SIDA

L’escroquerie du sida représente 500 milliards
rien que pour Tony Fauci le gourou de la Sylicon Valley !

Le SIDA ! escroquerie du siècle qui a rapporté des milliards aux labos pharmaceutiques et à leurs actionnaires et qui n’a jamais existé !

En me remémorant ceux que j’ai connus et qui en sont morts, je réalise qu’ils étaient tous des toxicos principalement à l’héroïne ! Ainsi que le popers et autres saloperies. Un truc spécifique aux homos.

Sans compter le fait qu’il y a des tas de raisons d’apparaître positif à un test au VIH sans pour autant être malade !

Des prétendus malades l’ont réalisé il y a un bail, mais tous ceux qui ont tenté de donner l’alerte, qu’ils soient patients ou médecins ont été censurés et ça continue aujourd’hui !

L’AZT par exemple, un médoc au départ conçu pour les maladies cardiaques et qui tuait plus qu’il soignait fut utilisé pour écouler les stocks énormes devenus inutilisables !

Les labos se sont dit “on va les refourguer aux VIH positifs” et se sont fait des milliards payés avec nos impôts ! La fausse moralité insistant sur le fait que de punir des homosexuels c’est moins grave que de tuer des hétérosexuels. Les PD étant produit par la nature, non pour se reproduire mais pour venir au secours de la famille ?

Mais quand donc le peuple va réaliser à quel point ces gens sont capables d’absolument TOUT !!! Quand ? quand ils seront tous en train de crever ? quand ils seront enfermés dans des camps ?

Est-ce que l’on pourrait faire la blague aujourd’hui de Coluche… les PD ça se reproduit car il y en a de plus en plus ! Que mes sœurs PD acceptent d’en rire car elles n peuvent nier qu’elles agacent dans une société ou le centre névralgique c’est la famille !

Ce qui me fait penser à un hors sujet… quand on produit autant de merde qui empoisonne les gens avec un record d’obèses morbides dus à la malbouffe et que l’école sabotée par la religion fournit autant de crétins alors que les emplois utiles diminuent drastiquement remplacés par Google, l’i. e. et les robots est-il raisonnable d’avoir sept milliards de consommateurs incapables de subvenir leurs besoins ? Est-il normal de reproduire l’exact positionnement qui provoque des guerres seules utiles à supprimer des millions d’individus ? Est-ce que le plan de la mafia Bill Gates qui ressemble à de la SF ne serait-il pas indispensable pour en revenir à une population de seulement un milliard d’individus ! Seul le plan des juifs du Nouvel Ordre Mondial est fiable, car les autres, les moutons, nous les gentils nous ne voulons pas mourir. Nous tenons à notre vie de merde… accrochée au rocher comme des moules en sursis de se retrouver sur la table de Chez Léon avec une portion de frites !


https://youtu.be/-1iM6BIy8Yw

Les ordures sont ceux qui exploitent la peur du sida… ce sont des malades mentaux qui ont détruit les rapports amoureux ! Maintenant on a le chantage du coronavirus… bande d’enculés ! Le monde médical est pourri ! Il tue avec ses produits chimiques qui sont du perlimpinpin… avec des effets secondaires toxiques… voir comme Rockefeller est devenu milliardaire en créant des labos pharmaceutiques… Ce pourri brode sur un phénomène qu’il ne maitrise pas en racontant n’importe quoi de façon démagogique… encore une ordure des lobby des labos !

C’est en lisant le journal que l’on attrape le SIDA 
Coluche 

Le VIH n’est pas la cause du Sida… Le Sida n’est pas sexuellement transmissible… Les médicaments antirétroviraux provoquent des maladies symptomatiques du sida… Tels sont les arguments du Dr. Peter Duesberg, un des plus prestigieux microbiologistes du monde, membre de la National Academy of Science des États-Unis, pionnier de la virologie et de la rétrovirologie. Si le VIH est la cause du SIDA, pourquoi des milliers de victimes du SIDA n’ont-elles jamais été infectées par le VIH ? Le courant scientifique dominant a éludé cela. Pourquoi des centaines de milliers de personnes ayant été, depuis de nombreuses années, infectées par le VIH, sont-elles demeurées en parfaite santé ? Pourquoi Luc Montagnier, le découvreur du virus VIH, affirme-t-il désormais que ce virus ne peut être la seule cause du SIDA ? Pourquoi n’a-t-on encore pu mettre au point aucun vaccin, après plus de 40 années de recherches, alors que Jenner avait produit le premier vaccin antiviral contre la variole au départ d’une vache atteinte de la vaccine. Peter Duesberg soutient que le SIDA est une épidémie de nature toxique (chimique) et non virale. Il ne peut être traité par un vaccin et se trouve en corrélation avec une consommation de drogue et/ou de médicaments antiviraux, ou encore avec les conséquences biochimiques de la pauvreté et de la malnutrition. Peter Duesberg est professeur de biologie moléculaire et cellulaire de l’Université de Californie à Berkeley, pionnier en matière de recherche sur les rétrovirus, premier scientifique à avoir isolé un gène du cancer et récipiendaire de l’ «Outstanding Investigator Grant» du «National Institutes of Health».

Le sida est un scandale médical totalement emblématique de notre époque, tant par le tapage médiatique dont ce syndrome est l’objet que par les conséquences dramatiques de la mauvaise interprétation des phénomènes de déficience immunitaire. Parmi les milliers de chercheurs qui travaillent sans relâche sur ce virus, aucun n’est jamais parvenu à l’isoler! Et pendant ce temps, les autorités continuent de matraquer l’opinion publique avec des statistiques alarmistes. Pire, des escrocs font appel à la générosité des gogos pour dilapider des milliards !

Tony Fauci est corrompu jusqu’à la moelle !
Par Kevin Barrett

VT s’est penché sur le cas de Ken McCarthy et a trouvé deux problèmes, le premier étant bien sûr que tout ce qu’il déclare dans cette interview s’est déjà produit et le second, que McCarthy semble s’être “créé lui-même” autour d’un Wikipédia très étrange (lisez-le vous-même pour voir à quel point il est “étrange” -KB) qui semble être une publicité.

Mais là encore, si vous êtes dans la publicité, vous n’avez pas besoin d’être réel et il semble qu’un seul mot que vous dites ne le soit pas non plus. -Gordon Duff, dont le parcours est beaucoup plus “réel” et “transparent” que celui de Ken McCarthy (Kevin étant sarcastique)

Ecoutez l’interview complète ICI

Anthony Fauci est-il l’un des individus les plus corrompus institutionnellement de notre époque ? C’est ce que dit Ken McCarthy, l’invité d’aujourd’hui de Truth Jihad Radio.

Ken McCarthy, un des premiers pionniers de la commercialisation de l’Internet qui se spécialise dans l’observation de ce qui est caché à la vue de tous. Il suit ce qu’il appelle le CoVid Con et d’autres atrocités sur Brasscheck.com/video

Extraits de l’interview :

“Les deux grands experts de Tony Fauci sont malheureusement décédés. L’un d’entre eux, le prix Nobel Kary Mullis, pouvait se consacrer à la science. Et il était très franc au sujet de Fauchi en tant que scientifique frauduleux. Et puis il y avait un grand journaliste militant pour les droits des homosexuels, Terry Michael, qui pouvait vraiment s’intéresser aux rouages des différents métiers de Tony. Malheureusement, ils sont décédés. Je suis donc sur les épaules des géants. Mais je ne fais que lire le journal.

“L’un des emplois de Tony Fauci est celui des armes biologiques. Il a toute une division dans sa petite unité au NIH qui s’appelle la biodéfense. Un bel euphémisme ! Et quand nous avons eu l’attaque potentielle de la variole – autour du 11 septembre, on craignait que les méchants nous frappent avec la variole – il a été chargé de trouver un vaccin contre la variole et de le déployer.

” C’est donc un homme de guerre biologique. C’est l’une des raisons pour lesquelles il a été protégé pendant si longtemps.

“Venons-en à la simple vanille dont je suis surpris que les médias ne parlent pas quand il s’agit de Tony Fauci. Le premier n’est peut-être pas un grand secret parce qu’il revient souvent, mais il mérite d’être médité. Et c’est que ce type a eu le même poste fédéral pendant trente-six ans. Cette année, cela fera 37 ans qu’il occupe le même poste dans la bureaucratie fédérale. C’est inhabituel. Cela signifie que vous avez dû survivre à de nombreux présidents différents, à de nombreux partis différents, à de nombreux régimes différents, à de nombreux changements sociaux différents. Et pourtant, il est toujours là. Maintenant, je ne connais qu’un seul autre type qui ait réussi cela dans l’histoire américaine : J. Edgar Hoover.

“Nous parlons d’un état profond. Fauci survit parce qu’il fait ce que l’État profond veut qu’il fasse. C’est aussi un excellent politicien. Et c’est très important. Il a un diplôme de docteur en médecine. Mais l’idée qu’il soit médecin est une blague. L’idée qu’il est un scientifique est une blague. Et j’aimerais que Kary Mullis ne soit pas décédé l’été dernier parce qu’il pourrait vraiment parler à ce sujet. Fauci n’est pas un scientifique. Ce qu’il est, c’est juste un bureaucrate de classe mondiale. Et c’est pourquoi il a survécu pendant 36 ans. Cela et le fait qu’il fasse ce que les gens de l’État profond voudraient qu’il fasse.

“Maintenant, voici une petite question triviale. Et vous penseriez que dans notre culture de fous d’argent, cela serait sorti. Il y a deux millions de personnes qui reçoivent un salaire du gouvernement fédéral en tant qu’employés. À votre avis, qui est le troisième employé le mieux payé de toute la bureaucratie fédérale ? C’est Tony Fauci. Maintenant, comment enterrer cela ? C’est juste un fait dont on pourrait penser que quelqu’un sortirait. Sur deux millions de personnes, il n’est pas dans les 1% les mieux payés. (Il est dans les 0,00015 % !)

“Il a aussi un autre petit rôle secondaire, qui est qu’il est autorisé et reçoit assez fréquemment des honoraires pour parler, pour faire des apparitions. Il reçoit toutes sortes de récompenses. Et tout cela revient à, vous savez, Tony Fauci, sa banque de poche branchée. Aucune loi ne l’empêche de recevoir des honoraires, même si le groupe qui lui donne de l’argent est un groupe financé par lui. Ainsi, par exemple, le centre médical d’Albany lui a donné un demi-million de dollars pour “l’innovation scientifique”. Maintenant, il se trouve que l’Albany Medical Center vit grâce aux subventions du NIH.

“En voici un autre qui est très important, c’est le sida. Et nous pourrions faire plusieurs émissions sur le sida, mais nous nous en tiendrons aux simples faits. Plus d’un demi-billion, plus de cinq cents milliards de dollars, ont été consacrés à la recherche sur le sida depuis 1981. C’est une somme dérisoire par rapport à toutes les autres maladies par habitant. C’est loin d’être suffisant. Et le type qui a contrôlé cela – et c’est peut-être la raison pour laquelle il a gardé le travail et n’a pas essayé autre chose – est en quelque sorte Tony Fauci. Et cela lui donne un pouvoir énorme. Dans le monde de la recherche médicale et de la recherche scientifique, ce n’est pas comme si vous aviez un nombre infini de marchés potentiels. Il n’y a que quelques sources d’argent. L’une d’entre elles est le VIH. C’est une source extrêmement importante. Et c’est de là que vient le pouvoir personnel de Tony Fauci, qui est extrême. Donc, si vous êtes un chercheur médical ou un bio-chercheur et que vous voulez faire carrière, que vous voulez mettre de la nourriture sur votre table pendant 40 ans d’affilée, vous feriez mieux de ne pas mettre cet homme en colère, ou d’écrire ou de parler ou de publier quelque chose qui ne fait pas partie de son programme, ou votre carrière est terminée.

“Le grand virologiste estimé Peter Duesberg de l’université de Berkeley, qui est l’un des grands scientifiques de notre époque, a été littéralement chassé (de sa carrière). Il a eu son mandat. Il était très estimé dans le monde entier. Mais il avait toujours besoin de financement et Fauci s’est assuré que Duisburg n’obtienne aucun financement dès que Duesberg a remis en question la formule du sida causé par le VIH.

“Fondamentalement, quiconque veut faire carrière sait – c’est très clair – qu’on ne croise pas Tony Fauci ou qu’on n’a plus de carrière. Voilà donc tous les chercheurs scientifiques et médicaux aux États-Unis et dans le monde. Les universités, c’est la même chose. Elles sont entièrement dépendantes des subventions pour la recherche. Ils ne seront donc pas heureux si un de leurs professeurs se lève et commence à remettre en question la science de tout ce que dit Tony Fauci. Il a donc toutes les universités dans sa poche.

“Et puis si vous êtes un aspirant bureaucrate et que vous voulez devenir commissaire à la santé d’un État – ce qui, soit dit en passant, est l’un des emplois les mieux rémunérés du gouvernement d’un État. Il est très, très courant que le commissaire à la santé d’un État reçoive trois cent mille dollars ou plus par an. Et il est intéressant de noter que beaucoup de ces personnes n’ont pas de diplôme en santé publique. Le type qui dirige la santé publique de New York en ce moment est membre du Conseil des relations étrangères. Mais il n’a absolument aucune formation en épidémiologie, et pourtant c’est lui qui prend toutes les décisions pour l’État de New York. Et ces décisions qu’il prend sont assez catastrophiques. Donc si vous voulez un emploi comme celui-là sans avoir les qualifications requises, il est bon que Tony Fauci se porte garant pour vous.

“Donc, en parlant de l’État de New York et des Cuomos, c’est quelque chose qui est venu et parti très vite. Mais Chris Cuomo avait apparemment le COVID. Et il y avait un petit truc sur CNN et il est apparu puis a disparu très vite. Mais je l’ai enregistré. C’était Chris Cuomo qui louait et remerciait Fauci de l’avoir appelé personnellement tous les jours de la semaine. Pensez-y. Nous avons un présentateur de nouvelles sur CNN qui reçoit des appels personnels de Tony Fauci. Qui est son frère ? Andrew Cuomo.

“Une des choses que Fauci a dites, heureusement sur cassette, c’est : “Je vous connais depuis que vous êtes enfants.” Et c’est vrai. Mario Cuomo et Tony Fauci se connaissent très bien. Nous avons parlé de chercheurs qui aiment l’argent de Tony Fauci. Les fonctionnaires aiment l’argent du sida. Il y en a beaucoup. Il est distribué très généreusement. Et l’État de New York en a reçu un tas. Et je suis sûr qu’il en reçoit encore beaucoup.

“Parlons de Tony Fauci, le fantastique propagandiste. Tony Fauci en donnerait pour son argent au Dr Goebbels. Eh bien, Tony Fauci a accompli quelque chose de pas trop différent. Donc, une chose qu’un journaliste d’investigation pourrait faire, s’il se mettait le beignet dans la bouche et s’il faisait vraiment du travail – et aucun d’entre eux ne le fait – c’est simplement de regarder la taille énorme de la bureaucratie qu’est Tony Fauci, son domaine personnel. Il dirige huit divisions distinctes. L’une d’entre elles, bien sûr, est la biodéfense, que j’ai déjà mentionnée. Voilà où cela devient important. Chacune de ces divisions a son propre directeur de la communication. Et le bureau du directeur, qui est Tony Fauci, a un directeur de la communication et un directeur adjoint. Cela fait donc dix, comptez-les, dix gars à plein temps dont le seul travail est de faire connaître la ligne de parti de Tony Fauci.

“Et ce ne sont que les directeurs. Je ne sais pas combien il y a d’employés. C’est caché. Vous savez, ce n’est pas facile à trouver. Mais les directeurs qu’ils divulguent. Mais disons qu’il s’agit juste de 10 personnes, 40 heures par semaine. Cela signifie qu’il a quatre cents heures par semaine, 52 semaines par an pour raconter l’histoire de Tony Fauci.

“Qui est de l’autre côté de ça ? Qui s’oppose à l’histoire de Tony Fauci ?” (Kevin Barrett : “Truth Jihad Radio !”) “Bien. C’est incroyable. Nous avons donc 400 heures par semaine de gars dont tout le pain et le beurre est de promouvoir et de défendre ce type. Et puis nous, les irréguliers, nous nous battons contre une guérilla. Vous savez qui va gagner ? Maintenant, c’est encore pire parce qu’il fait ça depuis 36 ans. Donc il a un Rolodex. Donc si vous ou moi décrochons le téléphone et voulons parler à Chris Cuomo ou à n’importe qui dans les médias, ils ne vont même pas décrocher, et encore moins nous rappeler. Tout le monde va rappeler Tony. Donc non seulement il a les effectifs nécessaires pour faire de la propagande sans arrêt, mais il a aussi, vous savez, un épais Rolodex de personnes qui sont prêtes, désireuses et capables de lui parler dans le monde du journalisme.

“Vous avez de temps en temps un rédacteur scientifique et médical qui va se dresser contre Fauci. Croyez-le ou non, l’ancien journaliste du Times of London, à l’époque où le sida était en plein essor, a fait des recherches sur toute l’histoire du sida, l’a trouvée suspecte sur le plan scientifique et a commencé à en parler. Il n’a plus d’emploi.

“Donc Fauci a beaucoup de contrôle sur qui va être le correspondant médical et scientifique de divers journaux et magazines. Mais c’est encore pire que cela car 95% des personnes qui font des reportages sur l’histoire de COVID sont des diplômés en arts libéraux. Ils ont étudié la littérature russe ou la composition anglaise ou autre. Ils n’ont absolument aucune formation scientifique, ce qui signifie qu’ils sont très faciles à enneiger.

“J’étais dans le programme de neuroscience de l’université de Princeton à la fin des années 70 avant qu’il ne soit coopté par l’industrie pharmaceutique. Et je n’ai pas obtenu mon diplôme dans ce domaine après tout. Mais j’étais dans le programme. Je ne suis pas un super scientifique, mais je m’y connais en chimie et en biologie, en anatomie et en physiologie. Et je ne me laisse pas facilement berner. Cependant, la plupart des gens qui écrivent ces histoires sont très faciles à raconter, et c’est un problème très sérieux.

“Maintenant, l’autre problème lié à cela est un problème d’infrastructure. Si vous allumez le journal télévisé du soir, vous allez voir que 50 à 70 % des publicités sont des produits pharmaceutiques. Plusieurs programmes d’information du réseau sont en fait estampillés et souscrits par des sociétés pharmaceutiques. Il n’est donc pas nécessaire d’être un théoricien de la conspiration pour se rendre compte que si quelqu’un se présente chaque semaine à la porte d’un journal télévisé avec une brouette remplie d’argent de façon constante…

Au fait, vous savez, certaines industries font de la publicité à chaud et à froid. Ils vont faire beaucoup de publicité à Noël, mais pas beaucoup en août. Mais les pharmaciens se présentent chaque semaine. Et je suppose qu’ils ne négocient pas trop durement sur la carte des tarifs. Ils paient probablement le plein tarif. Alors les gens pensent : “Oh, eh bien, vous savez, ils essaient de nous faire acheter ces médicaments. Ils essaient de nous pousser à pousser nos médecins à prescrire ces différents médicaments. Et je suis sûr que cela en fait partie. Géraldine ; Le postulat part d’une vague douleur, ou gêne musculaire ou autre pour vous proposer le produit chimique adéquat ! Quel miracle et aucune différence avec un médecin qui rempli des ordonnances !

“Mais une autre partie importante est… vous vous souvenez de Archer Daniels Midland ?” (Kevin Barrett : “Comment avons-nous pu oublier ? Leur nom est répété tout le temps sur PBS et des endroits comme ça.”) “Ouais. Et pourquoi ? C’est un paiement pour s’assurer que nous ne regardons jamais le sirop de maïs et le fait que c’est à peine du maïs et à peine du sirop. C’est en fait une boisson toxique qui pétille pour contrôler la science par le négatif.

La science médicale est vraiment fascinante. Ils sont bons pour inventer des maladies. Vous avez probablement entendu parler du syndrome des jambes sans repos, qui a un remède pharmaceutique, vous serez heureux de l’apprendre. Nous ne nous lancerons pas dans le truc du sida. Mais il y a des gens qui ont un effondrement catastrophique de leur système immunitaire. Il n’y a aucun doute là-dessus. C’est une chose horrible qui s’est produite. Mais le sida tel que nous le connaissons à travers le prisme des médias est une situation fabriquée. Et c’est la base politique et la pompe à argent de Tony Fauci. Un demi-billion de dollars pour la recherche. Et il est intéressant de noter – et nous avons la vidéo de ce film, vous pouvez la regarder – qu’en 1984, lorsqu’il a obtenu son poste au sein de l’administration Reagan avec l’aide de George Bush, Fauci a promis un vaccin contre le sida, en 1984 ! C’était juste au coin de la rue ! Nous sommes en 2020. Nous n’avons pas de vaccin contre le sida, mais nous avons dépensé un demi-billion de dollars.

“L’AZT est une chimiothérapie qui a été développée pour traiter une sorte de cancer. Et il a été déterminé qu’il était trop dangereux pour être utilisé chez l’homme. Mais Fauci et ses amis, grâce à l’hystérie qu’ils ont contribué à construire autour du sida, l’ont fait reclasser. Et elle a été donnée à des millions de personnes. Des chercheurs pensent qu’entre 200 000 et 500 000 personnes sont mortes de la consommation d’AZT parce que l’AZT est un mutagène. C’est un agent cancérigène. Et il détruit en fait le système immunitaire, qui est – et cela n’est pas sujet à débat – ce qui figurait sur l’étiquette d’avertissement.

“Donc, passons rapidement au présent. Il fait la même chose avec le COVID. C’est un tel désastre, c’est une telle parodie, c’est une telle catastrophe, c’est une telle urgence que nous allons jeter toutes les garanties normales pour développer des vaccins.

Les pays de l’Union européenne ont besoin d’une aide pour développer des vaccins. Je crois savoir que l’une des choses qu’ils ont rejetées est l’expérimentation animale. Ces tests ont été effectués directement sur des personnes, y compris des enfants.

“Et le virus Zika : Il y a eu quelques cas de malformations congénitales au Brésil. Tragique, évidemment. Et ce que personne ne souligne, c’est qu’il s’agissait de ruraux vivant parmi ces horribles plantations de soja où ils pulvérisaient du glyphosate sans limite. Et donc il s’agissait d’un empoisonnement aux pesticides. Mais ils ont décidé que c’était le virus Zika, et le virus Zika arrivait en Amérique. Et j’ai un petit clip où Fauci raconte comment il a rencontré les chefs d’état-major des armées pour créer un plan pour aider à protéger les États-Unis, pour repousser Zika de venir sur leurs côtes. On les appelle les chasseurs de virus, ces gars, parmi les scientifiques qui suivent ces choses.. Et ce sont des raconteurs de contes de fées et tout se met en place pour que cela se révèle être une fantastique pompe à argent pour la Pharma et l’IHSS.

“Et le livre de jeu (COVID) : Vous devez regarder où cette épidémie a eu lieu. Personne ne l’a clairement fait. Vous savez, ce labo de biologie de qualité militaire. Il n’y a aucun doute là-dessus. Mais ce que les gens semblent oublier ou ignorer, ou ne savaient pas ou quoi que ce soit d’autre sur Wuhan, c’est que c’est la ville la plus polluée de la planète. C’est un véritable enfer. Les gens portaient des masques tous les jours sur le chemin du travail à Wuhan. Donc, cela combiné à une sorte de problème viral et à un système médical moins qu’idéal pourrait entraîner beaucoup de chaos dans les hôpitaux. Et le chaos dans les hôpitaux, les hôpitaux débordés se traduisent par beaucoup de morts inutiles.

“Même problème dans le nord de l’Italie. Les gens ne sont peut-être pas conscients, avec Venise et tous ces beaux endroits, que c’est la ceinture industrielle de l’Italie, avec un air très pollué. Et que c’est la plus vieille ville démographique d’Europe. Vous avez donc beaucoup de personnes âgées, une très mauvaise qualité de l’air, et elles ont un problème de grippe chaque année. C’était un problème inhabituellement important, mais ils sont débordés chaque année.

“Maintenant, allons à New York. Cuomo a émis un ordre de ne pas réanimer, un ordre général de ne pas réanimer, en mars. Et il a continué à le faire fonctionner, je pense, jusqu’à la mi-avril environ. Cela signifie que les soins médicaux normaux ont été suspendus. Si quelqu’un était sorti, vous ne faites rien pour le ramener. Cela a pu contribuer à la mort de certaines personnes qui auraient pu survivre.

“Cuomo a également ordonné aux maisons de retraite de prendre des patients activement contagieux. Cela a duré deux mois avant qu’il n’annule celle-là. Mais le plus important était les ventilateurs. Et c’est quelque chose, encore une fois, qu’il n’est pas nécessaire d’être un scientifique d’investigation pour savoir. Il suffit de poser quelques questions. Tout le processus d’intubation d’une personne est une affaire importante. Ils prennent huit à douze médicaments importants. Et il ne s’agit pas de prendre une pilule. Vous avez des gouttes de fentanyl pour tuer la douleur d’avoir cette chose enfoncée dans votre cou. Il y a des choses qui sont paralysantes et qui vous empêchent de bouger. Ce sont des drogues très, très, très puissantes. Vous pensez que vous vous levez et que vous déjeunez quand vous êtes sous respirateur ? Non, vous êtes nourri par un tube. Et puis vous avez ces ventilateurs qui pompent les poumons de ces personnes au mauvais réglage, ce qui apparemment est arrivé assez souvent. Cette infirmière, qui est une ancienne infirmière de l’armée, a dit qu’elle avait travaillé dans deux hôpitaux, l’un en Floride, et qu’il n’y avait pas eu un seul décès (COVID).

“Et elle avait travaillé dans deux milieux hospitaliers différents, elle avait été infirmière de combat et elle s’y connaissait. Et elle a dit, absolument, positivement, sans aucun doute, qu’ils mettaient des gens qui avaient juste des attaques de panique de type jardinier – pas de COVID du tout – dans les hôpitaux publics. Elle a parlé d’un type de 37 ans qui est entré. Elle a dit qu’il n’avait pas de détresse respiratoire. Il avait une crise de panique. Et quand elle n’a pas regardé, un des résidents l’a convaincu de se mettre sous respirateur.

“Tout cela, le fait de pousser les ventilateurs, de ne pas réanimer, d’ordonner aux patients contagieux d’être mis avec des patients sains dans les maisons de retraite – tout cela est sorti du bureau d’Andrew Cuomo. Et nous devons tenir compte du fait qu’Andrew Cuomo et Fauci sont proches. (Kevin Barrett : “C’est presque comme s’ils voulaient maximiser le problème.”) C’est ce qu’on pourrait penser. Et ces catastrophes se produisent dans les hôpitaux publics. Et j’ai l’expérience d’avoir rendu visite à quelqu’un dans un hôpital public de New York une fois. Et ce sont de vrais trous d’enfer. Ils sont comme le trou noir de Calcutta. Je veux dire, ils sont horribles. Donc je peux imaginer tout ce qui se passe dans ces choses. Il y a des gens sans ressources. Et puis, bien sûr, nous avons un autre problème, à savoir que les gens ne peuvent pas être là avec leurs avocats, leurs familles, leurs amis. Vous êtes entré et vous étiez seul. Et Dieu sait ce qui vous arriverait.

“Donc, pour résumer tout cela : Ce n’est pas le premier rodéo de Fauci. Il fait de l’hystérie depuis 36 ans. Il se trompe toujours. Il s’est trompé sur la grippe porcine. Il s’est trompé sur la grippe aviaire. Il s’est trompé sur Zika. Il s’est trompé sur Ebola. Il a exagéré le SIDA. Et il se trompe toujours en faveur des sociétés pharmaceutiques. Et il a toujours tort en faveur de “nous devons développer un vaccin maintenant”. Nous devons supprimer toutes les règles”.

“Et sa femme est Christine Grady, chef du département de bioéthique de l’Institut national de la santé et chef de la section de recherche sur les sujets humains. C’est elle qui prend les décisions sur ce qu’il est éthique de faire avec des sujets humains. C’est sa femme. Ils sont mariés depuis 1986. Comment les médias ont-ils pu manquer cela ? Elle est l’auteur d’un livre intitulé “The Search for an AIDS Vaccine”. Quelque part dans le livre, elle dit : “Ce sont les vaccins qui ont sauvé l’humanité. Vous savez, c’est la plus grande invention de toute l’histoire de la médecine moderne”. Maintenant, je pense qu’une bonne nutrition et un bon assainissement sont les plus grandes inventions de la médecine moderne.

“Encore une fois, il n’est pas nécessaire d’être un grand journaliste d’investigation pour se contenter de dire : “Avec qui est-il marié ? Et obtenir le nom et ensuite voir ce qu’elle fait dans la vie. Et c’est elle qui lance les appels à l’éthique pour le développement de médicaments et de vaccins au VIH.

“Donc la principale chose que je veux laisser aux gens, c’est qu’il fait ça depuis 36 ans. Il contrôle une énorme infrastructure de propagande et d’argent pour la recherche, ainsi que le contrôle des médias et le contrôle politique au sein du monde scientifique et médical. Et il se trompe toujours du côté de l’hystérie. Et il se trompe toujours du côté des choses qui sont des ruées vers l’or pour les pharmaciens. C’est Tony Fauci”.


Sidaction : Line Renaud émeut les téléspectateurs avec un discours vibrant

Ecouter l’article :

Line Renaud a ému les téléspectateurs lors de la soirée consacrée au Sidaction. La chanteuse a lancé un appel poignant pour se mobiliser contre la maladie.

C’est le combat de sa vie. En 1994 déjà, Line Renaud participait à la fondation du Sidaction pour lutter contre la maladie. C’est donc très logiquement que la chanteuse s’est présentée à la soirée de gala sur France 2 en l’honneur de l’association, le 25 juin 2020. Pour clôturer l’évènement, Line Renaud a tenu un discours à destination des Français.A lire aussi : Décolletés ultra échancrés, robes fendues : les looks sexy des stars pour le Sidaction 

Elle a notamment appelé les citoyens à ne pas se relâcher sur cette cause. “Je vous en prie, n’oublions pas l’urgence de la situation. Lorsque l’on se lance dans une course de fond, les derniers mètres sont les plus laborieux”, a déclaré la chanteuse. “Le souffle nous manque et le découragement nous gagne. Nous sommes aujourd’hui dans ce dernier périmètre, là où les forces s’épuisent, là où gagne l’indifférence”. Sauf que ma chérie l’escroquerie dure depuis 40 ans ! T’étais bien plus jeune à l’époque ? Et pourquoi t’entêter sur une erreur ? Après avoir englouti 500 milliards tu ne vois pas que c’est une arnaque ? Et tu as sue gérer ta fortune personnelle avec tant de naïveté ? Ou tu sais que c’est du vent et tu te fais du fric en faisant payer tes interventions ? Et tous ces cons de gauchistes bourrés de tunes qui pavanent à ta soirée avec des robes de chez DIOR ?

Décolletés ultra échancrés, robes fendues : les looks sexy des stars pour le Sidaction

A Paris le 18e dîner de la mode en faveur de la lutte contre le sida. À cette occasion, de nombreuses célébrités telles que Laetitia Casta, Iris Mittenaere ou encore Julie Obispo se sont mises sur leur 31.

Décolleté ultra échancré, robe fendue : les looks sexy des stars pour le Sidaction

Iris Mittenaere, Laetitia Casta, Julie Obispo : les stars se mobilisent en faveur de la lutte contre le sida

Depuis 2003 est organisé le célèbre dîner de la mode en faveur de la lutte contre le sida. Lors de cette 18e soirée, de nombreuses célébrités ont fait le déplacement dont l’actrice Laetitia Casta qui avait grandement fait parler d’elle cette semaine avec son défilé à la Fashion Week de Paris. Pour ce dîner caritatif, la jolie brune a revêtu une sublime robe noire au décolleté ravageur. Mais la jeune femme n’est pas la seule à avoir fait tourner la tête des photographes. 

Julie Hantson, la femme de Pascal Obispo, a fait une apparition très remarquée et pour cause, la jolie blonde avait opté pour une longue robe noire au décolleté ultra échancré qui a attiré tous les regards. D’autres célébrités françaises telles que Miss France 2016 Iris Mittenaere a été photographiée dans un look très chic aux côtés de son nouveau compagnon, Diego El Glaoui.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour créer une communauté solidaire,

Pour créer une communauté solidaire,

laisse-moi ton e-mail

Vous êtes bien abonné !