MACRON

L’arroseur arrosé :
Macron traîné au tribunal par son égérie Greta
et 15 autres gamins-crétins

L’arroseur arrosé : Macron traîné au tribunal par son égérie Greta et 15 autres gamins-crétins

.

Le plus symptomatique de cette plainte aussi ridicule et inconsistante que son émetteur principal c’est qu’elle reconnaît que la France ne pollue pratiquement plus ou en tout cas qu’elle fait partie des pays qui polluent le moins… « De vieux pays industriels comme la France et l’Allemagne sont responsables d’une large part historique des émissions, même si aujourd’hui ils ne sont pas les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre, a fait valoir le cabinet Hausfeld » mais elle ferait partie de ceux qui, historiquement, ont pollué beaucoup !

Et voilà, le procès du passé, de l’histoire… pour justifier une haine pathologique et psychanalytique de la civilisation occidentale née en Europe, ça continue.

Cela ne vous rappelle rien ? La colonisation, l’esclavage… il faut que les Occidentaux paient pour leur histoire, pour leur passé, et même pour leur non écologie au moment où l’écologie n’existait pas, forcément.

.

Encore un coup de Soros ? Qui paye les avocats de ces 16 jeunes crétins qui ont rédigé la plainte et vont la mener au bout ?

.

La plainte des 16 gamins-crétins est juste un coup médiatique. Toutes les plaintes déposées à l’ONU n’ont -pour le moment- aucune conséquence judiciaire, n’amènent aucun pays à changer sa façon de voir… sauf si la décision de l’ONU arrange les politiques, comme ce fut la cas pour l’affaire Babyloup. En effet, l’ONU, suite à la plainte de la voilée de la crèche, a rendu un avis lui donnant raison. Avis qui eût pu, qui eût dû, rester lettre morte et qui a été aussitôt avalisé par la Cour de Cassation, jurant ses grands dieux que dorénavant elle en tiendrait compte :

C’était il y a un an. Et depuis, la Cour de Cassation chouchoute pas mal les voilées et malmène pas mal les Résistants à l’islamisation. Le hasard ?  Il faut dire que depuis que Bertrand Louvel, défenseur du voile intégral préside la Cour de cassation on en avait déjà vu des vertes et des pas mûres…

.

Notre juriste Maxime, effaré, en était arrivé à se demander si le jour n’était pas proche où la Cour condamnerait la victime d’un viol pour avoir porté une jupe…

Mais revenons à ce procès intenté par des mioches à 5 puissances internationales… On ne reviendra pas sur le fond, on sait qu’à Résistance républicaine on nie que le réchauffement climatique soit dû à l’activité humaine et que l’on crie à l’imposture écologique. Ce qui rend encore plus dérisoire l’action des gamins-crétins. Manipulés par des adultes sachant, eux, très bien ce qu’ils font. Qui a écrit le discours lu par Greta, Greta qui refuse l’école ? 

Les cinq pays visés par la plainte font partie de ces 44, figurent parmi les grands pollueurs de la planète, et sont influents au sein du club des pays riches du G20. Ce qui leur a valu d’être épinglés, plutôt que les Etats-Unis, la Chine ou l’Inde, plus gros émetteurs au monde, qui eux n’ont pas ratifié ce protocole.

Ben oui, 44 pays, il  y a 30 ans, ont signé une convention des droits de l’enfant… on l’utilise à présent contre eux.

Exactement comme le Pacte de Marrakech dont on nous a dit et redit qu’il ne serait pas contraignant…

La France, l’Allemagne, l’Argentine, le Brésil et la Turquie visés. La France de Macron. Il a dû s’en étouffer. C’est très injuste, lui qui dépense son énergie et l’argent des Français pour les convaincre que plus écolo que lui tu meurs ! Même le peu charismatique Blanquer s’est fendu d’une video pour encourager nos jeunes têtes métissées à devenir éco-délégué ! 

Cette plainte est très injuste ! Alors que Macron s’apprête à taxer encore plus ceux qui roulent, ceux qui se douchent, ceux qui se chauffent, au nom de la planète !

Evidemment, le locataire de l’Elysée a répondu tout de suite, pris entre ses contradictions. D’une part il a contribué à faire de Greta l’intouchable Pythie des temps modernes en la recevant à l’Elysée, d’autre part elle lui crache dessus…

Et ce grand imbécile de se justifier au lieu de renvoyer Greta à ses poupées avec une fessée !

« Toutes les mobilisations de notre jeunesse ou des moins jeunes sont utiles. Mais il faut qu’elles se concentrent maintenant sur ceux qui sont le plus loin, ceux qui essaient de bloquer. Je n’ai pas le sentiment que le gouvernement français ou le gouvernement allemand, aujourd’hui, sont en train de bloquer », a affirmé le président français, lui aussi en déplacement à New York. « Quand je vois qu’on va fermer l’ensemble de nos activités charbon, qu’on stoppe l’exploitation d’hydrocarbures, qu’on est en train de bouger, je ne suis pas sûr que ce soit la voie la plus efficace. »

Le chef de l’Etat a aussi appelé les jeunes à agir concrètement sur le terrain. « Je pense surtout maintenant qu’on a besoin qu’on ait une jeunesse qui nous aide à faire pression sur ceux qui bloquent, en se mobilisant, et qui aussi participent à des actions très concrètes. Il y a des tas d’actions citoyennes qui sont utiles », a-t-il déclaré, lâchant un dernier message en direction de Greta Thunberg : « Là, des positions très radicales, c’est de nature à antagoniser nos sociétés. »

Antagoniser nos sociétés... c’est cela, oui… Le bougre sait de quoi il parle ! 

Climat: Greta Thunberg et 15 jeunes intentent une action juridique contre 5 pays

Il n’y a pas que les manifestations ou les appels à agir contre le réchauffement à l’ONU: 16 jeunes, dont Greta Thunberg, ont annoncé lundi une nouvelle offensive, sur le terrain juridique cette fois, en dénonçant l’inaction des dirigeants comme une atteinte à la convention de l’ONU sur les droits de l’enfant.

Bien que les dirigeants du monde aient signé cette convention il y a 30 ans, par laquelle ils s’engagent à protéger la santé et les droits des enfants, «ils n’ont pas tenu leurs engagements», a déclaré l’égérie suédoise du climat, en marge du sommet sur le climat de l’ONU lors duquel elle a à nouveau dénoncé l’inaction des dirigeants face à l’urgence climatique.

La quasi-totalité des pays – Etats-Unis exceptés- ont ratifié cette convention censée protéger la santé et les droits des enfants, et pourtant, «chacun de nous a vu ses droits violés et reniés. Nos avenirs sont en train d’être détruits», a ajouté Alexandria Villasenor, parfois surnommée la Greta Thunberg américaine.

La France, l’Allemagne, l’Argentine, le Brésil et la Turquie visés

Cette plainte inédite, déposée par 16 jeunes âgés de 8 à 17 ans et venus de 12 pays, avec l’aide du cabinet international d’avocats Hausfeld et la bénédiction de l’Unicef, vise cinq pays pollueurs – la France, l’Allemagne, l’Argentine, le Brésil et la Turquie.

Elle s’inscrit dans le cadre d’un «protocole optionnel» méconnu de la convention: il autorise depuis 2014 des enfants à porter plainte devant le comité des droits de l’enfant de l’ONU, s’ils estiment que leurs droits sont bafoués. Le comité est censé enquêter sur les violations présumées, puis faire des recommandations aux Etats visés pour y mettre fin.

Les recommandations ne sont pas contraignantes, mais les 44 pays ayant ratifié ce protocole s’engagent en principe à les respecter, a expliqué Michael Hausfeld, qui espère que des recommandations seront faites dans les 12 mois qui viennent.

Les cinq pays visés par la plainte font partie de ces 44, figurent parmi les grands pollueurs de la planète, et sont influents au sein du club des pays riches du G20. Ce qui leur a valu d’être épinglés, plutôt que les Etats-Unis, la Chine ou l’Inde, plus gros émetteurs au monde, qui eux n’ont pas ratifié ce protocole.

De vieux pays industriels comme la France et l’Allemagne sont responsables d’une large part historique des émissions, même si aujourd’hui ils ne sont pas les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre, a fait valoir le cabinet Hausfeld.

On a un malade atteint du syndrome de Münschen
qui est donc attiré par la laideur.

Son entourage l’appelle la “Poudreuse”

Son instabilité le met plus à l’aise avec un grand noir,
qu’avec un petit blanc.

Les gauchistes doivent avoir un cerveau inversé… pour eux le laid c’est mieux que le beau et la guerre c’est mieux que la paix… tout ce qu’ils affirment c’est de la connerie en barre !
Alors pour deux bouzes çà fait longtemps qu’il ne me fait plus rire
du tout… depuis qu’ils ont ruiné Canal + !

La grande réussite de Macron c’est d’avoir tapé sur son peuple
pour qu’il vote pour lui !


 Après la pandémie, l’ignominie de Macron

Je n’ai cessé de le dire bien avant que Macron soit élu Président. Macron est un imposteur. C’est surtout un homme dangereux.

Il est arrivé au pouvoir en se comportant sans scrupule vis-à-vis de quiconque.

Grâce à une gigantesque opération mêlant publicité, propagande et instrumentalisation de la justice.

Avant que le coronavirus de Wuhan ne déferle sur la France, il avait déjà montré ce qu’il y avait de vil en lui.

Ce qui a mené au soulèvement des gilets jaunes a été son insupportable mépris pour les gens qui ne sont pas de sa caste, qu’il n’a cessé d’insulter.

Ses réponses au soulèvement des gilets jaunes qui, au commencement, était une révolte contre l’oppression étatique et fiscale, ont été absolument odieuses.

Elles ont associé le dédain arrogant au recours à la violence policière, agrémenté de l’usage de gauchistes violents chargés de faire apparaître de pauvres gens désespérés comme des barbares et des casseurs. Plusieurs personnes ont perdu un œil, une main ou un pied et ont été mutilées à vie.

L’attitude de Macron pendant la grève contre le médiocre et inutile réforme des retraites a été identique.

Il était devenu à ce moment le Président le plus détesté depuis le début de la Ve République.

Puis est venu ce qui constitue pour l’heure une forme d’apothéose dans l’ignominie et l’horreur : la gestion de la pandémie. Les mensonges ont succédé aux mensonges, les mesures ineptes se sont ajoutées aux mesures monstrueuses.

Les frontières ont été laissées ouvertes jusqu’à une date tardive et les vols venus de Chine ont apporté leurs suppléments de contagion.

Les masques et les moyens de protection ont manqué au personnel soignant. Des médecins, infirmiers et infirmières sont morts.

L’absence de gestion en aval a conduit à l’engorgement des hôpitaux, au tri des malades et au recours à l’euthanasie.

Les médecins en France se sont vu retirer l’autorisation de prescrire et n’ont pu offrir que paracétamol ou Rivotril.

Le traitement proposé par le professeur Raoult, utilisé avec succès sur les cinq continents a été refusé par un pseudo comité scientifique composé de gens achetés par les grands laboratoires pharmaceutiques et par un ministre lui-même acheté, Olivier Véran, qui succédait à une ministre elle-même achetée, Agnes Buzyn.

L’hydroxychloroquine est soudain devenue un médicament diabolique et le professeur Raoult, qui s’est comporté en médecin digne de ce nom d’un bout à l’autre de la pandémie, a subi une opération de démolition qui a pu ressembler aux minutes de haine décrites dans le 1984 de George Orwell.

Des imposteurs dont la cuistrerie grandiloquente ressemblait à celle du docteur Diafoirus, si bien décrit jadis par Molière, se sont répandus en propos imbéciles sur les plateaux de télévision où les vomissures qu’ils ont proférées ont alterné avec leurs paroles de mansuétude servile envers le Président et le gouvernement.

La peur a été agitée dans les grands médias aux ordres pour obtenir la soumission et un emprisonnement de la population sous contrôle policier.

Les Français ont dû passer à la liberté surveillée courant mai. Ils viennent de se voir accorder par Macron une liberté un peu moins surveillée.

Celui-ci vient de se livrer à un obscène exercice d’autosatisfaction.

“Nous pouvons être fiers de ce qui aété fait”, a-t-il dit. “Nous n’avons pas à rougir de notre bilan. Des dizaines de milliers de vies ont été sauvées par nos choix, par nos actions”,

Il n’a vraiment honte de rien !

Le bilan, c’est 30.000 morts, ce qui place la France dans le quatuor de tête des pays qui ont accumulé le plus grand nombre de morts par millions d’habitants. Et comme l’a écrit dans un livre sur lequel je reviendrai le professeur Christian Perronne, une large part de ces vies auraient pu être sauvées s’il y avait eu en France un Président digne de ce nom, un conseil scientifique non vendu aux grands laboratoires pharmaceutiques, et des ministres de la santé eux-mêmes non vendus.  Ces gens sont des criminels.

S’il y avait eu en France un Président digne de ce nom, il aurait écouté Didier Raoult, Christian Perronne, Philippe Douste-Blazy, ce qui aurait pu être l’impulsion qui aurait conduit d’autres gouvernements européens à agir eux aussi pour sauver des vies, et ce qui aurait permis à Donald Trump de vaincre les objections du docteur Anthony Fauci, lui-même vendu aux grands laboratoires pharmaceutiques, et de sauver des vies américaines.

Le bilan, c’est un emprisonnement de la population pendant de longues semaines et l’instauration d’un régime autoritaire en France de manière provisoire (les dirigeants français ont vu qu’en faisant peur, ils peuvent installer un régime autoritaire, et c’est un précédent très grave. Il y avait eu un autre précédent, le régime de Vichy, je sais). Le “confinement” strict, je le répète, n’était pas nécessaire et a sans doute aggravé la situation sanitaire du pays.

Le bilan, c’est une économie sinistrée.

Des milliers d’entreprises vont déposer leur bilan ou l’ont déjà fait.

La France sera en récession, voire en dépression, pendant une période indéterminée qui s’étendra jusqu’au milieu de 2021 peut-être au-delà. On parle de onze pour cent de croissance négative, voire davantage. Les chiffres de la pauvreté et du chômage vont connaitre une hausse vertigineuse et durable.

 Et Macron poursuit ses ineptes et délétères lubies écologiques !

Il persiste à parler d’économie “forte, écologique, souveraine et solidaire”.  Outre l’écologie, il y a chez lui de la “solidarité” obligatoire, donc du socialisme par la redistribution, chacun devrait avoir compris depuis longtemps. Les mots “forte” et “souveraine” sont incompatibles avec les handicaps créés par l’écologisme et par la redistribution accouplée à l’immigration qui va se poursuivre.  

La situation est grave. Les impôts ne vont pas augmenter, a dit Macron. Ils sont les plus lourds du monde développé. Ils ne vont pas baisser non plus.

Et il n’y a, hélas, pas d’alternance politique sur l’horizon. Economiquement, aucun parti ne propose quoi que ce soit qui pourrait permettre un retour au dynamisme.

L’ordre est en train de se dissoudre. Une manifestation d’immigrants illégaux a pu se tenir sans difficulté à Paris, et le gouvernement et Macron ont fait preuve de mansuétude complice. Il en est allé de même pour la manifestation de racistes antiblancs et de gauchistes anti-occidentaux organisée par la famille de délinquants d’Adama Traoré, lui-même délinquant. Et on a pu y entendre des vociférations antisémites.

Il reste en France des hommes et des femmes politiques dignes de ce nom, des médecins intègres, des journalistes scrupuleux. Ils sont peu nombreux. Ce que je viens d’écrire depuis le début de cet article n’est publiable dans aucun grand journal et dans aucun magazine français. Il fut une époque où je pouvais publier des articles en France. Je sais que cette époque est révolue.

J’aimerais penser qu’un redressement est possible et qu’il y aura un après Macron. Pour l’heure, je n’y parviens pas. Je vois, avec douleur, le désastre, surtout le désastre.

Les mois à venir en France vont être douloureux, vraisemblablement horribles. Toutes les institutions seraient à rebâtir, car elles sont toutes à terre.

Et je n’ai rien dit des zones de non-droit, de l’islamisation du pays, du fait que tous les leviers de pouvoirs restent dans les mains de gens qui n’auraient jamais dû être à même de s’en approcher.

Est-il possible encore de sauver la France ? J’en doute. Il reste peu de temps.

  1. Landeric dit :Je retiens de tout cela qu’il y a une majorité de sales cons d’électeurs qui ont donné leur suffrage à cet étron et à cette assemblée nationale croupion LREM.Trop facile de s’en prendre à l’étron lorsque l’on se refuse depuis plus de 50 années à mettre au pouvoir le RN (ex FN) ou des partis gravitant autour de cette mouvance.On avancera que seul 28% des sales cons l’ont plébiscité et je répond que les abstentionnistes et autres pêcheurs à la ligne ont fait de même par leur absence.Je n’espère rien de ce conglomérat de dégénérés sinon une guerre civile entre ce qu’il reste de français et les envahisseurs droit du sol, les dégénérés dans l’attentisme de leur nouveau maître comme en 44 tandis que les français vaincus fuiront à l’Est.L’ignominie, c’est ceux qui chérissent les causes de leur malheur, qu’ils crèvent et que la sélection naturelle s’abatte sur eux.RÉPONDRE
    1. Bruno dit :Le RN est un parti encore plus socialiste que LREM !
      Si 10% des électeurs du RN avaient porté leurs suffrages sur F.Fillon qui lui avait un vrai programme de droite, il aurait été élu contre Macron.
      Le RN est l’allié objectif des socialistes, et pour cause, son programme économique est socialiste.
      Comment se dire de droite et voter pour un parti qui propose la retraite à 60 ans, l’augmentation exponentielle du nombre de fonctionnaires et de leur rémunération, le contrôle administratif de certains prix, la suppression des (déjà bien frileuses) lois travail, la hausse des pensions, le contrôle des chefs d’entreprise, les nationalisations, le retour de l’ISF intégral,…
      Bref, la tactique du RN pour sauver la France de l’immigration, c’est la ruine absolue qui fera de la France un pays que tout le monde fuira.
      Tant que le RN existera nous en serons à nous dire, les authentiques libéraux, qu’avec Macron, malgré ce qu’en dit le Pr Millière, nous évitons encore bien pire.
      C’est à Marine Le Pen que nous devons cette punition et à ceux qui prétendent encore qu’elle serait de droite !RÉPONDRE
      1. Fleur de Lys dit :@BrunoTous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat.Voilà comment vous raisonnez. Vous placez causes et effets comme cela vous arrange. Le RN est là parce que la gauche et la droite ont trahi, l’une le peuple, l’autre la patrie. Ne renversez pas les responsabilités et n’attenuez pas les fautes.RÉPONDRE
        1. LAFAGE dit :D’autant plus qu’aux Européennes, on a vu le résultat. Le RN est largement devant LR.RÉPONDRE
          1. Bruno dit :Lafage,
            Nous avons donc 2 partis socialistes qui sont en tête des élections.
            En grande partie parce que nombre d’électeurs de droite se fourvoient en pensant que le RN serait un parti de droite alors qu’il en est l’inverse.RÉPONDRE
            1. Jacques Ady dit :En réalité, tous les partis y compris LR sont socialistes, à des degrés divers. N’essayez pas de nous faire croire que LR est un parti économiquement libéral : à chaque fois que ce parti (appelé RPR puis UMP puis LR) a été au pouvoir ces dernières décennies, il n’a JAMAIS changé significativement de politique économique. La grande majorité des dirigeants de ce parti, s’ils étaient américains par exemple, seraient des Démocrates.
              Le « libéralisme » économique de LR ne l’est qu’à la marge. Je ne vois pas non plus ce parti protester contre la capitalisme de connivence – qui semble-t-il l’arrange bien – , ou contre l’Europe telle qu’elle existe aujourd’hui, à savoir hyper-bureaucratique et antidémocratique à bien des égards.
              La réalité, c’est que nous avons aujourd’hui, en France, le choix entre rouge vif, incarnat et rose foncé, au plan économique.
              Et je ne parle pas de sujets comme l’immigration ou l’islam, ou la délinquance, ou le « réchauffement climatique d’origine anthropique » ou la politique internationale (Israël, les USA, l’Iran etc etc.)…
              La droite dite « républicaine » française a trahi à la fois ses idées et ses électeurs. Qu’elle ne s’étonne pas que les gens aillent chercher ailleurs ! Et ne me faites pas le mauvais procès que je ferais la promotion du RN, parti que je trouve aussi médiocre que les autres.RÉPONDRE
              1. Bruno dit :@Jacques,
                On trouve toujours qu’un parti n’est pas assez proche de ses propres idées.
                Personnellement, je me suis engagé aux LR pour faire valoir les miennes car en restant en dehors on laisse la place à ceux qui ne les partagent pas et on ne peut que se lamenter.
                Cela a conduit au programme Fillon, qui, selon moi était vraiment un programme de droite même si on pouvait ici ou là penser qu’il pouvait être amélioré. C’était en tout cas plus qu’un pas dans la bonne direction: supprimer 500 000 fonctionnaires, supprimer les 35h, créer un choc fiscal, retraite à 65 ans,…
                Je ne suis pas pour la politique du pire et je vote toujours pour le moins socialiste.
                Et entre un Démocrate à l’américaine et un socialiste à la française, je n’hésite pas une seconde à choisir le premier.RÉPONDRE
                1. Grégory9 dit :« (..) je vote toujours pour le moins socialiste » Donc, vous ne vous êtes jamais engagé aux LR puisque vous votez TOUJOURS pour le moins socialiste. Hein Raoul ?!RÉPONDRE
                  1. Bruno dit :Vous préférez sans doute voter pour le plus socialiste ?
                    C’est un choix.
                    Quoi qu’il en soit, tant que des électeurs de droite prendront LR de haut ou, pire, voteront RN, nous en serons effectivement réduits à limiter les dégâts au second tour.
                    Compris, Gaston ?RÉPONDRE

Si les magistrats avaient fait leur travail,
Macron aurait été déclaré inéligible

Si les magistrats avaient fait leur travail, Macron aurait été déclaré inéligible

Suite aux déclarations de la juge Éliane Houlette, évoquant les pressions subies lors de l’élection présidentielle pour inculper le candidat François Fillon, nous avons rencontré Serge Grass, qui nous révèle qu’il a informé le parquet national financier et d’autres structures d’État, sur la situation d’Emmanuel Macron, en 2017, et les nombreuses zones d’ombre qu’elle révèle…

Je n’ai jamais supporté les abus de pouvoir et les injustices

Riposte Laïque : Avant d’évoquer vos fonctions à l’Union civique des contribuables citoyens (UDCC), pourriez-vous vous présenter plus largement à nos lecteurs ?

Serge Grass : Mécanicien automobile de profession, je me suis, depuis ma petite enfance, révolté contre les abus de pouvoir et les injustices. Aujourd’hui, à 75 ans, cette révolte gronde encore en moi. C’est probablement ce qui m’a conduit au militantisme et à engager de nombreux combats et procédures aussi bien contre des pouvoirs de gauche que de droite. Certains de mes « amis » me qualifient « d’anarchiste de droite » ! Élu conseiller régional de Franche-Comté en 1992, j’ai engagé une procédure pour faux en écritures publiques contre la droite qui avait dissimulé une broutille de 350 millions de francs. Comme citoyen j’ai engagé une procédure contre une municipalité de gauche qui a vendu son système d’incinération trois fois aux usagers. Il serait trop long de développer ici tous mes combats. J’ai toujours fait passer l’intérêt collectif avant le mien.PUBLICITÉ

Riposte Laïque : Vous êtes donc le président de l’UDCC. Depuis quand existe cette association, et quel est son objet ?

Serge Grass : J’ai créé cette association fin des années 90 suite aux malversations financières que j’avais constatées comme élu régional et aussi pour pouvoir donner suite à des anomalies financières dans la gestion de la ville de Besançon alors que l’association de consommateurs à laquelle j’appartenais ne le voulait pas pour cause d’amitiés socialisantes. Voir la présentation du dossier sur le site http://u3c.free.fr/

Les déclarations de revenus et de patrimoine de Macron sont très étranges…

Riposte Laïque : Vous avez donc, à partir de 2017, alerté les pouvoirs publics, avec d’autres structures citoyennes, les informant de la situation économique surprenante du candidat Emmanuel Macron. Pouvez-vous nous expliquer les raisons d’une telle démarche ?

Serge Grass : Je suis un militant révolté par les dérives politiques. Les persécutions juridiques de François Fillon ont exacerbé ma révolte alors que j’avais connaissance des déclarations de patrimoine de Macron. J’en ai fait une synthèse que j’ai diffusée sur Internet. C’est ainsi que j‘ai eu en retour des informations complémentaires qui m’ont permis d’étoffer le dossier que j’ai transmis à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, au parquet financier et au parquet général. Ces informations très documentées auraient dû conduire à une enquête approfondie et rendre Macron inéligible si les magistrats avaient fait leur travail. Force est de constater que s’ils ont poursuivi Fillon pour des fautes morales, ils ont refusé de poursuivre Macron pour des fautes pénales.

Patrimoine de M Macron : Une enquête parlementaire s’impose .

« L’affaire Bennalla » a conduit les oppositions à demander la mise en place d’une enquête parlementaire.

Cette enquête est probablement justifiée. Mais il y a un problème autrement plus important qui demanderait

des enquêtes approfondies : Le patrimoine de Monsieur Macron. Ce que l’on apprend dans ses déclarations de revenus et de patrimoine : il a gagné 3 010 996 € de 2010 à 2013 : a/ Des salaires à hauteur de 1 022 583 € /356 095 € de salaires en 2010 (Rothschild) /403 557 € de salaires en 2011 (Rothschild)

100 811 € de rémunération 2012 (présidence de la République)

162 120 € de rémunération 2013 (présidence de la République)

b/ Des « bénéfices industriels et commerciaux » à hauteur de 1 426 831 €

706 310 € de bénéfices industriels et commerciaux en 2011 (Rothschild)

720 521 € de bénéfices industriels et commerciaux en 2012 (Rothschild)

c/ Des revenus de capitaux mobiliers à hauteur de 561 582 €

291 286 € de revenus de capitaux mobiliers en 2011

270 296 € de revenus de capitaux mobiliers en 2012

2. Sa fortune déclarée en 2014, lorsqu’il fut nommé ministre :

a/ Des liquidités à hauteur de 195 097,75 

86 344,84 € pour un contrat d’assurance-vie souscrit le 25/04/2011

53 192,19 € sur son compte courant au Crédit Mutuel, le seul déclaré

52 467,85 € placés dans un PEA

3 092,62 € sur son compte d’associé chez Rothschild

b/ Des investissements à hauteur de + 1 015 330 €

20,92 € pour 1 action Lagardère

74 309,70 € de valeurs en Bourse et placements divers

935 000 € (valeur estimée pour son appartement acquis en juin 2007 au prix de 890 000 €)

6 000 € (valeur estimée pour sa voiture achetée en 2005)

c / Des dettes à hauteur de – 1 054 267,32 €

– 295 689,79 € restant dû sur prêt du Crédit Mutuel pour travaux résidence secondaire

-–558 577,53 € restant dû sur prêt du Crédit Mutuel pour achat résidence secondaire

– 200 000 € restant dû sur un prêt particulier sur dix ans obtenu en 2007 (550 000 €) et

remboursable (55 000 € / an)

Ainsi sa fortune nette totale est de : 156 160,43 €

Comment est-il possible qu’avec un revenu de 3,14 millions d’euros en 4 ans, certes diminué des

impôts, le patrimoine net ne soit que de 156 139€ dont un appartement à Paris financé en totalité

par l’emprunt ?

Lorsqu’il quitte ses fonctions ministérielles, sa nouvelle déclaration du 28 /10/2016 fait état de :

Entre octobre 2014 et octobre 2016 il a a perçu en salaires : 189 844€

Son patrimoine n’est plus que de : 315 795€

Sa dette s’élève à : 252 747€

Son patrimoine net est devenu : 63 048€

Comment avec un revenu de 189 844€ sur 2 ans le patrimoine diminue encore. Et comme ministre il

était logé, chauffé, éclairé, véhiculé et nourri en grande partie !!!

Un détail qui interpelle aussi : Dans sa déclaration de 2014 figure : « Titres ouverts dans les livres

de Rothschild et Cie 185 parts de fonds placement dans les PME 31 936 €. (fonds captif proposé

aux salariés de Rothschild et Cie souscription en mars 2012. (fonds non liquide géré par une

équipe indépendante). »

En 2016 : « 217 parts de fonds de placement dans les PME : 51 338€ »

En 2017 : « fonds de placement dans les PME : 61 516 €. ( pourcentage de participation dans le

capital social : 0,5%) »

Ainsi, pendant qu’il était ministre il a continué à souscrire des parts de fonds de placement

réservés aux salariés de Rothschild et Cie !

Ce que l’on y trouve pas et qui est pourtant très important :

Paris Orléans :

– Le 4 mai 2012 un avis préalable annonce l’assemblée générale d’actionnaire de Paris Orléans

prévue le 8 juin 2012

http://www.journal-officiel.gouv.fr/publications/balo/html/2012/0504/201205041202086.htm Dans

l’ordre du jour, la 58 eme résolution fait apparaître un apport de 20 actions, d’une valeur unitaire de

18 609,36€ de la financière Rabelai, par Monsieur Macron.

– Le 23 mai dans l’avis de convocation à cette même assemblée générale le nom de Monsieur

Macron a disparu.

Nous constatons que Messieurs Heuze (57 eme résolution) et Monsieur Vayid (58 eme résolution)

voient leur apport passer de 20 à 30 actions.

Ce transfert laisse à penser que ces augmentations représentent les parts de Monsieur Macron. Ces

deux personnes ne sont pas des inconnus pour Monsieur Macron : en 2010 ils ont été cooptés

comme associés tous les trois le même jour par la banque Rothschild !

Rothschild et Cie :

L’annonce légale N° 11 829 467 nous apprend : ICI 

* Le 15 mai 2012 Monsieur Macron a démissionné de son mandat de gérant et d’associé et a cédé

sa part de Rothschild et Cie, société en commandite simple au capital de 1 600 000€ composée de

100 000 parts sociales, au profit de la société Rothschild et Cie. Banque.

* Le 22 mai 2012 une assemblée générale extraordinaire Rothschild & Cie Banque a procédé :

« – A la nomination de RCI gestion, société par actions simplifiée au capital de 1000€ , siège social

3 rue de Messine, en qualité de nouvelle gérante statutaire en remplacement de Monsieur David de

Rothschild qui continuera d’exercer les fonctions de gérant statutaire, » (aujourd’hui radiée) :

« – A la nomination de RCI Partenaires, société par actions simplifiée en formation au capital de 18

€, siège social 3 rue de messine, en qualité de nouvelle gérante agréé. »

« – Agréé RCI gestion et RCI partenaires en qualité de nouvelles associés commandités et autorisé

la cession à chacune d’entre elles par Rothschild et Cie Banque, associée commandité, d’une part

de Rothschild et Cie. Les statuts ont été modifiés en conséquence. »

La cession de sa part d’associé gérant dans la société Rothschild a eu lieu lorsqu’il a été nommé

conseiller du Président de la République. Elle a été transformée en deux parts, l’une d’associé et

l’autre de gérant confiées à des structures anonymes. « RCI partenaires » laisse à penser qu’il est

toujours indirectement un associé de la banque Rothschild et perçoit de façon discrètes des

dividendes dans le paradis financier bancaire, ce qui est par excellence un conflit d’intérêts !!! Il

faut rappeler que ces dividendes s’élevaient à 291 286 € en 2011 et 270 296 € en 2012. Quant à

« RCI gestion », qui a été radiée depuis, a t’elle été mise à disposition d’un « responsable en fusions

et acquisitions » moyennant un intéressement ? Les bénéfices industriels et commerciaux de cette

activité rapportaient 706 310 € en 2011 et 720 521 € en 2012.

Les incohérences de ses déclarations laissent à penser qu’une partie très importante de sa fortune

n’a pas été déclarée à la HATVP. Ces placements ne sont pas forcément illicites, mais pour une

transparence bon aloi ils auraient dû être présentés dans ses déclarations. Leurs absences auraient dû

conduire la haute autorité à engager des enquêtes dans le cadre de sa mission qui est de : « s’assurer

de la cohérence des éléments déclarés ; rechercher des omissions importantes ou variations

inexpliquées du patrimoine ; »

Par ailleurs « Le code pénal punit d’une peine de trois ans d’emprisonnement et de 45 000€

d’amende le fait d’omettre de déclarer une partie substantielle de son patrimoine ou de fournir une

évaluation mensongère de son patrimoine…

Peuvent être prononcées à titre complémentaire de la première de ces peines l’interdiction des

droits civiques… »

Conclusion ; L’attention de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique, le Parquet

financier et le Parquet général ont été informés en temps utile de ces « anomalies » sans qu’aucune

suite ne soit donnée. Une enquête parlementaire paraît indispensable, y compris au sein de la

Banque Rothschild, pour mettre en lumière la situation.

Fait à Nancray le 29 juillet 2018.

Riposte Laïque : Que répondez-vous à ceux qui ont pu vous accuser d’une démarche politicienne, voire partisane, hostile à Emmanuel Macron ?

Serge Grass : Mes combats passés m’ont conduit à engager des procédures contre la ville socialiste de Besançon, la majorité régionale UDF/RPR du conseil régional, l’État français dans le cadre de la vache folle, mon administration  l’Équipement du Doubs) etc… J’ai 75 ans et n’ai aucune ambition politique. Je ne suis membre d’aucun parti. Chacun sait que lorsqu’un politicien est pris « la main dans le sac », sa défense consiste à dénigrer ses accusateurs. C’est mon attachement aux principes de la démocratie, à la notion du devoir accompli qui ont motivé et alimenté ma combativité. J’ai consacré deux mois à temps complet à cette affaire alors que j’aurais pu vivre en retraité paisible.

Riposte Laïque : Avez-vous eu des retours, suite à vos différents courriers ?

Serge Grass : Le HATVP et le parquet national ont répondu de façon dilatoire, Éliane Houlette n’a pas répondu.

Les seuls retours que j‘ai eus ont été de la part de citoyens qui m’incitaient à poursuivre. Certains m’ont communiqué des informations précieuses auxquelles je n’aurais jamais eu accès.

Riposte Laïque : Les déclarations de la présidente, aujourd’hui en retraite, du parquet national financier, informant qu’elle avait subi des pressions pour instruire au plus vite l’affaire à charge contre le candidat Fillon, vous étonnent-elles ? Et pourquoi cette volte-face, alors qu’elle avait juré, en 2017, n’avoir subi aucune pression ?

Serge Grass : Je ne peux que supputer. Mentir devant la représentation nationale est une faute pénale, c’est risqué ! Il est aussi possible qu’elle dispose d’informations que la vérité pourrait sortir, dans cette hypothèse c’est de la précaution. La socialiste est peut-être mécontente de la politique de Macron. Ce peut être aussi un règlement de comptes entre « amis », et pourquoi pas une démarche de rédemption, il faut aussi rêver !

Macron qui saisit le Conseil supérieur de la magistrature, c’est une galéjade !

Riposte Laïque : Le président de la République a décidé de saisir le Conseil supérieur de la magistrature. Que pensez-vous de cette réaction ?

Serge Grass : C’est une galéjade. Il est fort probable que ce Conseil est composé de personnes qui ont été choisies pour leur servilité et qui ont déjà reçu les consignes sur la rédaction de leur avis. L’objectif est de faire donner un certificat de bonne conscience par une institution que les médias présenteront comme impartiale. Comme il y a le feu au lac, il faut essayer d’éteindre l’incendie.

Une partie très importante de la fortune de Macron n’a pas été déclarée à la HATVP

Riposte Laïque : Certains osent parler, évoquant la victoire d’Emmanuel Macron en 2017, du fruit d’un putsch médiatico-judiciaire, orchestré par les proches du nouveau président de la République. Iriez-vous jusque-là ?

Serge Grass : Je vais jusque-là et même au-delà. Le dossier que j’ai réalisé lors de la campagne a été envoyé à tous les médias, tous les groupes politiques sans que personne ne s’en saisisse. J’ai été surpris que ni l’entourage de Fillon, ni le Front national ni la bande à Mélenchon ne réagissent !!

Les éléments de ce dossier sont tous authentiques. Ils démontrent sans équivoque qu’une partie très importante de la fortune de Macron n’a pas été déclarée à la HATVP. Ses placements ne sont pas forcément illicites, mais pour une transparence de bon aloi, ils auraient dû être présentés dans ses déclarations. Leur absence aurait dû conduire la Haute autorité à engager des enquêtes dans le cadre de sa mission qui est de : « s’assurer de la cohérence des éléments déclarés ; rechercher des omissions importantes ou variations inexpliquées du patrimoine ; »

Je rappelle que « Le Code pénal punit d’une peine de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende le fait d’omettre de déclarer une partie substantielle de son patrimoine ou de fournir une évaluation mensongère de son patrimoine…

Peuvent être prononcées à titre complémentaire de la première de ces peines l’interdiction des droits civiques…     

Il faudrait refaire ces élections, mais sans l’intervention du peuple, je n’y crois pas

Riposte Laïque : Considérez-vous que les informations que vous avez portées à la connaissance du parquet national financier, et les révélations du juge Éliane Houlette justifient d’annuler la présidentielle de 2017 au plus vite ?

Serge Grass : Ce serait le bon sens, mais je doute que ce soit réalisable sans un blocage du pays par le peuple. Macron est une marionnette qui ment en souriant. Ceux qui l’ont placé ont utilisé sa mégalomanie pour faire aboutir leur projet de destruction de la France pour leur profit tant financier que politique. L’actualité me fait penser que ces manipulateurs s’inquiètent de voir les peuples commencer à se rebeller tant dans les urnes que dans la rue, alors que leur projet de gouvernance dictatoriale mondiale n’est pas achevé.

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Serge Grass : Pour éviter que de telles dérives ne se reproduisent, il faut que les citoyens soient formés pour qu’ils puissent contrôler le pouvoir politique. Pour que ce contrôle démocratique puisse avoir lieu, il faut que nos concitoyens apprennent à faire la distinction entre l’électeur, qui peut être partisan, et le citoyen qui doit être intransigeant. Il faut aussi que l’école de la République ne se contente plus de faire de « l’éducation civique » qui a pour objet  de former à la soumission sociale par l’apprentissage du respect des hiérarchies en place. Il faut qu’elle forme les futurs citoyens pour qu’ils soient à même de contrôler les délégations confiées aux élus et aux fonctionnaires.

Voir le site http://u3c.free.fr/

Macron, jeune prostitué des Rothschild, est un franc-maçon de haut niveau

Emmanuel Macron veut reconstruire Notre-Dame et la consacrer à nouveau comme temple du Nouvel Ordre Mondial. Est-ce pour cela qu’il dit qu’il faudra cinq ans pour réparer? Il est le protégé du juif sataniste Jacques Attali. 
Dans une interview accordée à la radio italienne Colors Radio, Gioele Magaldi révèle le caractère maçonnique du président de la République française, Emmanuel Macron: 
Emmanuel Macron est dans la continuité parfaite de [François] Hollande … Déjà banquier chez Rothschild, il était consultant et ministre du même Hollande. Il est le chouchou du franc-maçon Jacques Attali … Macron se vante lui-même de sa composition maçonnique dans la Ur-loge “super-lodge” “Green Brotherhood” où la Hollande l’a amené, et dans la super-loge “Atlantis Aletheia“.

macroni.jpg
Emmanuel(le) actif ou passif ?
Son petit ami prostitué est en tôle. 
Emmanuel(le) va-t-il(elle) l’y suivre  ?

Son mentor est Jacques Attali, franc-maçon et figure majeure qui a contribué à la rédaction du programme du NOM (Nouvel Ordre Mondial, en anglais NWO) et de l’Europe technocratique et oligarchique … une opération cosmétique qui a conduit Macron à l’Elysée. “Le journaliste franc-maçon juif, Serge Moati,révèle également l’adhésion maçonnique d’Emmanuel Macron:” Macron est devenu président en marchant vers la lumière (c’est-à-dire Lucifer) et Macron était devant la pyramide du Louvre – un rite initiatique, indispensable.

“”Georges Clemenceau – Premier ministre de la France et franc-maçon (1906-1909 & 1917-1920).”Depuis la Révolution, nous nous révoltons contre l’autorité divine et humaine. Rien ne sera fait dans ce pays tant que nous n’aurons pas changé l’état d’esprit qui a introduit l’autorité catholique.”Vous pouvez voir Macron “marcher vers la lumière” lors de son inauguration, dès le début de cette vidéo.

À 4.07 – vous pouvez voir qu’il parle près de la pyramide. À 9h16, sa tête est directement au-dessous de «l’œil qui voit tout».En planifiant à l’avance (les membres de Skull et Bones règlent toujours leurs horloges avec 5 minutes d’avance), je pense qu’ils ont bousillé Notre Dame maintenant, avant d’imposer leur NWO. Ensuite, lors de la reconstruction, Notre Dame pourrait être convertie en temple maçonnique ou en temple de l’Antéchrist, au moment de l’imposition d’une religion du Monde Unique. Ainsi, Macron déclare: “Elle sera reconstruite” d’une manière compatible avec notre nation moderne diversifiée “

atal-satanat.jpg

JACQUES ATTALIDans son livre “Amours” (2007), Attali fait savoir au monde entier. “Un jour, le sentiment d’amour peut devenir si intense qu’il implique plusieurs personnes à la fois […] : le polyamour, dans lequel tout le monde peut avoir plusieurs partenaires sexuels différents; la polyfamille, dans laquelle chaque membre appartient à plusieurs familles,  le Polyvrai, dans lequel tout le monde est fidèle à tous les membres d’un groupe de sexualité multiple […]. Il y aura un enfant d’une génération antérieure de la même famille dans l’utérus, ou de n’importe quel donneur, et les enfants de deux couples de lesbiennes issus du même donneur de sperme pourront se marier et fonder une famille qui ne connaît que des grands-mères mais pas de grands-pères […], les enfants naîtront dans un ventre externe, d’origine animale ou artificielle, avec des avantages pour tous: pour les hommes, car ils ne sont plus obligés de confier la naissance de leurs descendants aux représentants du sexe opposé; pour les femmes, car elles se soulagent le fardeau de la grossesse et de l’accouchement. ” “Il y aura un désir de se reproduire, et chacun peut se rassembler en clonant sa propre conscience, tandis que les parents peuvent réaliser leur désir de donner vie au clone de la personne de leur choix. À un moment donné, vous pouvez même devenir différent de ce que vous êtes, et pour vivre n’importe quelle forme de sexualité, les êtres humains s’efforceront de passer d’un sexe à l’autre. “Dans son livre “L’Avenir de la vie” (1981), cet homme alors âgé de 38 ans avait déclaré au début de l’ère de Mitterrand qu’il n’était pas souhaitable que les gens vivent trop longtemps; “Si quelqu’un dépasse les 60/65 ans, il vit plus longtemps qu’il ne produit et donc pour la société, cela coûte cher … Du point de vue de la société, il est préférable que la machine humaine soit brutalement bloquée plutôt que progressivement démantelée. Cela devient évident quand on pense que les deux tiers des dépenses de santé sont concentrées sur les derniers mois de la vie. ” Il existe toutefois une exception notable à ce principe, dans la mesure où Attali a 75 ans. Aussi, l’abolition des fêtes chrétiennes – “fête de la liberté” au lieu de Pâques “Quelques mois après l’élection de Hollande, ce dernier demanda l’abolition des fêtes chrétiennes restantes. Vous devriez avoir un nom” laïc “. Pour Noël, Attali a proposé, en janvier 2013, de renommer le «Festival des enfants», tandis que Pâques devrait être le «Festival de la liberté». Cependant, si elles sont conservées, ces vacances d’origine chrétienne devraient avoir d’autres affiliations religieuses, telles que l’anniversaire du Yom Kippour ou du Dalaï Lama. “CONCLUSION Lors du dîner organisé par le Conseil représentant les institutions juives de France (CRIF) cette année, son président, Francis Kalifat, rend cette déclaration limpide par la façon dont il tient Macron comme son Raggedy Ann personnelle.Et Macron a raison sur le message; “Le président promet d’interdire les groupes racistes et de reconnaître l’antisionisme comme une forme d’antisémitisme“.https://www.timesofisrael.com/anti-semitism-worst-since-wwii-macron-tells-french-jewish-group/Par conséquent; selon les Protocoles des sages de Sion – Protocole 11Dans un avenir prochain, nous instituerons la responsabilité des présidents; alors, nous n’aurons plus à nous gêner pour appliquer notre plan; les présidents en auront toute la responsabilité. Le fait de cette responsabilité va éclaircir les rangs des assoiffés du pouvoir, et ainsi naîtront la confusion et la désorganisation du pays qui ne pourra pas trouver de président. C’est alors que nous entrerons de plain-pied dans les rangs du gouvernement. 
Mais, auparavant, nous machinerons l’élection de présidents ayant dans leur vie un Panama quelconque. Avec ces tares dans leur passé, ils seront de fidèles exécuteurs de nos ordres, redoutant la révélation des dites tares et intéressés à conserver les avantages et les privilèges du poste de président. La Chambre des députés aura à élire, à protéger et à défendre les présidents, mais nous la priverons du droit de proposer des lois et de les modifier, car ce droit sera la prérogative du président responsable, dont le pouvoir deviendra, bien entendu, la cible de toutes les attaques ; mais nous lui accorderons, pour se défendre, le droit d’en appeler directement à la décision du peuple, c’est-à-dire d’avoir recours à un plébiscite, sans passer par l’intermédiaire de ses représentants, car le peuple, c’est-à-dire la majorité de la foule, est notre serviteur aveugle. Nous accorderons au président le droit de proclamer la loi martiale ; nous motiverons ce droit par le fait que le président, en tant que chef de toutes les armées du pays, en peut disposer pour défendre la constitution républicaine, dont la protection lui incombe, puisqu’il en est le représentant responsable. 
II est évident que sous un pareil régime, la clef du saint des saints sera entre nos mains ; sauf nous-mêmes, personne ne pourra diriger le pouvoir législatif. “


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour créer une communauté solidaire,

Pour créer une communauté solidaire,

laisse-moi ton e-mail

Vous êtes bien abonné !