire depuis 34 ans :  17 cas et pas un en France! Mais de qui se moque t-on?

Revenons à l’arnaqueur original

Donc pour en revenir à Pasteur, il n’existait aucune certitude que le chien fut enragé car on ne signala aucune autre morsure dans les alentours, ni avant, ni après;Maintenant imaginons que le chien aurait été enragé réellement.Le risque pour le jeune Meister était infime, car un animal réellement enragé… ce qui est extrêmement rare, il faut le rappeler…  ne transmettra rarement là aussi la maladie, que dans : 5 à 15 % des cas ! 

Le vaccin antirabique: l’exemple parfait de la fraude

« L’affaire de la rage » est l’exemple type, l’exemple même, parfait, des mensonges de Pasteur qui ont été « répétés » « répandus » de la même manière que se répandent les « rumeurs », sans aucun fondement réel, sans aucun fondement scientifique, cela parait incroyable mais nous en sommes là ! Des « rumeurs » des mensonges, introduits par ses admirateurs dans la mémoire collective, au point d’être devenus des « véri­tés » pour le commun des mortels. 

La fautive? La peur, La peur de quoi? De la mort.

Mais il y a une explication à l’établissement de tels mensonges, ce sont les peurs humaines… et elles sont toutes issues d’une seule et unique peur qui résume notre vie… la peur de la mort ! Le « vaccin » désormais peut dormir sur ses deux oreilles, il à sa botte secrète, son « immunité » si j’osais dire, et tous les vaccins ont cette même unique force intrinsèque l’arme secrète qui prétend vaincre directement la mort. Il ne vaut mieux pas badiner avec la mort, et entre deux maux, il faut choisir le moindre, oui mais voilà, on vous a aussi trompé sur le moindre ! Vous verrez plus tard, je vous en reparlerai.Désormais, dés que l’on va ouvrir la bouche pour vous parler de vaccin, les mots seront toujours associés non pas à « efficacité » mais au risque que vous prenez si vous ne vous vaccinez pas. Un seul mot d’ordre : vous menacer directement, vous, et vos enfants, de mort imminente si vous ne vous faites pas vacciner.Cela a marché du temps de Pasteur, et cela marche encore en 2011, de la même façon, le médecin référant de mon enfant de 2 ans s’est servi de cette menace ainsi que tous ceux avec qui j’ai parlé de vaccin ! Ils ont la peur au ventre. Je me demande même si l’association « vaccin/peur » ne va pas passer dans les gènes !! Mais Pasteur, n’est pas le vrai fautif en fait si l’on y va voir d’un peu plus près.Contrairement à ce que l’on nous rabâche et dont on nous rabat les oreilles, le vaccin « antirabique » ne fut pas créé par Pasteur, désolé pour le mythe…mais par Henri Toussaint, un professeur d’une rare intelligence, à l’École vétérinaire de Toulouse, dont le nom n’a pas marqué l’histoire… Vous imaginez prononcer : « institutou sain ! Ce n’est pas sérieux, ha ha ha… mais revenons à nos moutons.Toussaint avait réussi à bien atténuer la virulence du virus en chauffant la préparation et en y ajoutant du phénol, un antiseptique.Il est intéressant de remarquer ici ce que dit le Web de Toussaint :« il proposa des procédés de vaccination contre le charbon, notamment par atténuation de la virulence à l’aide d’un antiseptique (phénol), ce qui donne lieu à des accusations de plagiat contre Pasteur ! qui, sans le dire, utilisa lui aussi un antiseptique (le bichromate de potassium) lors de la célèbre expérience de Pouilly-le-Fort. »Quand on lit : « ce qui donne lieu à des accusations de plagiat contre Pasteur »Voyez à quel point les mensonges sur Pasteur et les vaccins ont la vie dure, quand vous lisez les biographies utilisées pour écrire cela, tous les livres cités en références disent tous que Pasteur et l’usurpateur, alors ? vous voyez comment on arrive encore et toujours à tromper les « gens-moutons ». Remarquez, les laboratoires veillent au grain, ce sont eux qui donnent les informations officielles de publication. C’est comme pour les médicaments ou les vaccins eux-mêmes, ce sont les laboratoires producteurs qui font les tests de validité et qui les donnent à l’Affsaps ! Vous imaginez ! Mais c’est comme ça. 

Le fameux vaccin-killer de Pasteur!

Le vaccin de Pasteur, à base de moelle desséchée, était donc très dangereux et fut bien vite abandonné, on a aucun compte des expériences faites avec ce vaccin tueur, Pasteur n’en a noté que quelques cas… et le jeune Meister (justement parce qu’il était jeune et « en pleine santé » a eu beaucoup de chance d’en réchapper ! D’ailleurs, le collaborateur de Pasteur, Emile Roux, avait estimé que l’injection du vaccin Pasteur était trop hasardeuse, il eu peur pour la suite, d’être accusé de meurtrier, il savait qu’il n’avait pas la notoriété de Pasteur et que celui-ci s’il en avait besoin se retournerait contre lui ! Il avait donc choisi « officiellement » et devant témoins de se désolidariser des manipulations quasiment meurtrières de son chef, faisant face à Pasteur fou de « rage» ha ha ha, il avait refusé catégoriquement de s’associer et d’associer son nom aux premiers essais dits de « traitement intensif»,c’est-à-dire plusieurs injections pendant douze jours !Le jeune Meister ne mourut pas, contre toute attente d’Emile Roux, et donc Pasteur venait d’inoculer le premier vaccin qui guérit de la rage ! cqfd ! Et comme disait Coco : « Circulez, ya rien à voir ». 

Malheureusement il y eu à voir.

L’élément le plus caractéristique de la malhonnêteté de Pasteur et de ses collaborateurs fut certainement le drame qui suivi,

la mort d’un enfant de douze ans…

mort, des suites de la vaccination pratiquée par Pasteur.Le jeune garçon qui s’appelait Edouard Rouyer n’eut pas la chance de Meister. Il fut mordu le 8 octobre 1886 par un chien dont on ne dit rien, ou dont Pasteur ne dit rien, ce qui en fait un chien errant ! Potentiellement dangereux avec les idées transmises déjà à l’époque. (gardez en mémoire le nombre de morsure, le nombre de cas très rares). Si tôt présenté au grand manitou Saint, oh non pardon, ce n’est pas le même ! Pasteur lui inocula son vaccin-killer décrié par Roux, il utilisa de la même manière « la méthode intensive » et deux semaines après, exactement le 26 octobre l’enfant mourut. 

Le père porte plainte contre Pasteur

C’est comme de porter plainte contre Sanofi! Déjà à l’époque Ca y ressemblait.Une enquête judiciaire fut alors ouverte après la plainte déposée par le père de l’enfant qui regretta amèrement d’avoir amené son enfant à ce charlatan, pour déterminer la cause de sa mort. Beaucoup de monde dans le cercle médical, au courant de ce qu’avait fait Pasteur.Roux qui commençait à se féliciter de ne pas avoir été complice d’un meurtre qui devait fatalement se produire  au vu des ingrédients nocifs et mortels utilisés, se vu récupéré et on l’invita à retourner sa veste pour le bien de l’humanité! Vous allez voir de quelle manière.Beaucoup de monde  donc ne se faisait pas d’illusions sur sa culpabilité, du moins dans les milieux scientifiques et médicaux, mais ce qui était redouté, et qui finalement peinait tout le monde, c’est de voir ternir une si belle carrière, une fierté Française ! Personne ne voulait cela. 

Le stratagème qui sauva Pasteur

Donc d’abord les tribunaux se jugèrent eux-mêmes incompétents en la matière et comme par un coup de baguette magique ne pouvant venir que de Dieu en personne,c’est le professeur Brouardel qui se retrouva chargé du dossier Pasteur

Qui est Brouardel?

Brouardel, à l’époque, un peu l’Abbé Pierre de la médecine, une éminence bardée de diplômes universitaires, de titres honorifiques, qui finira académicien, un sage parmi les sages, ne pouvait prendre QUE la bonne décision, tout le monde était d’accord, et s’en remit à lui. Et (bonne déduction de la part de ses  pères) sa décision quel quelle fut, vu le personnage, ne pourrait jamais être contestée.A lui, qu’incombait maintenant la responsabilité de décharger ou de faire tomber de son piédestal cet escroc de malheur qui s’appelait Pasteur.  Ah j’oubliais, Brouardel, était un ami intime de Pasteur, il l’a très tôt soutenu dans ses thèses, il prononca Le discours concernant la rage à l’Académie de médecine en 1887. Son choix se porta donc tout naturellement à sauver l’honneur de la France. 

D’abord découvrir la vérité

Il fallait d’abord découvrir la vérité, ensuite on aviserait. Brouardel avait confiance en Emile Roux qui lui semblait le moins « faux cul » et le moins escroc de l’équipe de (b)granquignols du laboratoire de Pasteur. Après ce qui s’était passé, c’est donc lui qui va aller vers Roux et lui demander son aide.Dans le laboratoire d’Emile Roux, ils inoculèrent une partie du bulbe cervical de l’enfant à des cerveaux de lapins sains et, quelques jours plus tard, les lapins moururent de la rage. Cela leur confirma ce dont ils craignaient le plus mais qui était évident.Brouardel alors, en grand sage, lui qui a passé une partie de sa vie à réformer la médecine afin d’en écarter les charlatans, allait agir bien autrement que lui dictait sa conscience intérieure. 

Le processus machiavélique pour sauver la peau de Pasteur

Il avait besoin de Roux à ses côtés, tout le monde savait que Roux ne croyait pas en l’efficacité du vaccin-killer de Pasteur. Brouardel pris Roux entre quatre yeux et la main sur l’épaule, ce qui était quand même un grand honneur.Il lui fit retourner sa veste, le but de la manœuvre était délicate, Pasteur avait beau être une légende déjà vivante, il n’en avait pas moins commis des erreurs plus grosses que lui, mais, déjà à cette époque, Pasteur avait fait envisager l’énorme potentiel financier de la vente de vaccins pour tous ! Là ça n’était plus de l’escroquerie mais à ce niveau, du pure génie ! Si le sage entre les sages disait que Pasteur avait raison, et qu’Emile Roux reconnaissait la même chose, la partie pouvait être gagnée.En accord avec Roux, Brouardel décida de porter un faux témoignage devant la justice pour dissimuler la vérité.Il s’agissait (comme il l’avouera enfin beaucoup plus tard), « d’éviter la reconnaissance officielle d’un échec qui entraînerait, selon les termes de Brouardel lui-même, « un recul immédiat de cinquante ans dans l’évolution de la science », ainsi que le déshonneur pour Pasteur, comme le rapporte Philippe Decourt dans Les vérités indésirables, le cas Pasteur. Le rapport fourni au procureur contenait un mensonge monumental :

« Les deux lapins sont en bonne santé aujourd’hui, 9 jan­vier 1887, c’est-à-dire quarante-deux jours après les inoculations. Les résultats négatifs des inoculations pratiquées sur le bulbe de cet enfant permettent d’écarter l’hypothèse que le jeune Rouyer ait succombé à la rage ». Pasteur déclara que l’enfant était mort d’urémie.

Pasteur parrain – système mafieux

Mais il n’était pas suffisant de falsifier les faits, Pasteur et ses deux complices désormais, Roux et Brouardel, s’employèrent à faire taire les opposants qui connaissaient la vérité.Ca ne fut pas une mince affaire, il y eu tout une série de chantages, pots de vin, menaces en tout genre, un livre n’y suffirait pas, on entrait là dans les manœuvres du grand banditisme, et les méthodes de la Maffia furent employées, c’est étrange comme encore à l’heure actuelle, certains faits se rapprochent des faits de cette époque, notamment avec le cas du Docteur Marie-Hélène Groussacet les nombreuses tentatives d’assassinat sur sa personne, défendue par un faux avocat qui aura accès à tous ses documents les plus secrets et qui se révèlera par la suite appartenir aux services secrets français !

C’est le dessous d’un panier de crabes pourris par le fric qui annoncent ce que sera la médecine de demain, celle que l’on a aujourd’hui ! Digne fille de Pasteur.

Brouardel alla même jusqu’à affirmer que sur cinquante personnes traitées par lesinoculations intensives, il n’y avait eu aucun décès. Or des dossiers que l’on a pu récupérer des héritiers de Pasteur, et particulièrement l’un d’eux sans lequel, on en serait encore à penser ce que l’on a voulu à cette époque que l’on pense maintenant ! Nous savons que la méthode avait fait des émules, et en 1886, dans les cas répertoriés en France et à l’étranger, les morts à mettre officiellement au passif de la méthode Pasteur s’élevaient alors à soixante-quatorze: 40 cas mortels à l’étrangers et 34 cas mortels Français avec la méthode qui avait tué le jeune Rouyer. Certains étaient morts en présentant les symptô­mes de la rage ordinaire, d’autres avaient succombé à une affection nouvelle qui fut appelée la « rage des laboratoires ». Ces derniers présentaient les symptômes de paraplégie rabi-forme observés chez les lapins servant à la culture du virus pasteurien**.**    La Méthode Pasteur contre la rage par le Dr Xavier Raspail – 1888D’ailleurs, Pasteur allait lui-même signalé que pendant la période du 9 novembre 1885 au 30 décembre 1886, sur 18 malades vaccinés, neuf moururent dans les trois semaines suivant la morsure. Toujours sans considération de savoir si l’animal avait ou non la rage ! 

Pasteur parrain mafioso est désormais aux commandes!

En mars 1886, Pasteur allait encore monter dans l’escalade à la tricherie et à la manipulation, il se savait soutenu par des industriels qui se préparaient déjà à faire beaucoup d’argent sur le dos de vos aïeux et grands parents ! Il déclara officiellement au Dr Navarre : « Je n’admets pas qu’on discute désormais mes théories et ma méthode; je ne souffrirai pas qu’on vienne contrôler mes expériences. » !Pasteur venait d’inaugurer une nouvelle pratique désormais qu’il allait institutionnaliser, celle du mensonge scientifique, proféré avec impudence par des hommes de science auréolés d’un prestige usurpé.

le premier vaccin antirabique, un échec retentissant.

L’histoire n’a finalement retenu ce que l’on a décidé qu’elle retiendrait : le succès de ce vaccin, mais a oublié de dire qu’il avait multiplié les décès par la rage.En fait de triomphe, ce fut un échec retentissant mais savamment étouffé, un pétard bien mouillé, mais un premier apprentissage de l’art de cacher la vérité au sujet vaccinal.  Car il n’y a jamais eu de preuves scientifique apportée, ce que la médecine prétend toujours faire, et elle est la première à refuser de reconnaitre les médecines énergétiques qui faute de preuves scientifiques pourtant apportent des preuves visuelles de résultats. En plus pour la vaccination contre la rage,  jamais personne n’a pu prouver son efficacité. Tout d’abord parce qu’il était pratiquement impossible d’apporter la preuve que les chiens incriminés étaient atteints de la rage (aussi parce qu’on s’est bien gardé de les chercher) et ensuite parce que le nombre de vaccinés qui mouraient était trop élevé pour qu’on souhaitât en tenir compte. Léon Daudet a raconté l’horrible mort de six paysans russes mordus par un loup et vaccinés par Pasteur. À ce propos, l’écri­vain s’éleva à l’époque contre ce qu’il appela «la nouvelle morticoli » et publia une série d’articles sur le sujet. Quant au Pr. Michel Peter, de l’Académie de médecine, il a violemment critiqué les méthodes de Pasteur et a écrit au Dr Lutaud, rédacteur en chef du Journal de médecine de Paris:« Je suis d’accord avec vous sur tous les points: la médication de M. Pasteur, soi-disant préservatrice de la rage, est à la fois une erreur et un danger. »
Pour ce membre éminent de l’Académie de médecine, c’est pour des raisons « peu scientifiques » que Pasteur s’est efforcé de faire croire à la fréquence de la rage.En effet, Pasteur évoquait alors des centaines de cas de rage qui mettaient des vies en danger de mort. « Or, la rage chez l’homme, est une maladie rare, très rare. »le médecin qui rapporte ces mots déclare en avoir vu  deux cas, en trente-cinq ans de pratique hospitalière et civile, et tous ses collègues des urgences des hôpitaux, de la ville, comme de la campagne, comptent par unités et non par dizaines (encore moins par centaines), les cas de rage humaine qu’ils ont observés dans toute leur vie.

    Pour amplifier les bienfaits de sa méthode  et pour en masquer les insuccès,  M. Pasteur a intérêt à faire croire plus forte  la mortalité annuelle par la rage en France.  Mais ce ne sont point là les intérêts de la vérité. »     Ce procédé basé sur la peur sera repris plus tard   par les laboratoires qui fabriquent les vaccins   et par leurs complices.

Ref : ORIGINE DE LA VACCINE PAR J. AUSTRUY-          Le complexe médico-industriel pas Attac-          L’intox par Dr Bruno Donatini –          Les inventeurs de maladies par Jörg Blech  
Sources: 

Extraits de http://www.bienetravie.com/la-saga-de-pasteur-%E2%80%93-article-4/http://www.bienetravie.com/pasteur-article-5/

http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/12/la-saga-de-louis-pasteur-limposteur_9.html


Ce que des hommes de renommée mondiale
ont dit à propos des juifs.

Les Juifs sont les seuls au monde à avoir trouvé l’hostilité dans tous les pays  où ils se sont installés en nombre, et à toutes les époques
La grande question est pourquoi? 

Aujourd’hui, on enseigne dans les écoles que «l’antisémitisme» a commencé en Allemagne dans les années 1930, après quoi ils en ont été expulsés. Ce qui n’est pas étudié, c’est le fait qu’à un moment ou à un autre les juifs ont été expulsés de toutes les nations d’Europe! . Lorsque les Juifs ont commencé à immigrer en Amérique, les premiers colonialistes de New York, Charleston et Savannah ont tenté d’interdire leur entrée. Benjamin Franklin a supplié les membres du Congrès d’introduire une interdiction spécifique contre l’immigration juive dans la Constitution américaine afin de les interdire pour toujours.

Les juifs affirment qu’ils ne sont «qu’une» religion. La vérité est que les Juifs appartiennent à une RACE, les Khazars, i.e. des Nomades Turcs. Moins de 30% sont membres d’une synagogue. Qu’ils soient religieux orthodoxes, chrétiens, catholiques, athées, capitalistes ou communistes – ils prétendent toujours être juifs – membres de la racial juive! Chaque race a hérité de traits. Dans le cas des Juifs, ils comprennent le commerce, l’échange d’argent, le meurtre, le satanisme, les sacrifices d’enfants, le cannibalisme, les libelles de sang , la pédophilie, la bestialité, l’esclavage, l’usure, la nécrophilie, la prostitution, la politique, l’homosexualité, le vol, le terrorisme, le crime organisé et le dégoût du «travail productif» qui est méprisée comme étant inférieure à la dignité des Juifs, comme cela est précisé dans leur «bible» appelée «LE TALMUD / TORAH».

Les Juifs n’ont pas changé depuis l’époque où Jésus-Christ a pris un fouet et a chassé «les changeurs de monnaie hors du Temple». Les juifs se sont toujours unis pour former des monopoles. Aujourd’hui, ils contrôlent toutes les chaînes de grands magasins, l’industrie de la musique, Hollywood, la télévision, l’industrie de la radio, l’industrie des nouvelles et des médias, le crime organisé, la traite des esclaves, le trafic de drogue, les gouvernements, les grandes entreprises, l’industrie médicale, le terrorisme, l’industrie de la drogue, l’industrie pétrolière, la création de nouveaux virus dans les laboratoires, créant plus de pauvreté, créant la famine, le trafic d’enfants, le trafic d’organes, les esclaves sexuels, les réseaux de pédophilie, les diamants du sang, l’industrie de l’ivoire, les animaux exotiques, l’industrie de la fourrure et les magasins spécialisés ainsi que le commerce lucratif de bijoux et de fourrure animale. Les Juifs dominent les champs de tous les métaux précieux tels que l’or, l’argent, le platine, l’étain, le plomb, etc. Ils se ligueront toujours ensemble pour chasser les concurrents Gentils (Goyim).

Aujourd’hui, l’Amérique est inondée d’immigrants juifs venant de Russie et même 20.000 par an quittent Israël pour les États-Unis – tous avec des signes dollar dans les yeux. Les Juifs ont utilisé leur puissance financière pour prendre le contrôle des partis politiques dans chaque pays.

Aujourd’hui, ils rachètent de plus en plus de grandes entreprises américaines et dans le monde. Alors qu’ils ne sont que 3% de la population, les juifs contrôlent plus de 25% de la richesse du pays et ce pourcentage augmente chaque année. Ils sont le seul groupe racial totalement organisé pour travailler pour la domination politique mondiale.

L’opposition aux Juifs n’a pas commencé en Allemagne mais remonte avant la naissance du Christ il y a plus de 2000 ans! Étudiez les déclarations faites par «les plus grands hommes du monde». Ils révèlent pourquoi les «Juifs errants» se sont fait des ennemis de tous les pays hôtes .

Sang juif», quand la race s'emmêle | Slate.fr

L’Encyclopédie juive universelle déclare que “Le Talmud est la véritable” bible “des Juifs et qu’il remplace l’Ancien Testament. Ce volume a été condamné à travers les âges pour avoir prêché la haine pour le Christ et tous les chrétiens. Lire, pour les détails choquant :  LE TALMUD révélé. Une littérature de la haine raciste. 1. Introduction La Torah et le Talmud; 
et 2) LE TALMUD révélé.  La haine raciste envers les non-juifs et envers Jésus et Marie 


2 commentaires:

  1. Candide4 août 2020 à 22:11Vous vous êtes défoulé!
    Cela fait du bien de temps à autre.Répondre
  2. Peppin5 août 2020 à 15:32Il va falloir vermifuger ce monde plein de …
    Il n’y a pas de plus belle planète que notre terre.
    Quand nous serons débarrassé des … la vie pourra recommencer pour tous.Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *